valerie
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis très inquiète. A la suite des saignements répètés depuis déc 07, j'ai fait tout un tas d'examens (écho, hystéroscopie, IRM, prélèvement vaginal, frottis en fév08 + fév09). Jusque là rien n'a été diagnosiqué.

En mars j'ai commencé à me faire suivre par une nouvelle gynéco dans un hôpital. Elle a voulu me faire une colposcopie pour vérifier que ces saignements n'étaient pas dus à des cellules dysplasiques.

La colposcopie a eu lieu en avril, et était normale. Mais comme elle n'avait pas été faite au bon moment du cycle (bien après le 14ème jr du cycle), car leur matériel était HS la 1ère fois où j'aurai du la faire, je n'étais quand même tout à fait pas réassurée... Et si......? Du coup, je lui avais demandé si elle ne pouvait pas m'en faire une autre le mois suivant.... Donc, elle m'a réfait une colpo mardi dernier. Et là: et elle voit que le col a changé depuis le mois dernier. Un des colorant n'a pas pris la couleur qu'il aurait du. Elle me dit alors qu'elle va me faire une biopsie pour vérifier... Résultat dans 15 jours...

Par ailleurs, il y a quelques années (2005), on m'avait déjà fait une colpo + biopsie, car la gynéco qui me suivait à l'époque avait vu que j'avais une tâche blanche au niveau du col. Résultat négatif; elle m'avait également fait un test HPV, négatif lui aussi. Tout paraissait OK, mais depuis je demande un frottis tous les ans....

Je sais que lorsqu'on se fait suivre régulièrement il y a des chances que s'il y a des lésions, elles soient récentes et donc faciles à retirer; mais ce qui me fait peur, c'est que il y a des chances que ça récidive, puisque si cellules anormales il y a, virus il y a, et que ce sale virus est persistant, et peut ressurgir à tout moment de la vie; quelle grosse merde ce virus, qu'elle sournoiserie!!! Et vu les partenaires multiples que j'ai eu dans le passé, je l'ai surement chopé!! Si j'avais su à l'époque qu'il existait un virus qu'on pouvait attrapper même en se protègeant avec des préservatifs, rien que par sécrétions sudorales, ou des caresses, je n'aurai pas cumulé autant de relations et j'aurai été bien plus sélective et prudente concernant mes partenaires!! C'est bête et ça ne sert à rien, je sais, mais je culpabilise...

Par ailleurs, je n'ai pas encore d'enfant; mon ami et moi souhaitons en avoir (j'ai 32 ans, lui 36) mais j'ai peur que tout ça m'empêche d'en avoir, d'autant plus que j'ai, pour couronner le tout, le syndrôme des ovaires polykystiques (donc ovulation anormale, voire anovulation) et donc difficultés pour tomber enceinte... Pffffffffffff

Je suis en panique. Je suis quelqu'un de nature très angoissée, et l'attente des résultats est un suplisse pour moi, c'est l'enfer!! Je n'arrête pas de dramatiser... Je sais que je ne devrais pas mais c'est + fort que moi. Mes angoisses me bouffent la vie.

Un avis?

PUB
PUB