Coloration des cheveux : sont-elles nocives pour la santé ?

Coloration des cheveux : sont-elles nocives pour la santé ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 11 Septembre 2013 : 11h45
-A +A

Nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à nous colorer les cheveux, plus ou moins fréquemment, et de plus en plus jeunes.

Or les produits de coloration capillaire ne sont pas dénués de dangers pour la santé.

Qu’en est-il et quels conseils pratiques pour ceux qui se colorent les cheveux ?

L’incontournable paraphénylènediamine est responsable d’allergies

La paraphénylènediamine est une substance bien connue pour provoquer des réactions allergiques. Or cet ingrédient reste incontournable : c’est actuellement le seul disponible qui permette d'obtenir une couleur uniforme ne s'éliminant pas au shampoing.

C’est ainsi que les allergies aux produits de coloration capillaire sont en hausse : plus d'un million de Français seraient concernés !

Coloration des cheveux : les conseils pratiques

  • Chez soi, lire attentivement la notice du produit et respecter scrupuleusement les consignes d’utilisation des teintures.
  • Choisir idéalement des produits sans ammoniaque.
  • En cas de picotements, brûlures ou démangeaisons, rincer immédiatement les cheveux. En cas de réaction plus grave ou qui persiste, il faut consulter.
  • Garder l’emballage du produit pendant 1 mois, car en cas de réaction allergique, les informations qui y figurent seront utiles.
  • Demander à son coiffeur le type de produit qu’il utilise et discuter avec lui de sa composition.
  • Certains coiffeurs disposant de produits sans ammoniaque, exprimez clairement votre souhait d’en bénéficier, ainsi que vos inquiétudes vis-à-vis de certains ingrédients. À défaut, proposez à votre coiffeur d’en commander pour votre prochaine coloration.
  • Jamais de coloration des cheveux chez les enfants de moins de 16 ans.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 11 Septembre 2013 : 11h45
Source : 60 millions de consommateurs, avril 2011, n°459 ; Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), http://www.afssaps.fr/Dossiers-thematiques/Securite-des-produits-cosmetiques/Produits-capillaires/(offset)/1#paragraph_31488British Medical Journal, 334 : 220, février 2007.
A lire aussi
Tatouage au henné : évitez le noir ! Publié le 01/08/2011 - 12h23

Chaque année, un appel à la prudence est lancé à propos des tatouages au henné. En effet, ceux de couleur noire peuvent être à l’origine de réactions allergiques, dont l’incidence augmente en période estivale.

Plus d'articles