Coloration des cheveux : quel produit utiliser ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 27 Mai 2011 : 10h25
Mis à jour le Mardi 10 Septembre 2013 : 15h33
-A +A

Masquer les cheveux blancs, raviver une teinte naturelle ou changer complètement la teinte de vos cheveux, c’est possible grâce à une coloration capillaire. Encore faut-il se renseigner au préalable, pour ne prendre aucun risque pour votre santé et pour le résultat final.

Il existe 3 catégories de teintures capillaires, à choisir selon votre objectif, en termes de couleur et de tenue.

La coloration permanente

Avantage conséquent, elle recouvre efficacement les cheveux blancs.

La coloration est dite définitive, c’est-à-dire que la repousse des cheveux permet de retrouver la couleur naturelle du cheveu. Ceci dit, on observe un « dégorgement » de la coloration aux premiers lavages.

Si l’on choisit d’éclaircir ses cheveux, le produit agit selon une réaction d’oxydation (la concentration en eau oxygénée varie selon le degré d’éclaircissement voulu).

Il existe de plus en plus de produits de coloration permanente ne contenant pas d’ammoniaque (qui abîme les cheveux), notamment en parapharmacie (rayon bio).

Attention ! Quelques recommandations !

  • Ne jamais utiliser un produit de coloration permanente après avoir réalisé une coloration avec des sels métalliques (henné), au risque de provoquer une réaction thermique susceptible de casser les cheveux.
  • Les colorants d’oxydation peuvent, chez certaines personnes sensibilisées, entraîner des réactions allergiques de type eczéma de contact ou urticaire. Par précaution, il est recommandé de procéder à une touche d’essai sur le cuir chevelu quelques jours avant la coloration. En cas d’allergie, il faut consulter pour bénéficier d’un traitement et réaliser des tests allergologiques afin de tenter d’identifier l’allergène en cause (paraphenylene diamine -colorant noir-, para toluène diamine, persulfate d'ammonium…).
  • Ne pas procéder à une coloration permanente en cas de cuir chevelu irrité ou de présence de pellicules. Il faut traiter irritation et pellicules au préalable.

La coloration semi-permanente

Elle ne permet pas vraiment d’éclaircir et sa capacité à masquer les cheveux blancs est limitée. La coloration semi-permanente est cependant indiquée pour recouvrir les premiers cheveux blancs (jusqu’à 30% de cheveux blancs).

La coloration s’estompe au fil des shampoings, mais elle dure néanmoins jusqu’à 6-8 semaines.

Même si les colorations semi-permanentes sont généralement bien tolérées, par mesure de précaution, il est conseillé de procéder à une touche d’essai avant la coloration.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 27 Mai 2011 : 10h25
Mis à jour le Mardi 10 Septembre 2013 : 15h33
Source : Commission de la sécurité des consommateurs, www.securiteconso.org.
A lire aussi
Changement d'aspect des cheveux Publié le 31/05/2001 - 00h00

Comme la peau et les ongles, les cheveux sont vivants et leur apparence changeante.Certains caractères comme la couleur et la texture sont héréditaires, mais d'autres réagissent à des facteurs internes ou externes. Cela rend les cheveux vulnérables à des changements parfois inesthétiques ou...

Coloration des cheveux : sont-elles nocives pour la santé ? Publié le 07/10/2012 - 22h00

Nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à nous colorer les cheveux, plus ou moins fréquemment, et de plus en plus jeunes.Or les produits de coloration capillaire ne sont pas dénués de dangers pour la santé.Qu’en est-il et quels conseils pratiques pour ceux qui se colorent les...

Beauté des cheveux : le guide de la coloration Publié le 28/09/2009 - 00h00

Se faire une couleur, pour camoufler des cheveux blancs ou simplement parce que celle qui pousse naturellement ne correspond pas à ses envies ? Il n'y a rien de plus banal de nos jours. Mais il ne faudrait pas oublier que la coloration des cheveux n'est pas anodine. Les cheveux teints ont besoin...

Plus d'articles