jean-pierre
Portrait de cgelitti
j'ai 15 ans comme la plupart des jeunes de mon age je suis tombée dans le piege de la cigarette.. et oui malheureusement.. je pourais m'en passer du jour au lendemain je suis pas [ encore ] accro.. mais il se trouve que mon copain fume ce qui fait que je ne refuse pas quand il m'en propose une.. parce que j'aime bien ca.. mais je sais pas comment expliquer.. je pourais très bien arreter.. mais j'ai pas forcément envie.. quels conseils avez vous a me donner ?
bamboo
Portrait de cgelitti
merci de m'avoir répondu..
je suis en période de vacances..donc j'en profite..
je finis mon paquet et j'ai décidé.. après.. fini !
je vous redirai des nouvelles.. maiis je m'en crois capable.. je suis déterminée et je pense sincérement que y'aura pas de souci.. plus que 17 cigarettes et après bonjour l'air pur^^
encore merci..
tabactabou
Portrait de cgelitti
SUPER !!!! tiens bon ce ne sont que les premiers jours qui sont durs, à cause des habitudes qu'on a pris, mais après ça va mieux !!!
tabactabou
Portrait de cgelitti
merci pour l'info Béa !
Bamboo, je suis contente pour toi et ton copain, à deux, ce sera plus
facile, félicitations !!!
Béa
Portrait de cgelitti
Lydie,

Je me promène pas mal sur internet, et en ce moment dès que je vois le mot "tabac", je vais vite voir ce dont il s'agit !
Je n'ai donc pas de site internet précis. Je te conseille juste celui de Tabac Info Service, mais il y en a également d'autres qui donnent de bons conseils.
bamboo
Portrait de cgelitti
voilà.. le paquet est fini.. et pour moi.. et pour lui.. ^^ j'suis tellement contente :D
Nolwen
Portrait de cgelitti
Ce que je viens d'apprendre, c'est que dès la première cigarette, tu es accro, la preuve, c'est que tu peux t'arrêter, comme tu dis MAIS, tu ne t'arrêtes pas. En fait, la nicotine est un véritable piège qui fait que dès la première taf, l'accoutumance est créée. Ce n'est pas que tu n'as pas envie de t'arrêter, c'est que déjà tu ne peux pas. Si? Alors fais-le de suite. Qu'en penses-tu?
Béa
Portrait de cgelitti
Pour info... un petit peu de lecture :

Au bout de 25 ans, un fumeur sur 4 présente une détérioration respiratoire
AFP 17.10.2006 - 11:36

Un fumeur sur quatre au moins, au bout d'un quart de siècle de tabagisme continu, développe une maladie pulmonaire modérée ou sévère réduisant ses capacités respiratoires, selon une étude danoise paraissant dans la dernière livraison du mensuel spécialisé Thorax.

Pour cette étude du Dr Peter Lange (Copenhague) et de ses collègues, avaient été recrutés 8.045 femmes et hommes âgés de 30 à 60 ans, dans l'ensemble fumeurs, à l'exception de 1.200 ex-fumeurs et 1.800 personnes n'ayant jamais fumé.

Vingt-cinq après les premiers tests respiratoires, 96% des hommes n'ayant jamais fumé avaient toujours des poumons en bon état contre 59% parmi ceux ayant fumé sans arrêt. Chez les femmes, 91% des non-fumeuses, contre 69% des fumeuses, n'avaient aucun problème respiratoire au terme de cette même période.

Un gros fumeur sur quatre risque de développer une maladie d'évolution progressive, la bronchite chronique obstructive pulmonaire (BPCO), selon la revue.

Parmi les 2.900 décès enregistrés au cours de l'étude, 109 sont directement attribuables à cette maladie dont seulement deux décès chez des non-fumeurs.

Le tabagisme actif est connu pour être la principale cause de cette maladie incurable qui peut conduire à l'insuffisance respiratoire, obligeant à recourir aux bouteilles d'oxygène pour survivre.

Béa
Portrait de cgelitti
Vraiment, Bamboo, mon plus grand regret est d'avoir commencé à fumer un jour ! j'étais à peine plus vieille que toi.
Si tu savais comme je le regrette !!!! car le jour où tu te décides enfin à t'arrêter, je t'assure que ce n'est pas simple. Sans parles des dégâts faits sur notre santé !

Si tu es vraiment capable de t'arrêter, et bien fait le tout de suite.
Distingue-toi des autres en leur montrant que toi, tu ne fumes pas contrairement aux autres !
tabactabou
Portrait de cgelitti
méfies toi des 17 cigarettes qu'il te reste... pourquoi ne pas les donner à ton copain et en profiter pour arrêter ? moi aussi j'ai longtemps été à penser ; allez, je finis ce paquet et après, j'arrête ! malheureusement ça a duré des années ! et si par malheur entre temps il y a une contrariété ou autre, alors là on se dit bon, ben on verra plus tard, là je suis pas en mesure psychologique pour arrêter, je vais attendre une meilleure période. Et ça traîne, ça traîne, sur des jours, des mois, puis des années et finalement que le temps a passé, et l'organisme en a pris plein les poumons en attendant !!!
Béa
Portrait de cgelitti
Tiens bon, bamboo !!!
Et viens nous voir ici quand tu as envie de fumer !

Courage, tu vas y arriver !

Pages

Sujet vérouillé