aaangelique26
Portrait de cgelitti
Bonjour voila, j'ai un ami qui est atteint depuis presque 3ans, d'un accouphéne. Celui ci ne le derange pas,cependant il y a 2mois il a commencer a avoir de l'hyperacousie, et maintenant depuis 4 semaine il a des sorte de claquement et des vibrations a chaque fin de parole! (quand lui il parle ou quand d'autre parle)

il en souffre bcq, il ne sais pas quoi faire, et il ne sait pas vraiment si ce sont des myoclonies ou autre chose!Il a consulter plusieur ORL mais il ne dise rien, il ne savent pas!

Estce que quelqu'un peux m'aider a le renseigner et meme l'aider a le soulager??

merci ...

Jacob2105
Portrait de cgelitti

Bonjour

 J ai egalement un accouphene unilateral depuis 7 ans mais j'ai aussi le meme probleme que vous  depuis 4 mois 

voici ce que j ai trouve

Est cque quelqu un a deja essaye Tegetrol ?

Jacob

Staccato unilatérale irrégulière intermittent cliquant

(Typewriter acouphènes)

Probablement le type le plus commun de cliquer unilatérale est acouphènes "machine à écrire" caractérisé par staccato unilatérale cliquant intermittente irrégulière.

  Outre la machine à écrire, d'autres termes que les patients ont utilisé pour décrire ce qu'ils entendre sont «pop-corn», «Morse», «coupe-ongles», «tapant», «accrochage», «crépitant» et «mitrailleuse». Dans certains, le cliquetis peut être déclenchée par une classe spécifique de sons externes (par exemple, l'eau courante).

La plupart ne ont pas de perte auditive: Le symétrique audiogramis. Le cliquetis irrégulière peut se produire avec

pas d'autres symptômes, y compris aucun autre acouphènes et aucune perte d'audition. Il répond généralement carbamazépine généralement à faible dose; il peut aussi répondre à d'autres médicaments névralgie du trijumeau, mais moins predictably.5,6

Comme les autres irréguliers syndromes staccato unilatérale intermittents des nerfs crâniens (trijumeau et glossopharyngien névralgies, le spasme hémifacial, et parosmia vestibulaire) machine à écrire acouphène survient généralement chez les personnes âgées de plus de 50, probablement parce que ce est le plus souvent due à la compression vasculaire du huitième nerf (Case 4); Cependant toute condition qui déforme le huitième nerf peut provoquer des acouphènes machine à écrire,

probablement parce que le huitième nerf devient hyperexcitable.7

Variantes de l'acouphène de machine à écrire pur se produisent. Typewriter acouphène peut se produire dans la même oreille avec un deuxième type d'acouphène qui est habituellement associatedwith une perte auditive neurosensorielle et ne est pas saccadé, mais un bruit constant tels que sifflement.

 

Le deuxième type d'acouphène peut même être pulsatile. Dans le cas 1 comme ci-dessous, il y avait la compression définie vasculaire avec ipsilatéral acouphène pulsatile qui alternait entre la machine à écrire ("clic") et nontypewriter ("grincement"). L'acouphène de machine à écrire peut commencer en même temps, précéder ou suivre

l'acouphène constante par mois ou des années. Le composant de machine à écrire acouphènes répond à la carbamazépine (ainsi que d'autres médicaments utilisés pour la névralgie du trijumeau), tandis que le composant ne nonclicking non6

 

Une autre variante est rafales de machine à écrire acouphènes se produisant avec le vertige (vestibulaire parosmia).

Deux cas de paroxystique acouphène cliquant unilatérale et la filature à un déséquilibre se produisant en même temps et une durée de quelques secondes ont été reported.8

Les deux ont répondu à la gabapentine, un médicament de la névralgie du trijumeau.

 

cas 1

Dans ce cas, huitième compression nerveuse vasculaire était la cause de clic pulsatile acouphènes et non spécifique

A 60-year-old femme avec un symétrique à haute fréquence de perte auditive neurosensorielle légère, développé acouphènes pulsatile côté droit qui alternait entre cliquetis et emporté machine à écrire acouphène et des acouphènes nontypewriter.

 

Les deux étaient synchrone cardiaque. Quand son acouphène était plus calme, il a été cliquant sans grincement. Lorsque plus fort, il a été emporté sans clic. Son IRM a montré son antérieur droit artère cérébelleuse inférieure (AICA) de butée (ouvrir flèche courbe) du segment cisternale de son nerf auditif droit (huitième nerf), l'amenant à se écarter froma route directe entre le tronc cérébral et le canal auditif interne

(Fig. 1). Elle a refusé la carbamazépine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Figue. Une compression vasculaire droit huitième (VIII) nerf. Flèche ouverte courbe indique le point de contact entre antérieur droit artère cérébelleuse inférieure et à droite huitième nerf entraînant type de huitième

nerf de la voie droite normale qui peut être vu sur la gauche. (LCR, liquide céphalo-rachidien; AICA, Artère cérébelleuse antéro-inférieure).

 

commentaire

Il est probable que la carbamazépine aurait aboli la clic, mais pas le sifflement comme nous l'avons observé

plusieurs fois auparavant.

De analogie avec la névralgie du trijumeau et avec quelques données d'imagerie de soutien, je ai déjà suggéré que cliquant acouphène est dû à la huitième compression.6 nerf vasculaire

 

Cette affaire apporte un soutien supplémentaire pour cette hypothèse ainsi que le concept que l'acouphène pulsatile peut être liée à la huitième compression nerf vasculaire.

julien
Portrait de cgelitti
j ai exactement ca
dis moi overedge ca n a pas diminuer depuis que tu as ca??
a part un petite cure de magne b6 et la prise de myolastant que peut on faire de plus?
aaangelique26
Portrait de cgelitti

Bonjour,je sus exactement dans la même situation que vous.Je vois que vous avez laissé ce message en 2009 mais j'ai l'espoir que vous lirez quand même mon message.Avez-vous trouvé d'où cela venait ? Avez-vous eu des traitements ?Merci d'avance !! Angélique 

Jacob2105
Portrait de cgelitti

Bonjour

 

J ai le meme probleme , voici ce que j ai trouve

Est cque quelqu un a deja essaye Tegetrol ?

Jacob

Staccato unilatérale irrégulière intermittent cliquant

(Typewriter acouphènes)

Probablement le type le plus commun de cliquer unilatérale est acouphènes "machine à écrire" caractérisé par staccato unilatérale cliquant intermittente irrégulière.

  Outre la machine à écrire, d'autres termes que les patients ont utilisé pour décrire ce qu'ils entendre sont «pop-corn», «Morse», «coupe-ongles», «tapant», «accrochage», «crépitant» et «mitrailleuse». Dans certains, le cliquetis peut être déclenchée par une classe spécifique de sons externes (par exemple, l'eau courante).

La plupart ne ont pas de perte auditive: Le symétrique audiogramis. Le cliquetis irrégulière peut se produire avec

pas d'autres symptômes, y compris aucun autre acouphènes et aucune perte d'audition. Il répond généralement carbamazépine généralement à faible dose; il peut aussi répondre à d'autres médicaments névralgie du trijumeau, mais moins predictably.5,6

Comme les autres irréguliers syndromes staccato unilatérale intermittents des nerfs crâniens (trijumeau et glossopharyngien névralgies, le spasme hémifacial, et parosmia vestibulaire) machine à écrire acouphène survient généralement chez les personnes âgées de plus de 50, probablement parce que ce est le plus souvent due à la compression vasculaire du huitième nerf (Case 4); Cependant toute condition qui déforme le huitième nerf peut provoquer des acouphènes machine à écrire,

probablement parce que le huitième nerf devient hyperexcitable.7

Variantes de l'acouphène de machine à écrire pur se produisent. Typewriter acouphène peut se produire dans la même oreille avec un deuxième type d'acouphène qui est habituellement associatedwith une perte auditive neurosensorielle et ne est pas saccadé, mais un bruit constant tels que sifflement.

 

Le deuxième type d'acouphène peut même être pulsatile. Dans le cas 1 comme ci-dessous, il y avait la compression définie vasculaire avec ipsilatéral acouphène pulsatile qui alternait entre la machine à écrire ("clic") et nontypewriter ("grincement"). L'acouphène de machine à écrire peut commencer en même temps, précéder ou suivre

l'acouphène constante par mois ou des années. Le composant de machine à écrire acouphènes répond à la carbamazépine (ainsi que d'autres médicaments utilisés pour la névralgie du trijumeau), tandis que le composant ne nonclicking non6

 

Une autre variante est rafales de machine à écrire acouphènes se produisant avec le vertige (vestibulaire parosmia).

Deux cas de paroxystique acouphène cliquant unilatérale et la filature à un déséquilibre se produisant en même temps et une durée de quelques secondes ont été reported.8

Les deux ont répondu à la gabapentine, un médicament de la névralgie du trijumeau.

 

cas 1

Dans ce cas, huitième compression nerveuse vasculaire était la cause de clic pulsatile acouphènes et non spécifique

A 60-year-old femme avec un symétrique à haute fréquence de perte auditive neurosensorielle légère, développé acouphènes pulsatile côté droit qui alternait entre cliquetis et emporté machine à écrire acouphène et des acouphènes nontypewriter.

 

Les deux étaient synchrone cardiaque. Quand son acouphène était plus calme, il a été cliquant sans grincement. Lorsque plus fort, il a été emporté sans clic. Son IRM a montré son antérieur droit artère cérébelleuse inférieure (AICA) de butée (ouvrir flèche courbe) du segment cisternale de son nerf auditif droit (huitième nerf), l'amenant à se écarter froma route directe entre le tronc cérébral et le canal auditif interne

(Fig. 1). Elle a refusé la carbamazépine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Figue. Une compression vasculaire droit huitième (VIII) nerf. Flèche ouverte courbe indique le point de contact entre antérieur droit artère cérébelleuse inférieure et à droite huitième nerf entraînant type de huitième

nerf de la voie droite normale qui peut être vu sur la gauche. (LCR, liquide céphalo-rachidien; AICA, Artère cérébelleuse antéro-inférieure).

 

commentaire

Il est probable que la carbamazépine aurait aboli la clic, mais pas le sifflement comme nous l'avons observé

plusieurs fois auparavant.

De analogie avec la névralgie du trijumeau et avec quelques données d'imagerie de soutien, je ai déjà suggéré que cliquant acouphène est dû à la huitième compression.6 nerf vasculaire

 

Cette affaire apporte un soutien supplémentaire pour cette hypothèse ainsi que le concept que l'acouphène pulsatile peut être liée à la huitième compression nerf vasculaire.

Freevoxnico
Portrait de cgelitti

Bonsoir overedge,

J espère que tu auras ce message et que tu pourra y répondre...

J'ai moi aussi ce problème de tympan qui vibre et qui craque (enfin en ce qui me concerne je dirais plutôt qu'il crépite après chaque sons forts ou après chacunes de mes paroles..., ça fait 2 mois et j en ai plus raz la casquette.) 

Effectivement mon ORL à détecter ce qu semble pour lui un problème de réflexe du muscle stapedien. Je voulais savoir si tu avais toujours ce problème depuis 2009 et surtout si tu as trouvé une solution.

Je souhaite que tu lise ce message et puisse me répondre.. Depuis 2009, je croise les doigts..

Bien cordialement

Nicolas

kimialis
Portrait de cgelitti

Bonjour à tous,

J'ai des accouphènes depuis plus de 3 ans ainsi que ces claquements d'oreilles (qui reviennent par période, souvent quand je suis fatiguée). Il n'y a qu'une seule solution : SE DETENDRE !!! J'ai consulté un ORL vraiment très bien qui m'a dit que si j'arrivais juste une nuit a me détendre complétement je me sentirai mieux ! Le soir avant d'aller se coucher il faut se masser le visage (il y a des vidéos sur youtube); et prendre une bonne douche bien chaude (rien de tel pour se délasser). Puis juste avant de dormir il faut faire partir les idées négatives, la pratique de l'hypnose est excellente pour y parvenir !

Prenez confiance en vous, dites vous que ce problème partira si vous arrivez à vous lacher, a dormir paisiblement ... Pour moi ça a marché! Et dès que j'ai des accouphènes forts ou des claquements de tympans je fais cette méthode, le lendemain ça va mieux !

hyperac
Portrait de cgelitti

Bonjour, 

Je souffre d'hyperacousie invalidante depuis plusieurs mois, certainement liée à des tensions musculaires. Pouvez-vous indiquer précisément les exercices que vous avez réalisés pour détendre les muscles autour des oreilles ? En vous remerciant...

sophie
Portrait de cgelitti
J'ai 23 ans.Suite à un choc sonore, je souffre depuis 2 ans d'acouphènes permanents et d'hyperacousie ainsi que de myoclones, tremblements du tympa des deux oreilles,tiraillement dans l'oreille et veines autour de l'oreille qui chauffent ! C'est intolérable !!! J'en souffre beaucoup et je ne peux plus vivre comme avant (fini la musique, fini les soirées bruyantes, j'évite même de parler !!!) J'ai consulté pleins d'orl tous me laissant sans réponses !! Je suis allée à la clinique du Causse a Colommiers, spécialisé dans l'audition et j'ai étais trés décue du manque de compétences dans le domaine. Selon tous il n'y aurait rien a faire !! Est ce que quelqu'un connaîtrais une solution, un centre d'audition qui puisse vraiment m'aider SVP ??
OverEdge
Portrait de cgelitti
Bonjour Flament,
Je suis dans le même cas que ton ami, un moi après l'apparition de mon hyperacousie les claquements comme tu dis lors de bruits soudains et forts ou dès que j'arrête de parler son apparus.
C'est vrai que c'est très désagreable en plus du reste mais les ORL n'ont rien trouvés non plus.
je pense que c'est une reaction du muscle stapédien qui se déclenche très tôt car le moindre son parrait dangeureux pour l'oreille (le muscle stapédien à comme role d'essayer de proteger les oreilles des bruit forts momentanement en tirant sur le timpan permettant donc de diminuer l'intensité des vibrations). Ducoup le tympan se tent lorsqu'il y a un bruit puis le muscle se relache quand il s'arrête se qui donne cette impression de claquement et de vibration désagreable.
J'en suis assez convaincu car même avant d'avoir mes problemes auditifs, lorsqu'un bruit sec et très fort retentissai j'avai exactement la même chose et l'hyperacousie baissant la tolérance, se phénomène ducoup se declenche à des volumes beaucoup plus faibles.
Personnelement pour éviter ces claquement soit je ne parle pas du tout, soit vraiment pas fort, il n'y a pas grand chose pour éviter sa tant que l'hyperacousie est présente je pense.
Voila j'espère que mon petit temoiniage pourra l'aider quand meme rien que pour dire qu'il est pas seul à avoir ce symptome.
sylvain221
Portrait de cgelitti

Bonjour, 

 

Suite à un trauma sonore, j'ai exactement les mêmes symptomes suite à un trauma sonore. Avez vous trouvé une solution?

Merci

Pages

Sujet vérouillé