Citrate De Cafeine Cooper

Vous consultez la fiche Citrate De Cafeine Cooper sous la présentation suivante : 25 mg/mL Solution injectable et buvable Boîte de 10 Ampoules de 2 ml.

Consultez les autres présentations de Citrate De Cafeine Cooper :

Classe thérapeutique : Pneumologie

Composition : Caféine

Présentation : 25 mg/mL Solution injectable et buvable Boîte de 10 Ampoules de 2 ml

Laboratoire : Cooper

Prix : 8.81 €

Statut : Ordonnance simple non renouvelable sauf mention contraire

Remboursement : 65%

Indications Citrate De Cafeine Cooper

Traitement de l'apnée du nouveau-né prématuré.

Posologie Citrate De Cafeine Cooper

Voie intraveineuse ou orale.
- Ne pas injecter par voie intramusculaire, (voir rubrique contre-indications).
Une ampoule de 2 ml contient 50 mg de citrate de caféine, soit 25 mg de caféine base.
- Dose de charge : 20 mg/kg/jour de citrate de caféine (soit 10 mg/kg/jour de caféine base) par voie intraveineuse lente.
- Dose d'entretien (en général à partir de 24 h après la dose de charge) : 5 mg/kg/24 h de citrate de caféine (soit 2,5 mg/kg/24 h de caféine base) par voie orale ou en perfusion IV.
- La prescription doit préciser la posologie en citrate de caféine, sachant que le dosage de la dénomination est exprimé en citrate de caféine.

Contre-indications Citrate De Cafeine Cooper

CONTRE-INDIQUE :
- hypersensibilité à la caféine ou à des dérivés xanthiques.
- voie IM.
DECONSEILLE :
Association déconseillée : énoxacine.

Interactions Citrate De Cafeine Cooper

ASSOCIATION DECONSEILLEE :
Enoxacine (rapportée chez l'adulte) : augmentation importante des concentrations de caféine dans l'organisme pouvant entraîner excitation et hallucinations (diminution du métabolisme hépatique de la caféine).
Risque de surdosage en caféine.
ASSOCIATIONS A PRENDRE EN COMPTE :
- Ciprofloxacine, norfloxacine (rapportée chez l'adulte) : augmentation importante des concentrations de caféine dans l'organisme (diminution du métabolisme hépatique de la caféine).
Risque de surdosage en caféine.
- Cimétidine (chez l'adulte et l'enfant) : possibilité de diminution du métabolisme hépatique de la caféine par la cimétidine. Chez le nouveau-né, du fait d'une élimination essentiellement rénale de la caféine, l'interaction est probablement faible.
- Phénytoïne : la phénytoïne peut augmenter l'élimination de la caféine.
Une surveillance clinique et biologique (caféinémie) est nécessaire.
- Bêta2 mimétiques : les bêta2 mimétiques peuvent potentialiser l'effet inotrope positif de la caféine. Une surveillance clinique est nécessaire.
- Autres psychostimulants : les stimulants du système nerveux central peuvent potentialiser les effets neurotoxiques de la caféine.
Une surveillance clinique est nécessaire.

Précautions d'emploi Citrate De Cafeine Cooper

- Une surveillance de la caféinémie est indispensable afin de maintenir une concentration plasmatique thérapeutique comprise entre 8 et 15 mg/L.
- Du fait de son effet relaxant au niveau de la jonction oesophagogastrique, la caféine peut aggraver un reflux gastro-oesophagien.
- La caféine est à utiliser avec prudence en cas de troubles du rythme cardiaque, d'épilepsie ou d'hyperthyroïdie.
- L'association à d'autres stimulants du système nerveux central expose à un risque de potentialisation de la toxicité (voir rubrique interactions).

Effets secondaires Citrate De Cafeine Cooper

- Ils sont liés aux propriétés pharmacologiques de la molécule :
. vomissements, diarrhées,
. tremblements, trémulations, agitation, hyperexcitabilité,
. tachycardie,
. augmentation de la diurèse.
Ces signes doivent faire évoquer la possibilité d'un surdosage et faire pratiquer un contrôle du taux plasmatique de caféine.
- Possibilité de :
. hyperglycémie,
. modification de l'élimination urinaire des catécholamines.

Avertissement

Le guide des médicaments a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments mais ne peut être utilisé pour l’établissement d’un diagnostic ou l’instauration d’un traitement. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

Mis à jour le 04/11/2014

Sources : Banque Claude Bernard

intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Médicaments

Participez aux discussions les plus actives

  • aucun n'est afficace, comme tous ceux qui prétendent supprimer les verrues une arnaque monumentale ...

    Par juliette-1000 17/12/2014 - 12h38

    1
    réponse
    315 consultations
  • Bonjour a toutes et a tous j'ai 30 ans cela va faire bientot 4 ET DEMI que je suis sous NO-DEP ( ...

    Par adiloo 04/12/2014 - 03h17

    23
    réponses
    15314 consultations
  • un traitement par corticoides ne s'arrete surtout pas brutalement et surtout pas sans avis ...

    Par Judicael33 30/11/2014 - 13h59

    36
    réponses
    9349 consultations
  • Bonjour, j'aimerais savoir si le Lovenox pouvait entrainer une baisse de la libido.

    Par vivie54 08/12/2014 - 12h38

    0
    réponse
    36 consultations
  • J'ai pris du fosavance pedant 4 mois je me suis progressivement retrouvée avec des douleurs osseuses...

    Par sboyer65 14/11/2014 - 20h10

    1
    réponse
    386 consultations
  • bjour j'ai telecharger une appli pour trouvé des infos sur les medicament 360medics, c super bien ...

    Par JPP21 27/10/2014 - 21h33

    0
    réponse
    75 consultations