Circulation veineuse en été : quelles personnes sont fragilisées ?

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le Mercredi 15 Juillet 2015 : 15h14
Mis à jour le Vendredi 24 Juillet 2015 : 12h17
-A +A

Fortes températures, soleil… la période estivale est propice aux sensations de jambes lourdes, tout particulièrement chez les femmes enceintes et parfois ceux qui souffrent de varices. La faute à une mauvaise circulation veineuse ? Le Dr Jean-François Van Cleef, médecin vasculaire, membre de la Société Française de Phlébologie et chef de service de médecine vasculaire de l'institut Arthur Vernes (Paris) nous révèle pourquoi ça n'est pas forcément vrai.

Pourquoi certaines personnes souffrent-elles plus que d’autres de la chaleur ?

Dr Van Cleef : « En plus d’une aptitude toute personnelle à la vasodilatation du système veineux (qui permet d’augmenter les échanges avec l’air ambiant et refroidir ainsi le corps), le poids de la personne entre en ligne de compte. Plus celui-ci est important, plus le rapport surface cutanée/masse corporelle est faible et plus vous souffrez de la chaleur. En effet, les adaptations (production de sueur, dilatation veineuse) devront être plus importantes. Mais un autre problème survient : lorsque les veines se dilatent trop, la vitesse circulatoire ralentit. Cette stase (stagnation du sang) veineuse fait que l’oxygénation des tissus et leur nutrition sont modifiées, engendrant parfois une certaine souffrance, principalement une sensation de jambes lourdes. Celle-ci n’a aucun rapport avec la présence ou non de varices ou un système veineux déficient. Si certaines varices (celles de la veine petite saphène par exemple) peuvent provoquer des lourdeurs de jambe, d’importantes varices ne provoquent souvent aucune douleur.

Quant au gonflement des jambes, des chevilles, il s’agit plus d’une impression que d’un véritable œdème. Le fait d’avoir les chevilles dilatées le soir est tout à fait physiologique, sans conséquence sur le système veineux. Les vaisseaux lymphatiques sont chargés de drainer les liquides tissulaires, qui deviendront la lymphe. En position debout, un peu de ce liquide s’accumule parfois dans les parties déclives (situées en bas, chevilles, pieds..). A l’extrême, en cas de varices graves, on observe une mauvaise oxygénation des tissus avec des pertes de substance cutanée : les ulcères variqueux. Ces ulcères s’ouvrent plus facilement en été qu’en hiver, du fait de la chaleur.

A part cela, pas d’inquiétude, la dilation du système veineux impacte peu le système cardiovasculaire ou l’oxygénation des organes chez l’adulte sain. Il s’agit avant tout d’une adaptation physiologique de notre corps à la chaleur. »

Les femmes enceintes souffrent plus de la chaleur. Pour quelles raisons ?

Dr Van Cleef : « En fin de grossesse, elles sont plus enclines à souffrir de la chaleur principalement du fait de leur "surpoids", d’où une difficulté accrue pour refroidir leur masse corporelle. Par ailleurs, leur taux d’estrogènes est alors bien supérieur à la normale. Or l’ensemble du système veineux est tapissé de récepteurs aux estrogènes, ce qui fait que les veines ont tendance à être plus dilatées qu’habituellement. La vasodilatation lors de la grossesse n’a absolument rien à voir avec des raisons d’obstruction ou de compression dues au fœtus, c’est purement hormonal ! Une étude conduite chez les femmes enceintes a montré que les bains à 32 degrés sont bénéfiques pour limiter les œdèmes du troisième trimestre de grossesse. Pour les soulager, on peut aussi leur conseiller de dormir sur le côté gauche pour dégager la veine cave inférieure. Elles ne doivent pas non plus hésiter à porter en journée des mi-bas de compression de classe 2 ».

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le Mercredi 15 Juillet 2015 : 15h14
Mis à jour le Vendredi 24 Juillet 2015 : 12h17
Source : Entretien avec le Dr Jean-François Van Cleef, médecin vasculaire, membre de la Société Française de Phlébologie et chef de service de médecine vasculaire de l'institut Arthur Vernes (Paris)
A lire aussi
Varices Publié le 07/09/2001 - 00h00

Les veines sont constituées d'une paroi musculaire et de valvules qui ramènent le sang vers le cœur.Lorsque ce système devient défaillant, le flux sanguin ne se fait plus correctement. Ce dernier stagne alors dans les veines défectueuses, leur donnant une apparence bleutée et gonflée. Ce...

Varices : mais pourquoi moi ? Publié le 24/06/2012 - 22h00

Les varices sont des veines altérées, dilatées et sinueuses.Inesthétiques, elles touchent plus souvent les jambes des femmes.Il faut savoir que les varices sont le reflet d’une insuffisance veineuse, exposant à des complications.Mais quels sont les facteurs qui favorisent l’apparition de...

Plus d'articles