kjlbglkjbk
Portrait de cgelitti

Bonjour.

Je vais me faire circoncir mais j'ai des questions auxqiuelles j'aimerais une reponse avant d'aller chez le doc.

J'ai un sexe de petite taille (au repos en tout cas) : 4 cm au repos et 15 en érection.

Ma question est la suivante : croyez vous qu'il est possible d'avoir une circoncision totale (qu'il n'uy ai plus du tout de peau au repos, qu'on distingue bien la base du gland) et que ça ne tire pas quand je serais en érection?

Ma 2ème question est la suivante : pensez vous qu'il faut garder le frein ou pas?

Merci pour vos réponses

Kaimiloa

kaimiloa
Portrait de cgelitti

Bonjour Richmond,

J'ai vu 2 urologues pour ma circoncision et tous les 2 m'ont dit qu'ils allaient retirer le frein, 1 des 2 à même ajouté qu'il allait faire une plastie du frein.

Pq dis-tu qu'il ne faut pas troucher au frein?

Bien à toi

Kaimiloa

kaimiloa
Portrait de cgelitti

Bonjour Richmond

Peux-tu me dire pourquoi il ne faut pas toucher au frein?

Peut-on discuter duirectement par mail sur kaimiloa_72@hotmail.com

D'avance merci

Kaimiloa

kjlbglkjbk
Portrait de cgelitti

 

Réponses censurées au sujet de cette muti-lation sexuelle : 

 

 

 

 

 

******---

 

La seule preuve que JHomme1412 nous montre c'est qu'avec toi il est impossible de parler... Tu es incapable d'entendre que NOUS ne sommes pas mu-tilés pour la simple et bonne raison que cette OPERATION MEDICALE nous a aidé et c'est ici le thème de ce forum... Nous ne souffrons en aucun cas de cette opération, au contraire... 

 

-/******--

 

 

 

Sauf que j’ai démontré le contraire, seulement comme vous n’acceptez pas la vérité vous avez fait effacer mon message ! Quelle déchéance humaine d’ailleurs que d’en être réduit à devoir faire censurer les preuves qui vous mettent sous le nez, la vérité que vous refusez en vains de voire !

 

 

 

Donc je m’inscris en FAUX ! bien sur que si que vous souffrez de cette muti-lation contrairement au mensonge que vous essayez en vains de faire passer, ( et on se demande pourquoi d’ailleurs si ce n’est pour essayer de faire tomber encore quelques dernières victimes dans cette déchéance afin de ne pas être les toutes dernières ) car si vous n’en souffriez pas, vous ne feriez pas censurer les questions qu’on est en droit de vous poser et vous répondriez sur le fond ( avez-vous oui ou non la totalité de vos organes sexuels naturels peut-être ? ) au lieux d’attaquer les personnes ! Mais vous ne gagnerez pas, personne d’intelligent n’est dupe en venant lire ici, vos mensonges sont visibles ainsi que vos méthodes pour essayer de fermer les discutions qui mettent la vérité dont vous ne voulez à aucun prix sur la table.

 

 

 

Et bien nous, ce dont nous ne voulons à aucun prix, c’est de cette déchéance et de cette muti-lation sexuelle qui l’induit !

 

 

 

******---

 

Tu es le seul ici à croire que les gens qui refusent de parler avec toi ne s'assume pas...

 

-/******--

 

Et pourquoi refuseraient-ils de reconnaître la réalité objective des faits sinon ?? Tu n’as qu’à relire, tu verras bien, moi j’ai toujours demandé à aller au fond de la vérité et mes opposants n’ont jamais répondu que sur la forme et contre ma personne. Toute personne intelligente qui lira ici, comprendra d’elle-même cela et en faite vous m’aidez malgré vous à clairement démontrer ma thèse en vous comportant de la sorte. 

 

 

 

******---

 

Tu n'arrives pas à comprendre que pour nous il y a rien à assumer

 

-/******--

 

C’est bien ce que je dis, vous n’assumez pas la réalité de votre mutila-tion objec-tive et donc on en conclue naturellement qu’elle rend incapables ses victimes d’avoir un regard objectif une fois qu’elle sont touchées. C’est exactement cela que je venais démontrer ici ( comme ailleurs, je te rassure, c’est de partout pareil dans les espaces d’expressions, cette horreur anti-humaine est dénoncée de partout aujourd’hui )

 

 

 

******---

 

et plus tu insistes sur ce forum plus tu te décrédibilises devant les lecteurs en témoigne les nombreux messages qui te contredisent... 

 

-/******--

 

Et bien non justement, parce que les seuls qui me contredisent, n’ont jamais pu arriver à commencer par s’assumer. Ils sont donc disqualifiés pour parler d’un sujet qui les écrase au point qu’ils en sont encore à tenter en 20 un dénie grossier de réalité factuelle.

 

 

 

******---

 

Tu n'arrives même pas à te remettre en question...

 

-/******--

 

Bien sur que si ! Je ne fais que ça ici, je viens tous les jours pour vérifier si jamais je n’avais pas à me remettre en question, si jamais il n’y avait pas une victimes qui soit venue parler vrai pour une fois sur le fond ! Ce n’est encore jamais arrivé mais ce n’est pas de mon fait, moi je ne demande pas mieux que de me remettre en question et de parler du fond du sujet puisque je passe ma vie à combattre cette muti-lation en tant qu’intactiviste, je suis bien évidemment près à argumenter le jour où cela arrivera. ( Si tu te sens près, n’hésites pas …  )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Si plusieurs personnes venaient à me dire la même chose je finirais par me poser des questions et c'est ce que les personnes sensées font..

 

-/******--

 

Oui, c’est exactement ce que je fais en voyant que plusieurs personnes viennent essayer de dénier la réalité objective de état, je me suis posé plains de questions et j’ai même été jusqu’à trouver des réponses, comme tu as pu voire que j’en donne à chaque fois. Mais bien sur, je ne ferme pas la discussion pour autant, si quelqu’un m’amenait un argument de fond ( au lieu d’essayer de me critiquer perso sur la forme ), j’en parlerais bien évidemment sur le fond ! 

 

 

 

******---

 

Le fait que TOI tu fasse le contraire sans même te poser la moindre question atteste vraiment de ta folie... 

 

-/******--

 

Non, c’est plutôt le fait que toi tu voudrais me faire passer pour fou au lieu de répondre sur le fond qui atteste qu’en réalité tu n’assumes pas ton état objectif et que cette muti-lation qui en est vraisemblablement la cause est une réelle abomination à fuir comme la peste le choléra et le SIDA réunis !

 

 

 

******---

 

Le fait que tu sois aussi capable de juger des personnes sur leur état d'esprit sans les connaitre

 

-/******--

 

A mais j’en connais ce qu’elles écrivent, quand on voit des personnes qui essayent de dénier la réalité factuelle, qui essayent de faire dériver des discutions de fond vers des querelles de personnes et qui vont même jusqu’à censurer des messages pour la seule raison qu’elles ne les supportent pas sur le fond, on peut se faire une idée des personnes en question …

 

 

 

******---

 

de parler de leur état

 

-/******--

 

A mais sauf qu’en l’occurrence, c’est elles qui sont venues parler de leur état ! Moi je ne fais que répondre quand il y a la preuve qu’elles mentent dans le but de faire d’autres victimes ! Ce n’est pas du tout pareil !

 

 

 

******---

 

et bien être en avancant d'une façon aussi culottée qu'il sont mu-tilés mais refusent de l'admettre

 

-/******--

 

Sauf que je l’ai démontré, je ne l’ais pas « avancé », nuance !

 

 

 

******---

 

montre à quel point tu dois être mu-tilé psychologiquement qque part au fond de toi... 

 

-/******--

 

Alors si c’était le cas, ça devrait vous être facile de me donner la controverse au lieu d’essayer de faire censurer ! Tu vois qu’entre nous ici, s’il y en a un qui est mu-tilé, ce n’est certainement pas moi …

 

 

 

******---

 

A cause de toi cette discussion risque d'être fermée après de nombreux avertissements

 

-/******--

 

A mais ce n’est pas moi qui suis allé pleurer dans le girond des censeurs que je ne pouvais pas supporter qu’on me dise la vérité en face et qu’il fallait faire taire qui que ce soit !

 

 

 

******---

 

pcque tu es incapable de comprendre que tu dénature le sujet de ce forum... 

 

-/******--

 

Bien au contraire, je lui révèle sa vraie nature, moi ! A savoir que cette effroyable muti-lation rend ses victimes incapables de parler vrai ensuite, en outre des dégâts physiques qu’elle cause dans leur sexualité dénaturée à jamais !

 

 

 

******---

 

Apprend à écouter et remet toi TOTALEMENT en question

 

-/******--

 

Et bien dans ce cas, parle moi vrai ! Quand tu me diras la vérité, je l’écouterais, je me remettrais en question et je répondrais sur le fond !

 

 

 

******---

 

je dis ça pr ton bien être intellectuel...

 

-/******--

 

T’inquiet pas pour mon bien-être, il est de mieux en mieux au fur et à mesure que cette muti-lation recule dans le monde. Regarde aux USA ils sont en trains de travailler à carrément faire des lois contre. Ils en parlent même dans les médias de masse eux contrairement à ici où on est censuré jusque sur le net, là-bas, les radios et les TV relaient les messages intactiviste. Comme cela va arriver dans quelques années ici, je te prédit plutôt à toi des difficultés avec ton « bien-être » intellectuel quand on voit comment tu as réagis déjà ici …  

 

 

 

******---

 

Fait en ce que tu veux car sois en certain, ici pour tout le monde si il y une personne qui n'est pas bien et refuse de le reconnaitre c'est TOI...

 

-/******--

 

Et bien dans ce cas, si c’est ce que tu crois, n’hésites pas, vas donc sur le fond, moi, contrairement à vous, je ne me formaliserais pas et je ne demanderais pas de  censure …

 

 

 

******---

 

1. Tu n'apportes aucune preuve...

 

-/******--

 

Si ! Il te manque bien une partie de tes organes physiques sexuels naturels non ? C’est bien une preuve matériel factuelle ça non ?

 

 

 

Alors pourquoi t’entêter en vain à reconnaître le fait de ta muti-lation physique objective ?

 

 

 

Vas-y réponds donc sur le fond puisque tu prétends en être capable !

 

 

 

******---

 

On a tous voulu parler avec toi,

 

-/******--

 

Faux ! Pour l’instant personne ici, n’est encore arrivé à me répondre à des questions pourtant très simples ! Mais je t’en prie, ne te gênes pas pour commencer ..

 

 

 

******---

 

sauf qu'il n'y a rien à approfondir

 

-/******--

 

Mais commence déjà simplement par répondre ne serait-ce que grossièrement, si tu ne veux pas approfondire. Tu es venus ici en prétendant apporter des  réponses aux gens qui en demandaient alors vas-y donc !

 

 

 

******---

 

tu dois juste être assez intelligent pr croire sur parole les gens qui te disent qu'il ne souffrent en aucun cas de cette opération bien au contraire...

 

-/******--

 

Et bien non justement, c’est du fait que je suis assez intelligent qu’au contraire, je m’aperçois que la réalité est à l’inverse de ce qu’ils venaient tenter en vains de prétendre figures-toi ..

 

 

 

******---

 

Il est impossible de parler avec toi pcque tu es INCAPABLE de croire que cette opération que tu appel muti-lation ne nous fait absolument pas souffrir...

 

-/******--

 

Faux ! Ce que je ne crois pas c’est que des gens qui prétendaient ne pas souffrir d’une muti-lation objective, n’arrivent même pas à en assumer la réalité ! Et ça bien évidemment, je le maintiens toujours ! 

 

 

 

 

 

******---

 

En cela tu ne te remets absolument pas en question.

 

-/******--

 

Mais c’est que votre discours n’a toujours pas changé ! Mes arguments tiennent objectivement, je n’ai toujours pas de réponse de fond contre en tous cas, donc c’est pour l’instant à toi de te remettre en cause !

 

 

 

******---

 

Pcque tu attends je ne sais quelle preuve alors qu'il n'y en en a aucune

 

-/******--

 

Il y a tout de même des faits matériels en tous cas et déjà cela tu tentes en vain de les dénier ! Donc commence par dire la vérité sur les faits et ensuite je t’écouterais différemment !

 

 

 

******---

 

si ce n'est que je témoigne que ma vie sexuelle n'a jamais autant été épanouie, que mon sex ne s'est jamais senti aussi bien...

 

-/******--

 

Sauf qu’on ne peut absolument pas le croire sachant que dans le même temps, tu montres de manière absolue que tu n’arrives même pas à reconnaître les faits objectifs de cet état ! Donc bien évidemment, tu n’es absolument pas crédible ensuite dans ce que tu prétends là.

 

 

 

******---

 

Tu veux quoi comme preuve, que je fasse une sex tape et que je te l'envoi?

 

-/******--

 

Je veux juste que tu commences par reconnaître la réalité objective sur ta muti-lation physique au lieu d’essayer de mentire à des gens qui pourraient, si jamais ils ne réfléchissaient pas assez, te croire et qui courraient alors des risques dramatiques !

 

 

 

******---

 

Soit pas ridiule... Tout ce que tu as à faire c'est nous croire sur parole...

 

-/******--

 

A mais avec moi, ça ne marchera pas ! Tu peux peut-être manipuler de la sorte des esprits limités, mais justement, nous ne te laisserons pas y arriver …

 

 

 

******---

 

Qd au message supprimé, personne n'a rien demandé, le modérateur a pris sa décision tout seul

 

-/******--

 

C’est ça oui … On va le croire …  Alors le modérateur s’amuserait à supprimer comme ça des messages où il n’y a que des questions parfaitement légitimes et parfaitement bien formulées à des gens qui venaient de dire qu’ils étaient là pour répondre … Tu penses vraiment que les modérateurs seraient idiots à ce point ?

 

 

 

******---

 

et c'est donc bien la preuve que ton discours est insensé pour qu'il ai jugé qu'il devait être supprimé...

 

-/******--

 

Et non ! C’est la preuve qu’il est mis sous pression plutôt vois-tu ? Et qu’il n’est pas si facile de prendre des décisions courageuses quand elles s’imposent pourtant !

 

 

 

******---

 

Bref... Il faut que tu comprennes que je continue à te parler pour que tu comprennes qu'il n'y a pas à aller plus au fond des choses qd je te dis que je ne souffre pas de cette opération...

 

-/******--

 

Alors dans ce cas reconnaît tout simplement la réalité des faits matériels objectifs, à savoir qu’il te manque une partie de tes organes sexuels physiques naturels, qu’ils ne repousseront jamais et donc que tu es bien mu-tilé objectivement !

 

 

 

******---

 

Le fait que tu rejettes en bloc et décrédibilises les gens qui viennent apporter leur témoignages de bonne fois sur ce forum c'est ce qui exaspère...

 

-/******--

 

Mais il faut qu’ils commencent par dire la vérité alors !

 

 

 

******---

 

Tes mots sont vraiment durs

 

-/******--

 

Non ! Ils sont vrais ! Je sais que vous avez l’habitude de la démagogie mais moi je n’en ferais pas, moi je suis là pour que cette horreur disparaisse à jamais et que plus jamais un seul enfant de plus au monde ne risque d’être précipité dans cette abomination anti-humaine !

 

 

 

******---

 

tu parles de sexualité dénaturées à jamais sans savoir de quoi tu parles,

 

-/******--

 

A bon ? Il n’y a que toi qui sait alors ? Et après ça tu me fais la leçon …

 

 

 

******---

 

je te jure sur ma vie que la mienne est au top, que mes sensation sont vraiment au top et que je ne regrette absolument pas cette opération.

 

-/******--

 

Alors pourquoi n’arrives-tu visiblement pas à en reconnaître la réalité ? Si tu disais vrai, alors pourquoi aurais-tu à ce point peur d’affronter la vérité ? Tu vois bien que ça ne tient pas une seule seconde, qu’on ne peut absolument pas t’écouter et malgré tout, tu continues à t’enferrer dans ce dénie vain de la réalité, au lieu d’aller au fond du problème. Les faits sont indéboulonnables, tu n’y couperas pas, il va te falloir affronter la vérité un jour ou l’autre. En attendant, ne me demande pas de te croire sur parole, c’est une insulte à l’intelligence !

 

 

 

******---

 

Ce que tu ne comprend pas c'est que qu'en je dis qu'il n'y a rien a assumer

 

-/******--

 

Ce que je comprends très bien par contre, c’est plutôt que tu ne veux pas assumer la réalité de ton état, oui …

 

 

 

******---

 

c'est que je ne peux pas assumer l'état que tu avances (mu-tilé en souffrance) puisque cet état m'est TOTALEMENT inconnu...

 

-/******--

 

Et pourquoi dans ce cas tu n’as pas simplement répondu aux questions parfaitement factuelles que je venais de te poser alors ? Hein ? Pourquoi toujours choisir la fuite dès que tu es mis au pied du mur ? Tu voudrais qu’on puisse te croire après ça ?

 

 

 

******---

 

Et c'est là ou ça bloque avec toi...

 

-/******--

 

Non, c’est avec toi que ça bloque ! Tu refuses de répondre à des questions tout à fait banales et simples, tu cherches à rester dans un dénie vain d’une réalité objective, tu n’y arriveras pas mais par contre tu peux en effet bloquer la discussion, c’est ce que tu fais !

 

 

 

******---

 

Tu est viscéralement incapable (à tort) de nous croir,

 

-/******--

 

Mais dans ce cas tu n’as qu’à commencer par répondre ! On verra bien … Pour l’instant, tu bloques la discussion pour ne pas avoir à répondre sur la réalité objective de ton état physique. Je ne peux pas t’y contraindre mais ne renverse pas les rôles, moi j’écoute et je suis ouverts, c’est toi qui ferme le dialogue réel.

 

 

 

******---

 

c'est pour cela qu'on ne peut pas parler avec toi...

 

-/******--

 

On peut parler, avec moi, encore une fois ne renverse pas les rôle, c’est toi qui ne le veut pas, nuance !

 

 

 

******---

 

Alors maintenant dit moi, comment veux tu que je fasse pr que tu me crois?

 

-/******--

 

Je veux simplement que tu commence par avouer ici la réalité du fait de ta muti-lation sexuelle physique avant d’essayer de la commenter de manière subjective !

 

 

 

La balle est dans ton camp …

 

 

 

******---

 

Pour commencer pose moi les questions auquelles tu veux que je réponde point par point et je répondrais, je n'ai rien à cacher, je t'assure que je suis épanoui...

 

Après on verra...

 

-/******--

 

Et bien vas-y, répond, ça fait N+1 fois que je repose la question : Pourquoi tenter de dénier en vain la réalité objective de ta muti-lation sexuelle physique ,

 

 

 

******---

 

Pour toi le seul moyen que tu aurais de me croire donc serait que tu soit circoncis mais ce n'est pas le cas... Donc on est bloqué... 

 

-/******--

 

 

 

Non, c’est toi seul qui es bloqué, rien ne t’empêches de dire la vérité objective sur ton état si réellement il ne te faisait pas souffrire. Seulement jusque-là, tu es venu prétendre ne pas en souffrire alors que dans le même temps tu démontre l’inverse en refusant obstinément de reconnaître sa réalité physique. Donc il est normal que les gens intelligents, en te lisant, comprennent qu’il ne peut que s’agire d’un mensonge, car une personne qui ne souffre réellement pas de quelque chose, n’a aucune raison d’en dénier la réalité factuelle.

 

 

 

C’est à dire que à la rigueur, ( j’aurais des arguments contre bien sur mais à la rigueur ), tu aurais pu dire que tu reconnaissais la réalité objective de ta muti-lation physique mais que tu estimais que bla bla bla … Nous n’aurions sans doute pas été d’accord j’imagine sur le reste du « bla bla bla » non plus, puisque pour moi cette muti-lation est la pire déchéance qui puisse exister pour un être humain et j’expliquerais alors entre autre et par exemple pourquoi j’affirme qu’elle a bien été voulue comme cela etc mais bref, cette fois, tout cela serait effectivement des points de vus différents qui s’opposeraient. Pour l’instant, c’est juste toi qui est dans un blocage sur la réalité de faits.

 

 

 

 

 

******---

 

Et répéter inlassablement que je refuse de reconnaitres "les faits objectifs de cet état" frise la folie...ils ne sont objectifs que pour toi

 

-/******--

 

 

 

Ha bon ?? Tu refuses de reconnaître le fait qu’il te manque une partie de tes organes sexuels physiques naturels et qu’ils ne repousseront jamais alors qu’on te les a amputés et c’est moi qui frise la folie … Si c’est pas l’hôpital qui se fout de la charité, là, je ne sais pas ce qu’il faudrait ….

 

 

 

******---

 

et qd tu parles et que tu dis on au lieu de je ça prouve bien que tu ne te rends pas compte que tu es tout seul...

 

-/******--

 

Ah mais c’est que je ne suis pas le seul intactiviste. Alors en effet, pour que les choses soient claires, sache que quand je dis « je », je parle pour moi à titre personnel alors quand de dis « nous », bien évidemment, je parle pour les intactivistes.

 

 

 

******---

 

Bon, une bonne fois pour tte, ce que je refuse de reconnaitre ce n'est pas que l'on m'a enlevé mon prépuce et bien sur que je sais qu'il ne repoussera jamais... Discuter avec toi relève de la psychatrie...

 

Ce que je ne peux admettre c'est que j'ai été mu-tilé

 

-/******--

 

 

 

Mais c’est plutôt avec toi que ça relève de la psychiatrie ! Regarde donc les deux propositions contradictoires que tu viens d’écrire toi-même juste au-dessus. Tu écris toi-même que tu refuses ( ou en tous cas que tu ne pourrais pas ) reconnaître un fait objectif que tu annonces pourtant toi-même à la phrase d’avant ! Si ce n’est pas une tentative de dénie de la réalité, ça, c’est quoi alors ??

 

 

 

Je suis désolé mais il faudrait te mettre d’accord avec toi-même : Soit on t’a, soit on ne t’as pas retiré une partie de tes organes sexuels physiques qui ne peuvent pas repousser naturellement, et en conséquence de cela uniquement, soit tu es soit tu n’es pas mu-tilé, c’est une simple définition. Admettre l’un sans l’autre est la fameuse preuve du malaise de ton état et comme nous sommes des êtres humains, nous voulons éviter que des innocents risquent de sombrer aux-aussi dans cette déchéance ! CQFD !

 

 

 

******---

 

comme tu éssayes obstinément de nous le faire dire à nous les circoncis adultes...

 

-/******--

 

Je n’essais rien de vous faire croire, je veux simplement que vous reconnaissiez les faits ! Et accessoirement, je veux protéger les innocents d’une abomination qui aliène ses victimes comme ont peut le voir ici.

 

 

 

******---

 

Je suis tout a fait conscient qu'il me manque un bout de peau

 

-/******--

 

Mais il ne te manque pas que de la peau, il y a des organes complexes dans le sexe y compris dans les parties amputées lors de cette muti-lation. ( nerf, muscles, vaisseau, capteurs, mécanismes etc etc …)

 

 

 

******---

 

mais je ne le regrette en RIEN

 

-/******--

 

Alors pourquoi tentes-tu toujours en vain ce dénie de réalité ? Tu vois bien que ça ne tient pas !

 

 

 

******---

 

et je dirais même plus, je refuserais qu'on me le remette en place si c'était possible... 

 

-/******--

 

Alors là, je te « rassure », c’est totalement impossible, une fois mu-tilé qu’on puisse y faire quoi que ce soit, c’est jusqu’à la mort. C’est d’ailleurs bien pour cela que c’est si grave que des victimes comme toi par exemple se fassent avoir alors que visiblement elles n’étaient pas éclairées avant, puisqu’elles ne sont même pas capables ensuite de s’assumées mu-tilées. CQFD à nouveau …

 

 

 

******---

 

Alors oui je reconnais qu'il me manque un bout de peau

 

-/******--

 

C’est toujours aussi faux et tu pourras bien essayer de le répéter encore que ce sera toujours aussi faux, désolé, ce sont des organes physiques naturels qui te manquent !

 

 

 

******---

 

mais non, je ne peux reconnaitre que j'ai été mu-tilé

 

-/******--

 

Alors là ça devient vraiment complètement délirant, parce que si on t’écoutait ( et même en entrant dans une partie de ton délire ) il faudrait supposer que tu n’as plus la peau puisque ça tu reconnais qu’elle à été amputée mais que par contre tu as toujours les organes contenus dans ce qui a été amputé si on te suit puisque tu ne reconnais pas la muti-lation ( et que tu places toi-même la différence entre de la peau et d’autres tissus ) donc tu dois avoir par exemple des nerfs, des vaisseaux, des muscles etc, qui sont à l’aire et qui se « promènent » maintenant, sans la peau qui les entouraient avant alors ….

 

 

 

Te rendus-tu compte de la folie de ton raisonnement ???

 

 

 

******---

 

mais seulement opéré

 

-/******--

 

Et alors ? Une opération dans là-quelle des organes sont retirés mutile, où veux-tu donc en venir ??

 

 

 

******---

 

et si tu n'es pas cabaple de voir la différence pcque ICI nous parlon bien d'un traintement MEDICAL alors c'est que tu es vraiment à côté de la plaque...

 

-/******--

 

Oui mais ça si tu veux on pourra en parler, en effet, mais déjà il faudrait que tu commence par admettre les faits tels qu’ils sont au départ. Ensuite pour ce qui est de cet argument, je te démontrerais pourquoi il ne tient pas et pourquoi en réalité on t’as fait croire que c’était « médical » mais qu’en fait, on c’est servit de toi. Et même, si tu veux, je peux t’inviter à une de nos conférences anti-circoncision, j’en anime régulièrement, et ce genre de questions sont fréquemment débattus.

 

 

 

A toi de voir.

 

 

 

******---

 

Tes réunions lavage de cerveaux doivent être très drôle...

 

-/******--

 

Et bien viens donc participer, tu peux m’envoyer une demande d’ajout sur Skype, je suis : anti-circ16 je te mettrais en liste de contacts si tu fais la demande. Tu verras bien, si tes arguments fonctionnent …

 

 

 

******---

 

Tu parles bêtement "d'organes physiques naturel"

 

-/******--

 

Et pourquoi « bêtement » ? Les organes physiques naturels existent bien non ?

 

 

 

******---

 

mais la totalité de ce qui compose notre corps est composé d'organes physique naturels

 

-/******--

 

Oui et alors ?

 

 

 

******---

 

et là je dis un gros MDRRRRRRRRRRRRR pcque même si je me coupe les cheveux ou même les ongles je coupe des organes physiques naturels...

 

-/******--

 

Mais quand tu te coupe les ongles ou les cheveux, tu vas tout arracher avec les racines de sorte qu’ils ne repoussent plus jamais toi ??

 

 

 

******---

 

Tu va me dire qu'il repoussent donc que ce n'est pas de la muti-lation...

 

-/******--

 

Absolument ! Tu vois que tu progresses à mon contact ….

 

 

 

******---

 

Alors les dents de sagesse? Hein, elles elles ne repoussent pas et ce n'est pourtant pas une muti-lation,

 

-/******--

 

Ah si ! C’est bien une muti-lation que d’arracher des dents, bien évidemment.

 

 

 

******---

 

cela n'empêche pas ces gens de vivre...

 

-/******--

 

Ah oui mais ça on est d’accord que tu peux aussi crever les yeux des gens et que ça ne les empêche pas de vivre si tu y vas par là … Ton raisonnement est terrifiant pour un être humain, tu ne dois pas t’en rendre compte sans doute à cause des retentissements de ta muti-lation mais tu es effrayant dans tes raisonnements pour un être humain complet.

 

 

 

 

 

******---

 

Dit toi que c'est mon cas...

 

-/******--

 

Sauf que tu me montres l’inverse justement en tentant de la sorte ce dénie grossier de la réalité. Car quelqu’un qui vit bien un état donné, ne tente pas d’en dénier les réalités. Voilà tout résumé finalement ici ce qui ne colle pas avec toi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Oui on m'a enlevé le prépuce qui est une partie innervée du corps et non cela ne repousse pas...

 

-/******--

 

Oui donc tu es bien mu-tilé phy-siquement et quand tu essais en vain de le dénier tu montres à tous à quel point cette muti-lation t’a profondément détruit mentalement en outre des dégâts physiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Mais ce que tu es incapable de comprendre c'est que ce n'est pas pour cela que cela peut être considéré comme de la muti-lation... Le prépuce est une partie infime du sexe masculin, il reste encore des milliards de nerfs dans le reste du pénis

 

-/******--

 

Ah mais on est d’accord qu’il reste encore des possibilités de muti-lations autres mais ce n’est pas pour cela qu’on peut admettre que tu mentes sur celle-ci. On peut aussi t’arracher les yeux ou tout un tas d’autres organes ou même d’autres parties d’organes, ça on est bien d’accord et tu peux donc encore avoir d’autres muti-lations mais il te faut déjà commencer par reconnaître celle-ci au lieu de venir prétendre qu’elle n’existerait pas et risquer de faire sombrer d’autres victimes éventuelles dans cette abomination !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

qui fait que le plaisir est tjr aussi intense voir plus puisque que comme la nature est bien faite, d'autres nerfs se développents pour compenser l'abscence du prépuce...

 

-/******--

 

Alors à ce compte là, fait-toi retirer les yeux et tu verras que comme la nature est bien faite, tes oreilles fonctionneront mieux …

 

 

 

Il va te falloir quoi encore pour que tu arrives à comprendre que tu es dans une impasse et que ton dénie ne tiendra jamais devant quelqu’un d’intelligent ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Tu ne peux pas comprendre pcque tu na l'a pas vécu...

 

-/******--

 

Et toi tu ne peux pas comprendre comment un aveugle ressent bien les sons, ça ne te tente pas au point où tu en es ?

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Tu ne sais donc pas de quoi tu parles

 

-/******--

 

En tous cas j’ai mis au jour ta vaine tentative de dénie de la réalité, et je sais que cela démontre qu’il y a un truc qui cloche grave chez toi …

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

et TOUT ce que tu dis ici ne peut être reçu...

 

-/******--

 

Ca, c’est les lecteurs qui le jugerons, moi je prétends que c’est ce que toi tu viens essayer de faire croire alors que tu n’arrives même pas à assumer ton état qui ne peut l’être …

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Tu pourra t'acharner autant que tu voudra, tu n'en sera pas crédible pour autant... 

 

-/******--

 

C’est pas les échos qu’on en a ….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Plus tu t'acharnes plus tu t'enfonces...

 

-/******--

 

N’inverse pas les rôles ….

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Que tu dises que je me contredit montre bien a quel point tu ne comprend pas ce que je te dis... 

 

-/******--

 

Sauf que je ne le dis pas, je le montre ! Tous le monde peut encore le lire …

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Bref, tu me fatigues...

 

-/******--

 

Non en fait, je te montre que tu ne t’en sortira pas et en effet, je comprends que ça te déplaise mais nous ne lâcherons pas, crois-moi bien …

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Ne me crois pas si tu veux et restes enfermé dans ta bulle, en dehors de tte réalité... 

 

-/******--

 

Tous les éléments sont écrits, on sera départagé par les divers lecteurs …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Et une bonne fois pour toute le seul fait objectif ici c'est que tu parles d'un état physique qui t'es inconnue.

 

-/******--

 

Encore heureux ! Je me suiciderais moi si j’étais mu-tilé de la sorte mais ça, c’est personnel, je ne t(en demande pas tant, je te demande juste de ne pas venir mentir pour essayer de faire tomber des innocents dans cette abomination dont on ne sort plus jamais !

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Tu ne sais rien de ce que c'est que d'être circoncis et bien portant...

 

-/******--

 

Sauf qu’on n’est pas « bien portant », quand il nous manque des organes sexuels, figures-toi !

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Tu ne peux donc pas parler et être entendu... 

 

-/******--

 

Et pourtant tu vas voir que si !

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Merci de ce témoignage... Qd je pense que des personnes continuent de vivre après des accidents tragiques, en étant tétraplégiques... Tu ne leur fait pas honneur en disant de pareilles inepties... Tu te suiciderais??? Mdrrrrrrrr si c'était le cas tu serais vraiment qqun de boen faible... 

 

-/******--

 

C’est nu autre sujet mais sur ce point, je reconnais en effet que ce serait une forme de faiblesse bien que le suicide ne soit sans doute pas si facile que ça quand même mais je reconnais qu’il y a une forme de lâcheté là-dedans en effet mais dans mon cas, compte tenu de la phobie viscérale que je voue à cette horreur, ce serait trop me demander.

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Je vais te parler d'un GRAND homme, mon gd père, il est un grand homme de la seconde guerre mondiale, il s'est battu pr la France contre le Nazisme. Dans ses multiple combats il a été fait prisonnier et a subit des tortures, je te parles de vraies tortures et de vraies muti-lations... Mon autre gd père a subit la débacle des ardenne et est ce qu'on appel un "grand mu-tilé de guerre", éclat d'obus dans le bras droit puis gangrène et grenade explosée dans la main droite...

 

-/******--

 

Et bien pourquoi ne prends-tu pas exemple sur lui alors ? Lui, je n’imagine pas qu’il vienne essayer de dénier la réalité de ses muti-lations pour essayer de faire tomber d’autres innocents au lieu de s’assumer !

 

 

 

Mais si il veut participer à une conf anti-circoncision, il n’y a pas de problème pour moi, je l’invite volontiers aussi. 

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

Si tu leur parlais en face (difficile pour le second qui est décédé) et que tu leur répétais tout ce que tu as pu me dire sur la muti-lation et le suicide il te mettraient un aller retour et te ferai comprendre ce qu'est que la vraie MUTI-LATION... 

 

-/******--

 

Sauf que là, c’est toi qui le fait parler …

 

 

 

 

 

 

 

******---

 

tu penses que ce que tu fais est légitime

 

-/******--

 

Ah ça alors là, OUI, je suis près a donner ma vie contre cette horreur qu’on dénonce ici.

 

 

 

 

 

kaimiloa
Portrait de cgelitti

Bonjour Richmond

Pourquoi ne faut-il pas toucher au frein?

Pourrait-on discuter par mail à kaimiloaè72@hotmail.com

Bien à toi

Kaimiloa

kaimiloa
Portrait de cgelitti

Bonjour Richmond

Je suis allé voir 2 urologues et tous les 2 m'ont dit qu'il fallait retirer le frein.

Pourquoi me dis-tu de ne pas touchez au frein?

Que dois-je faire?

A bientôt.

richmond
Portrait de cgelitti

bien sur qu'il faut te faire circonsir. Tu seras plus propre, et ta partenaire aura plus

de plaisr.

Par contrte ne touche pas au frein

Roberto

Sujet vérouillé