cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonsoir à tous.

Cela fait un moment que je souhaite vous faire partager mon témoignage;, expérience, et questions... C'est ce soir que je me lance.

En janvier 2009 j'ai subi ma troisième opération gynécologique suite à une maladie douloureuse et invalidante, suite à cette opération je suis devenue par définition ménopausée chirurgicale. Dans mon esprit, aucun rapport avec le coeur (je suis une femme de 45 ans, bientôt 46 maintenant).

Cependant, ayant un problème de troubles du rythme cardiaque au moins depuis 1996 mais sûrement avant, je consulte un cardiologue régulièrement depuis 1996. Il est extra, me suit bien et j'ai entière confiance en lui. Quand je suis allée le voir, en contrôle de routine, au printemps dernier, je lui ai quand même expliqué mon opération et la conséquence. Oh là là il était ravi que je l'en informe et m'a appris que je devrais désormais être en surveillace plus rapprochée, ayant déjà à la base un souci de rythme cardiaque, selon lui la ménopause pouvait me causer des soucis... notamment au niveau du cholestérol, dont il craignait la montée en flèche. Il m'a donc recommandé de passer une analyse sanguine dans le but de bien contrôler le taux et les rapports au niveau du cholestérol une fois la ménopause vraiment bien installée, soit trois mois plus tard. Ayant grande confiance, malgré une certaine incompréhension j'ai fait l'analyse prescrite et, mauvaise surprise, sans aucun changement d'alimentation effectivement la ménopause avait fait le mauvais boulot redouté, et le cholestérol était monté vraiment en flèche, surtout le mauvais bien sûr ! Sinon ce serait trop beau ! Alors, ne pouvant pas vraiment contrôler vraiment la qualité des repas car je ne peux plus cuisiner moi-même pour raison de santé, il m'a prescrit un traitement de fond : le si célèbre Crestor 5 mg que je ne connaissais pas à ce moment-là. J'en prends un au coucher depuis le mois de juillet dernier. Au tout dernier contrôle la semaine dernière j'ai appris avec joie que j'avais obtenu "des résultats exceptionnels", et pour le moment je supporte très bien ce traitement. JJe dis pour le moment car je connais quelqu'un qui l'a bien supporté trois ans et a eu des problèmes plus tard... Mais pour moi pour l'instant tout va bien.

Alors, déjà j'ai eu une preuve supplémentaire que mon cardio est toujours aussi extra. Mais là où je me pose une grosse question, c'est : quel lien peut-il bien y avoir entre la ménopause, chirurgicale ou pas d'ailleurs, et une si soudaine montée du cholestérol ? ,? ? Sans changement d'alimentation en plus ,? Et pourquoi les femmes perdraient-elles leur relative protection après la ménopause (même sans parler d'un cas comme moi ayant déjà un souci de rythme cardiaque) ? Voilà, c'est surtout un témoignage en fait.

Bonne soirée ou la meilleure possible, bien cordialement à tous,

maritchou13.