Déléguée
Portrait de cgelitti
Je n'ai pas choisi mon médecin traitant pour la bonne raison que je n'en ai pas. C'est grave ?
Mariesol
Portrait de cgelitti
Il vous faudra en choisir un à la première occasion, vous ne serez pas pénalisée pour le retard (un généraliste ou un spécialiste). Sinon, vous risquez d'être peu remboursée de vos soins lorsque vous serez malade... C'est un enjeu financier de taille et l'assuré ne peut qu'y adhérer s'il ne veut pas y laisser des plumes. Le gouvernement fait pression sur les mutuelles pourqu'elles ne remboursent pas la part restant à la charge du malade !
gerard
Portrait de cgelitti
j'ai fonctionné 63 ans en essayant de voir le moins possible les medecins et ne veut en aucun cas me laisser forcer la main pour donner ma confiance à un medecin dit traitant envers lequel je ne veux avoir aucun lien sinon de lui demander de me soigner si je suis malade contre paiement direct de ma part ou via la securité sociale qui est aussi mon financement indirect et non celui de l'etat comme on voudrait nous le faire croire, le medecin traitant est un echelon inutile dans le parcours de soins et tout ce qui est inutile est couteux il serait bien plus efficace de selectionner les gros consommateurs de soins ou de medicaments et uniquement ceux la pour verifier le bien fondé de leurs demarches et si oui les identifier comme tels et ne pas les embeter ni toute la population avec une reforme à la hauteur de celui qui y a attaché son nom esperons qu'il ne sera pas plus mauvais encore maintenant qu'il a a s'occuper du nucléaire en iran.la liberté de soins doit rester entière et a la seule initiative du client de soins!
Douceur
Portrait de cgelitti
Il y en a déja 221 de déremboursés, attendez la deuxième charrette, puis la 3eme charrette, puis la 4 eme... et il n'y aura plus que les vaccins , les antibiotiques, les drogues des psychiatres (les médecins dealers et souvent autant desaxés que leurs patients) et la morphine qui auront faits leurs preuves. La médecine de ville est une médecine de confort. L'allopatie regorge de placébos en tous genres. Seuls l'hopital et les urgences soignent les véritables malades.

Véronique, les médecins ont aussi leur part de reponsabilité car ils font vendre ces placebos pour garder leur clientèle. Imaginez que 90 % des patients des médecins généralistes ressortent sans une ordonnance...et ils perdraient une part de la clientèle qui ne croirait plus à leurs supercheries et qui serait frustrée. On irait plus les voir autant puisque les examens médicaux sont délivrés au compte gouttes. L'exercice de la médecine de ville ne consiste t'elle pas essentiellement en la prescription de ces médicaments. La prévention en France est quasi inexistante sauf chez les notables et les personnes âgées.

La loi du médecin traitant est une abbération, une aliénation du malade, mais la transparence sur les médicaments et leurs efficacites me paraît capitale...
NON
Portrait de cgelitti
bonjour,
Personnellement, il ne me viendrait pas à l'idée de consulter 36 médecins pour la même maladie, c'est la meilleure façon de provoquer des echecs et ensuite de se plaindre qu'on n'avance pas.......et si en plus il s'agit d'une maladie rare .....ben ,c'est pas de bol ..... Vous êtes parisien ou quoi ?
En tout cas responsabilisez vous , avant de tenir les autres pour responsable de tout ce qui vous arrive ....certe c'est plus dur !
Ce type de raisonnement a le don de m'exaspérer
Véronique
Portrait de cgelitti
Désolée pour l'horrible faute, : OBTEMPERER ,avec un M et non pas un N,
il faudrait tjs se relire avant d'envoyer un message.
oui
Portrait de cgelitti
Mais on ne va pas sanctionner les gros consommateurs de soins car cette réforme a pour but d'augmenter indirectement les revenus des médecins. Madame, permettez moi de vous signalez que lorsqu'on a une maladie rare il faut en moyenne 5 à 7 ans avant qu'un diagnostic soit fait et combien de médecins incompétants le patient malade sera amené à voir avant qu'un ponte de la médecine parisienne identifie enfin la maladie. Ne jugez pas trop vite !
Déléguée
Portrait de cgelitti
Bonsoir Non,

Les critères de jugement me paraissent complètement subjectifs. Pour certains un médecin qui vérifie régulièrement sa prescription dans le vidal et qui demande un avis spécilaisé dans une situation difficile est un médecin peu compétent et peu sûr de lui. Pour d'autres cette même attitude est rassurante car ce médecin sait reconnaître les limites de son savoir et place au dessus tout notre sécurite. Je fais partie de la deuxième catégorie de personnes. Aujourd'hui aucun médecin ne peut prétendre tout savoir, tant est grande la masse de connaissance. Mme NON sachez qu'il y a 8000 maladies orphelines identifiées et combien de non identifiés... et il serait fort étonnant que votre gentil médecin traitant du bas de la rue les connaissent toutes, il en connait même pas 10, les maladies orphelines n'interessent pas les médecins généralistes ! Il faut se mefier d'un médecin qui a réponse à tout, qui refuse la discussion ou la controverse et se fache tout rouge quand devant la persistance de vos symptômes, vous lui faites part de votre souhait de demander un avis plus spécailise. OK avec vous si le médecin n'hesite pas à remettre en question son diagnostic et à perseverer dans ses recherches


Véronique
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Je na'i pas renvoyé la feuille avec le choix du medecin traitant et je ne le
ferai pas. C'est une atteinte à notre liberté et c'est aussi nous faire croire
que nous sommes responsables de l'énorme trou de la sécu, alors que les
seuls responsables sonrt les laboratoires pharmaceuthiques qui poussent
les medecins à nous prescrire toujours plus de médicaments dont la
plupart sont inutiles (car souvent donnés en double sous un nom
différent ).
Mais les labo sont trop puissants pour qu'on s'attaque à eux alors 'est
encore le petit français qui doit payer.
C'est d'autant plus idiot que c'est contradictoire car nous devons
débourser une première visite chez notre médecin traitant pour que
celui-ci nous prescrive une visite chez un médecin spécialisé, voilà 2
dépenses au lieu d'une.
Je suis déçue par l'acceptation des Français qui râlent beaucoup mais se
font piéger continuellement par l'état, ils auraient du se méfier et
refuser,. A présent que la grande majorité a gentiment renvoyé le nom de
son médecin traitant, les autres devront obtenpérer ou payer plus.
Et nous voilà petits enfants irresponsables devant l'état qui va bientôt
tout gerer dans notre vie sinon garre......

Et pour répondre à Lise en particulier, si vous n'avez pas de médecin
traitant, c'est peut-être par ce que vous n'êtes jamais malade, alors ce
n'est pas grave, au contraire tout va bien.
Déléguée
Portrait de cgelitti
Les médecins généralistes m'ont toujours donné entière satisfaction pour des maladies classiques mais ils m'ont réellement déçue depuis que je suis atteinte d'une très grave maladie par leur comportement et surtout leur mauvaise foi...
Sujet vérouillé