Chirurgie esthétique : le point sur les techniques anti-vieillissement

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Mercredi 02 Mars 2016 : 16h54
Mis à jour le Lundi 07 Mars 2016 : 10h23
-A +A

Quand on vieillit, la peau perd sa souplesse et se relâche, les volumes du visage se modifient, les rides apparaissent... Si les femmes de 50 ans font beaucoup plus jeunes aujourd’hui que leurs mères au même âge, qui n’a jamais rêvé de paraître 10 ans de moins ? Lipofilling, acide hyaluronique, fils tenseurs, botox... La chirurgie esthétique est en constante évolution. Le point sur les techniques les plus courantes pour contrer les effets du vieillissement.

Gommer les rides : acide hyaluronique et Botox®

Deux produits se sont imposés en ces dernières années dans le traitement des rides : le Botox® (toxine botulique) et l’acide hyaluronique.

  • L’acide hyaluronique sert surtout à combler les rides qui se situent dans la partie inférieure du visage : autour des lèvres, plis d’amertume (des commissures des lèvres vers le menton), sillons nasogéniens (de l’aile du nez vers la bouche), etc.. Il repulpe aussi les lèvres. On injecte le produit dans la zone concernée qui va se remplir et reprendre du volume. Bien qu’il soit synthétisé, l’acide hyaluronique étant un composant naturel de notre tissu conjonctif, il est en général bien toléré par l’organisme. Son intérêt est de se résorber avec le temps: "cela évite l'effet « bouche de canard », exagéremment gonflée à la silicone, une substance non résorbable employée auparavant dont l’effet est définitif" souligne le Dr Jacques Ohana, chirurgien esthétique

En pratique :

-l’injection se fait à l’aide d’une très fine aiguille ou une micro-canule et dure environ 30 mn, la présence d’un léger anesthésiant dans la seringue la rend indolore.

-le résultat est visible immédiatement et dure en moyenne un an.

-il n’y a pas d’âge pour commencer même si le traitement des rides débute plutôt vers 40 ans.

-le prix est d’environ 200 euros pour combler 2 rides.

-il n’y a pas de contre-indication connue.

  • Le Botox® est le traitement des « rides d’expression » par excellence, principalement celles situées dans la partie supérieure du visage : rides du lion (entre les deux yeux), du front, pattes d’oie, contour des yeux, etc.. Le Botox® est une toxine utilisée comme médicament pour traiter les patients souffrant d’hyperactivité musculaire. Il est autorisé, en France, depuis 2003 dans le cadre de la chirurgie esthétique. Une injection à dose infinitésimale permet de bloquer la contraction des muscles et d’atténuer les rides.

En pratique :

-le produit est injecté avec une aiguille extrêmement fine après une légère anesthésie de contact (à l’aide d’un spray par exemple), un petit gonflement se produit au point d’injection qui disparait au bout d’une heure. Durée de l’intervention : à peu près 30 mn.

-le résultat se voit dans les 2 à 3 jours qui suivent l’injection et dure environ 6 mois.

-sauf exception, le recours au botox commence généralement vers la quarantaine.

-le botox est contre-indiqué en cas de grossesse, d’allaitement, troubles neuromusculaires et hypersensibilité à la toxine.

-il faut compter 450 euros pour traiter à la fois le front, les rides du lion et les pattes d’oie.

ATTENTION : avant toute injection d’acide hyaluronique ou de botox, il est recommandé de demander au médecin les caractéristiques du produit et de les noter.

Modifier les volumes déstabilisés par le vieillissement : lipofilling et fils tenseurs

Des pommettes qui s’affaissent, l’ovale du visage qui s’estompe, les bajoues qui pointent... Deux techniques sont en vogue actuellement : le lipofilling et les fils tenseurs.

  • Le lipofilling consiste à se faire injecter sa propre graisse pour estomper les premiers du signes du vieillissement et redonner du volume aux pommettes, aux tempes, aux joues, au menton... La technique séduit de plus en plus de femmes qui ne veulent pas avoir recours à des produits chimiques. La graisse est prélevée là où il y en a, dans le ventre ou les cuisses. « Il n’en faut pas beaucoup », précise le Dr Jacques Ohana. Une fois purifiée, elle est réinjectée à la patiente avec une canule. L’effet rajeunissement peut durer 3 à 5 ans. Le lipofilling est utilisé aussi comme alternative aux implants mammaires au gel de silicone.

En pratique :

-l’intervention dure 1h30 sous anesthésie locale, la peau est marquée pendant 3 à 4 jours (œdème, rougeurs) : pour être au top le lundi, il est préférable de réaliser le lipofilling le jeudi.

-l’effet rajeunissement est visible pendant 3 à 5 ans.

-le geste étant chirurgical, il n’est pas conseillé de commencer avant 40 ans.

-cette technique est contre-indiquée chez les personnes sous anti-coagulants.

-compter 1500 euros pour combler les sillons nasogéniens, par exemple.

  • Les fils tenseurs permettent de tendre la peau et de corriger l’ovale du visage précocement : quand les bajoues sont installées ou que les rides sont trop marquées, l’efficacité est moindre. La technique n’est pas nouvelle mais, selon le Dr Ohana, « elle n’est au point que depuis peu ». Concrètement, le principe consiste à faire passer plusieurs fils sous la peau (comme un maillage) à l’aide d’une aiguille puis à tirer sur leurs extrémités pour créer une tension et soutenir la peau. Comme les fils de suture, les fils tenseurs existent en version résorbable ou non. Il est possible de mixer les deux.

En pratique :

-l’opération se fait sous anesthésie locale pendant 1 à 2 h dans les conditions d’aseptie d’un bloc opératoire.

-le visage reste gonflé environ 5 jours, l’effet optimal se voit au bout d’un mois et dure 2 à 3 ans.

-indiqué chez les femmes à partir de 45 ans dont le relâchement cutané est léger.

-la pratique exige une parfaite maîtrise du geste pour bien placer les fils qui doit être réalisé chez un spécialiste expérimenté.

-le prix va de 2000 à 4000 euros en fonction du nombre de fils posés.

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Mercredi 02 Mars 2016 : 16h54
Mis à jour le Lundi 07 Mars 2016 : 10h23
Source :
Entretien avec le Dr Jacques Ohana, chirurgien-plasticien et esthétique à Paris.
A lire aussi
Rajeunir son regard sans chirurgie, coup d’éclat sur vos yeux Publié le 24/02/2016 - 09h33

La chirurgie esthétique laisse enfin place à des actes plus légers, qui rendent jeunesse à votre regard, sans acte invasif !Vous avez peur du bistouri, vous êtes trop jeune, ou vous cherchez juste à arrêter le temps ? La médecine esthétique offre de multiples possibilités pour garder un...

Sourcils : 3 techniques pour les sublimer ! Publié le 18/11/2015 - 23h56

Parce que les sourcils encadrent le regard, leur forme influence directement notre expression et l’harmonie de notre visage. Epilation des sourcils au fil, micro-pigmentation pour un maquillage semi-permanent, injection de produit de comblement : zoom sur trois techniques tendances ou plus...

Plus d'articles