La chiropraxie pour prévenir et guérir les blessures des sportifs

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Vendredi 01 Juillet 2016 : 12h19
Mis à jour le Vendredi 01 Juillet 2016 : 14h12

Entorses, tendinites à répétition, fatigue musculaire excessive, préparation d’une course ou d’une compétition… Autant de problèmes que les sportifs rencontrent dans leur vie. Il existe de nombreuses solutions pour y remédier, et la chiropraxie peut en faire partie. Explications.  

La chiropraxie : qu’est-ce que c’est ?

La chiropraxie est une médecine naturelle qui vise à détecter, corriger et prévenir les dysfonctionnements du squelette et leurs conséquences, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres. Un chiropracteur agit principalement par le biais de manipulations vertébrales, de manœuvres d’ajustements et de mobilisation des articulations. Le chiropracteur est un praticien de première intention (que l’on va consulter sans avoir besoin d’une ordonnance d’un médecin) capable de poser un diagnostic et de rediriger vers un autre professionnel de santé si la pathologie sort de son champ de compétence.

La chiropraxie se fonde sur les capacités de réparation innées de l’organisme, et plus particulièrement sur le fort pouvoir de coordination du système nerveux, principal moyen de régulation de l’organisme.

La chiropraxie se différencie de la kinésithérapie, qui consiste en une rééducation fonctionnelle des muscles et des articulations par le biais d’exercices en mouvement.

L’ostéopathie est la discipline la plus proche de la chiropraxie, mais les ostéopathes sont parfois limités dans leurs manipulations par l’obtention d’un certificat de non contre-indication à la pratique de certaines gestes rédigé par un médecin. Les chiropracteurs n’ont pas cette contrainte.

Il existe 800 chiropracteurs en France, tous sortis d’une seule école : l’IFEC (Institut Franco-Européen de Chiropraxie). Leur formation Bac+5 est régulée par un organisme international, le Council on Chiropractic Education International, qui accrédite les écoles chaque année.

Blessures du sportif : lesquelles sont prises en charge par la chiropraxie ?

« Toutes les blessures tendineuses, ligamentaires et musculaires, notamment celles des sportifs, peuvent être traitées par la chiropraxie », explique Vincent Renard, chiropracteur spécialisé dans le sport à Sens. La chiropraxie peut agir sur tout le système musculo-articulaire, en complément ou non d’autres thérapeutiques (médicaments, orthèses, rééducation).

De nombreuses méthodes sont à la disposition des chiropracteurs pour apaiser les douleurs et soigner les blessures comme la cryothérapie, la physiothérapie ou encore la kinésiologie appliquée. Mais l’intérêt majeur de la chiropraxie pour les sportifs va être de travailler en amont des blessures, afin de les prévenir mais aussi de préparer le corps à l’effort.

Vincent Renard : « Il s’agit de vérifier que le squelette, les muscles et les articulations ont un fonctionnement normal et de rééquilibrer les systèmes entre eux pour que l’organisme soit au meilleur de ses capacités ».

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Vendredi 01 Juillet 2016 : 12h19
Mis à jour le Vendredi 01 Juillet 2016 : 14h12
Source : D’après un entretien avec Vincent Renard, chiropracteur à Sens, ayant obtenu le diplôme spécialisé de chiropraxie pour le sport (Internationally Certified Chiropractic Sport Practitionner) par la Fédération International de Chiropraxie du Sport ( FICS ).
A lire aussi
Le chiropracteur : comment aide-t-il à la pratique sportive ? Publié le 26/10/2015 - 17h45

Via des manipulations manuelles vertébrales et articulaires, la chiropraxie apporte des soins adaptés aux besoins spécifiques des sportifs. Cette pratique se répand dans les milieux sportifs de haut niveau, mais aussi amateurs. Quand et comment intervient le chiropracteur  dans le cadre de la...

Comment soigner son dos, tout en douceur ?Publié le 09/03/2012 - 08h37

Kinésithérapie, méthode Mézières, ostéopathie, acupuncture, chiropratique..., autant de médecines douces qui peuvent soigner le dos. Pour bien les choisir, il faut bien les connaître. Le point sur leurs spécificités et leurs pratiques.

Chiropraxie : un allié contre les troubles musculo-squelettiques (TMS)Publié le 22/10/2015 - 09h20

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent 80% des maladies professionnelles. Ils sont responsables d’un taux très élevé d’absentéisme au travail et d’une baisse considérable de productivité. La chiropraxie via des manipulations vertébrales peut apporter une aide aux...

Plus d'articles