Chimiothérapie : une nouvelle molécule en cours de développement

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 07 Septembre 2012 : 10h52
Mis à jour le Jeudi 13 Septembre 2012 : 16h09

Significativement plus efficace que le cisplatine et probablement moins fréquemment associée aux phénomènes de résistance, une nouvelle molécule de chimiothérapie antitumorale vient d’être identifiée.

© Istock

La chimiothérapie : une arme efficace contre le cancer

L’essor des thérapies ciblées pourrait nous le faire oublier, mais la chimiothérapie reste encore une arme particulièrement efficace dans la prise en charge de nombreux cancers. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’équipes de scientifiques continuent à chercher de nouvelles molécules de chimiothérapie, plus efficaces et mieux tolérées que celles qui sont aujourd’hui disponibles.

Une équipe américaine vient ainsi d’identifier une molécule très prometteuse : le phénanthriplatine.

PUB

Le phénanthriplatine, une nouvelle molécule de chimiothérapie encore plus efficace

Actuellement, les chimiothérapies les plus couramment utilisées se fondent sur l’administration de molécules de la famille des « sels de platine ». Leur principal représentant est le cisplatine.

Le phénanthriplatine semble être entre 4 et 40 fois plus efficace que ce médicament de référence, selon le type de cellules tumorales considéré.

Certaines expériences conduites in vitro suggèrent même que la molécule pourrait agir sur des tumeurs insensibles au cisplatine.

De plus, les cellules tumorales devraient théoriquement avoir plus de mal à résister à ce nouveau médicament : sa structure le protège en effet de certains mécanismes de défense mis en place par les cellules cancéreuses.

L’ensemble de ces données sont issues d’études préliminaires. L’efficacité et la sécurité du phénanthriplatine doivent encore être évaluées dans des modèles précliniques avant qu’il soit envisageable de le tester chez des patients.

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 07 Septembre 2012 : 10h52
Mis à jour le Jeudi 13 Septembre 2012 : 16h09
Source : G. Park et coll., « Proceedings of the National Academy of Sciences », édition en ligne du 6 juillet 2012.
PUB
PUB
A lire aussi
La chimiothérapie, comment ça marche ? Publié le 07/04/2008 - 00h00

La chimiothérapie est de plus en plus efficace. Si souvent elle permet de guérir du cancer, elle a l'inconvénient de s'accompagner d'effets secondaires, lesquels découlent directement de son principe d'action. Explications.

Cancer du sein : révolution prochaine de la thérapiePublié le 10/05/2005 - 00h00

Concernant le cancer du sein, mémorisez bien cette appellation : inhibiteur de la PARP1. L'explication scientifique est très compliquée, mais retenez que ce traitement est plus efficace et bien plus spécifique que les chimiothérapies actuellement disponibles. Cette stratégie thérapeutique...

Traitement du cancer : une nouvelle moléculePublié le 27/10/2004 - 00h00

La chimiothérapie est un traitement efficace du cancer mais elle présente des limites du fait de son agressivité. L'objectif est donc de développer de nouveaux traitements anti-cancer ciblés et peu toxiques. C'est le cas d'Erbitux (cétuximab, un anticorps monoclonal), mis au point par les...

Plus d'articles