Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Chapon de pintade

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 17 Décembre 2010 : 09h40
Mis à jour le Vendredi 17 Décembre 2010 : 16h29
-A +A

La question va se poser du choix de l'inévitable volaille pour le Réveillon ou le déjeuner de Noël. Oie ? Dinde ? Chapon ?

Tous ces volatiles pèsent entre 3 et 5 kg. Et si vous n'êtes pas 8 ou 10 à table pour ce repas, les restes vont vous sortir par les yeux dans les jours suivants.

Si vous êtes peu nombreux, la bonne solution, c'est le Chapon de pintade. Il pèse de 1,4 à 2 kg quand il est prêt à cuire et entre 1,8 et 2,2 kg s'il est seulement effilé, c'est-à-dire vendu avec les pattes, la tête, le gésier et le foie. Ce qui convient très bien pour 4 personnes.

Les pintades viennent d'une souche rustique, traditionnelle. Elles sont élevées dans le Gers, nourries avec des céréales, des produits laitiers.

Les mâles sont chaponnés selon la même technique que les poulets.

Castrés et écrêtés, les pauvres, vers la 10ème semaine de leur existence, ils grandissent d'abord naturellement, en liberté, faisant du muscle. Puis dans les quatre dernières semaines avant leur abattage, les futurs chapons de pintade sont nourris de céréales et de lait, dans un bâtiment obscur. Ils engraissent alors, leur chair devient toute moelleuse. Absence de leurs attributs mâles, nourriture généreuse et saine, repos au calme, se conjuguant pour cela.

Le Chapon de Pintade fermier du Gers a un Label Rouge et une IGP (Indication géographique protégée).

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 17 Décembre 2010 : 09h40
Mis à jour le Vendredi 17 Décembre 2010 : 16h29
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat