Changez votre vision des choses pour vous sentir mieux...

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 23 Juin 2004 : 02h00
-A +A
Les choses ne sont pas ce qu'elles nous semblent être. C'est notre vision du monde qui les façonne...

Coralie, pédicure podologue à son compte, travaille sur sa comptabilité. Elle râle, peste, s'énerve. Elle déteste cette part de son travail. Mais, quand elle est plongée dedans, elle finit par s'immerger totalement et finalement, elle prend presque plaisir à savoir que tout est bien en place dans ses comptes

Nous avons tendance à anticiper les événements. Tant mieux quand ils sont heureux : je pense à mes prochaines vacances et j'ai le sourire. Je pense que je vais voir mon amoureux, et je me sens des ailes. Mais si je pense à des activités que je n'aime pas, je me sens déprimée, sans énergie, voire de mauvaise humeur.

Et si je m'entraînais à changer ce fonctionnement ? Tout d'abord, il y a peut-être certaines activités désagréables que je peux éviter, tout simplement ! Et puis, si je ne peux pas y échapper, je peux sans doute décider de les considérer autrement.

Odile, elle, a décidé de ne plus rien acheter qui se repasse. « Je suis limitée dans mes choix de vêtements, mais pour moi, c'est la contrepartie d'une réelle liberté ! »Sidonie, qui elle aussi détestait le repassage, a trouvé une autre solution. « Depuis que j'écoute de la musique classique en même temps, j'aime repasser ! » C'est dommage de ne pas y avoir pensé avant, car j'ai râlé pendant des années sur le fer à repasser !

Vous pouvez aussi penser au plaisir que vous ressentirez lorsque la tâche considérée ingrate sera finie. « Quand mon rangement sera impeccable, je me sentirai vraiment détendue et en paix ». Ou apprendre à découvrir un plaisir dans des actes que vous n'aimez pas a priori. Car si vous laissez votre esprit se faire envahir par le négatif, vous ne pourrez jamais découvrir les bons côtés d'une occupation qui vous fait réagir sans réfléchir.

Alors, décidez d'être actif et de trouver des bons côtés à tout. C'est possible, à condition d'y travailler jusqu'à ce que cela devienne une seconde nature. Et vous ferez partie pour toujours des gens épanouis et souriants !

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 23 Juin 2004 : 02h00
A lire aussi
Couples : travailler ensemble, bonne ou mauvaise idée ? Publié le 29/01/2016 - 11h15

Quand on s’aime, passer beaucoup de temps ensemble, cela peut sembler idéal. Pourtant, si travailler ensemble peut devenir la meilleure des expériences pour certains couples, elle peut dans certains cas devenir catastrophique. Alors, comment organiser son travail pour rester un couple...

Pour quel travail es-tu fait mon enfant ? Publié le 17/03/2004 - 00h00

En milieu scolaire, on se contente de dire à un élève : « tu es bon en sciences, c'est vers cela qu'il faut aller… » Cette méthode de l'éducation nationale n'est pas suffisante. Les parents, les adultes de l'entourage peuvent, en complément, aider un jeune à réfléchir sur son avenir.

Plus d'articles