Champix® : l’autre scandale

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 10 Janvier 2011 : 17h16
Mis à jour le Lundi 10 Janvier 2011 : 17h20

C’est en pleine affaire du Médiator qu’explose ce nouveau scandale, celui du Champix®. Ce médicament du laboratoire Pfizer destiné au sevrage tabagique est accusé de provoquer des problèmes neurologiques.

© Fotolia

Pensées suicidaires : des effets secondaires attribués au Champix®

Aux États-Unis, plus de 1.200 plaintes ont été déposées pour effets secondaires dus au Champix®, notamment des pensées suicidaires, voire des passages à l’acte.

Ce médicament est disponible sur le marché américain depuis 2006 sous le nom de Chantix® (varénicline), et européen depuis février 2007 (Champix®). En France, quelque 500.000 personnes sont traitées chaque année par Champix®.

La revue médicale Prescrire indiquait, dès le début 2008, que les notifications d’effets indésirables s’accumulaient sur ce médicament.

Aux États-Unis, les dossiers sont centralisés dans un tribunal fédéral de l'Alabama. Selon le principal avocat des plaignants, Ernest Cory, des milliers d'autres plaintes pour négligence contre le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer pourraient encore être déposées.

A-t-il existé des défaillances dans la conduite des essais cliniques ou les états suicidaires sont-ils liés à l’arrêt du tabac ? Les avis sont partagés. Souhaitons que la justice aboutisse rapidement à une explication.

PUB

Conseils pratiques

En pratique, si vous prenez du Champix®, soyez très attentif à tout symptôme dépressif, et encore plus particulièrement aux pensées suicidaires, qui doivent vous amener à consulter rapidement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 10 Janvier 2011 : 17h16
Mis à jour le Lundi 10 Janvier 2011 : 17h20
Source : Europe1, 7 janvier 2011.
A lire aussi
Médicaments contre l’acné : sont-ils vraiment dangereux ?Publié le 04/02/2011 - 09h00

En plein scandale du Médiator, les médicaments contre l’acné reviennent sur le devant de la scène, d’autant plus que le père d’un adolescent qui s’est suicidé après avoir été traité par de tels médicaments vient d’assigner 3 laboratoires au tribunal. Que faut-il savoir...

Plus d'articles