Les césariennes sont proportionnellement moins fréquentes à l’hôpital que dans les cliniques

Publié par Hopital.fr le Jeudi 30 Octobre 2014 : 15h52
Mis à jour le Jeudi 30 Octobre 2014 : 15h53

Selon les données issues de la base PMSI MCO 2013 de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (Atih), les secteurs public et privé non lucratifs concentrent près des ¾ des séjours pour accouchement. Voie basse, césarienne, césarienne programmée… quelles sont les grandes différences entre les accouchements qui ont lieu à l’hôpital et en clinique ?

© Istock

En 2013, sur les 805 935 séjours pour accouchement, 600 070 ont concerné le secteur public – et privé non lucratif – (74 %) et 205 865 (26 %) le privé. 642 347 des accouchements recensés l’ont été par voie basse (80 %).

Des césariennes qui sont plutôt l’apanage des cliniques privées

Même si sur les 163 588 accouchements par césarienne, 72 % ont été réalisés dans le public, en proportion, le taux de césariennes est inférieur dans le public (20 %) au taux du privé (22 %). Par ailleurs, le taux de séjours avec une césarienne programmée est de 31 % dans le public tandis qu’il monte à 58 % dans le secteur privé commercial.

Sur l’ensemble des séjours avec césarienne programmée à l’hôpital, 20 % sont réalisés en maternité de niveau 1, 47 % en maternité de niveau 2 et 34 % en maternité de niveau 3. Dans les cliniques commerciales, 51 % sont réalisés en maternité de niveau 1 et 49 % en niveau 2.

PUB

Maternité : trois niveaux de classification

À cette occasion, on rappelle que les maternités sont classées en trois niveaux :

  • Les maternités de niveau 1 disposent d'une unité d'obstétrique et prennent en charge les grossesses normales.
  • Les maternités de niveau 2 disposent d'une unité d'obstétrique et d'une unité de néonatalogie. Elles prennent en charge des grossesses à risque modéré et des nouveau-nés nécessitant une surveillance particulière, sans faire de soins en réanimation.
  • Les maternités de niveau 3 disposent d'une unité d'obstétrique, d'une unité de néonatalogie et d'une unité de réanimation néonatale.
Publié par Hopital.fr le Jeudi 30 Octobre 2014 : 15h52
Mis à jour le Jeudi 30 Octobre 2014 : 15h53
PUB
PUB
A lire aussi
Comment choisir sa maternité ?Publié le 14/05/2007 - 00h00

Le choix de la maternité est une décision très importante lors d'une grossesse. Très tôt, les futurs parents se posent la question de savoir où leur enfant va naître. Joëlle Belaisch Allart* nous indique les bonnes questions à se poser pour ne pas se tromper.

Où accoucher ? Publié le 13/12/2004 - 00h00

Le choix de la maternité est tout d'abord lié au déroulement de la grossesse (normal ou à risque). Il dépend ensuite de vos attentes, que ce soit en matière de confort ou de pratiques d'accouchement.

Radiographie des maternités en 2010Publié le 14/10/2011 - 12h03

L’enquête nationale périnatale (ENP) réalisée en mars 2010 intervient peu après la mise en œuvre du plan périnatalité 2005-2007 qui vise à améliorer l’humanité, la proximité, la sécurité et la qualité de la prise en charge dans les maternités. Résultats.

1 Française sur 5 accouche par césariennePublié le 13/03/2015 - 09h04

Que l’on se rassure tout de suite, le taux de césariennes en France se situe toujours dans la moyenne européenne, mais elle est encore très au-dessus des recommandations de l’OMS. Selon cette étude britannique publiée dans le British journal of obstetrics and gynaegologia (BJOG), il existe...

Plus d'articles