Ces Françaises qui ne grossissent pas, comment font-elles ?

Publié par Hélène Perhaut le Mardi 25 Octobre 2005 : 02h00
-A +A
Ce livre, écrit par une Française pour des Américaines, a fait le tour du monde avant d'être publié ce mois-ci en France. Son auteur, Mireille GUILIANO, vit aux Etats-Unis depuis 30 ans et dirige la filiale américaine des champagnes Veuve Clicquot. Elle nous livre enfin dans notre langue son récit autobiographique et sa méthode personnelle pour perdre du poids et rester mince tout en évitant les frustrations. E-santé l'a rencontrée.

Comment expliquez-vous le succès de votre livre outre-Atlantique ?

Mon livre est arrivé à un bon moment. Ces dernières années, les Américaines ont essayé toutes sortes de régimes loufoques avec pour résultat, au mieux, une perte de poids suivie d'une reprise équivalente, voire bien plus. Un ras-le-bol généralisé des régimes accompagné d'une certaine psychose autour des effets secondaires (carences nutritionnelles, impact sur les dents) ont créé un environnement favorable à l'accueil de mon histoire. N'étant pas professionnelle de santé, je ne proposais pas un énième livre de régime mais un témoignage personnel. Je m'adressais à des femmes comme vous et moi, avec 5 à 10 kilos en trop. J'étais l'une d'entre elles et cela a plu.

Quels sont les points communs entre les Américaines et les Françaises sur le plan de l'alimentation ?

On voit apparaître en France les mêmes travers caractéristiques des Etats-Unis A chaque fois que je rentre en France, je suis frappée de voir autour de moi de plus en plus de personnes corpulentes, en particulier parmi les enfants. Les rythmes de vie se ressemblent : course professionnelle et vie familiale menées de front, engendrant course après le temps, stress, fatigue. Schématiquement, on remplit le réfrigérateur et on se nourrit - vite -, parfois en faisant autre chose.Les enfants sont de plus en plus sédentaires et mangent au-delà de leurs besoins. S'ils sont seuls après l'école, ils se servent dans le réfrigérateur et mangent devant la télévision. Le soir, un plat préparé sorti du congélateur fait l'affaire.

Publié par Hélène Perhaut le Mardi 25 Octobre 2005 : 02h00
A lire aussi
La pause déjeuner : so frenchy ! Publié le 07/03/2017 - 15h39

La pause déjeuner est une particularité bien française, tant par sa durée que par sa ponctualité : 77% des Français s’arrêtent à midi pour déjeuner. Pourquoi un tel succès ? Que fait-on pendant cette coupure du milieu de journée ? Avec qui et que mange-t-on ? Quant aux bénéfices,...

Comment mange-t-on en Europe ? Publié le 19/08/2002 - 00h00

La traditionnelle Semaine du Goût, organisée par la Collective du Sucre, aura lieu du 13 au 22 Octobre 2002. Mais avant, une vaste étude sur le goût et les habitudes alimentaires des Européens a été entreprise. On y découvre que nombre de différences existent d'un pays à l'autre....

Plus d'articles