Ces affections de la bouche : courantes, mais gênantes !

Ces affections de la bouche : courantes, mais gênantes !
Notre bouche peut être le siège de certaines affections. Souvent douloureuses, certaines sont aussi contagieuses.Le point sur les affections de la bouche les plus courantes : aphte, perlèche, sécheresse de la bouche, mauvaise haleine, bouton de fièvre…
Ces affections de la bouche : courantes, mais gênantes !

Articles

Bon coeur, bonne forme !

Mieux vaut prévenir que guérir ; Cet adage s'applique certainement pour faire reculer les maladies cardiovasculaires. Quelques mesures simples de prévention mettent déjà un peu de baume au coeur. Mieux les connaître, c'est être gagnant sur toute la ligne !

Prenez soin des yeux de votre chien !

Savez-vous que votre chien a un champ de vision plus large que le vôtre, que sa vision nocturne est meilleure, qu'il distingue particulièrement bien les objets en mouvement et, au contraire, a une moins bonne perception des objets fixes et des couleurs ? Ses yeux si précieux doivent être conservés en parfaite santé aussi longtemps que possible !

Attention aux dents et gencives du cardiaque

A la suite d'une maladie cardiaque, les rechutes sont augmentées en cas de parodontite, une infection bactérienne banale et bénigne des tissus de soutien de la dent. Au final, cette affection bucco-dentaire diminue l'efficacité de la prévention cardiaque.

Aphtes : rechercher l'origine

Les aphtes correspondent à une ulcération superficielle de la muqueuse buccale, génitale et/ou digestive. Même s'ils sont le plus souvent bénins, il est nécessaire d'en rechercher la cause en cas de récidive : prises de médicaments, maladies de Crohn, de Behcet, infections virales, bactériennes, etc.

Le bouton de fièvre, l'herpès génital ou oculaire, sont des affections très contagieuses et donc facilement transmissibles. Encore aujourd'hui, peu de Français le savent. Pourtant, un tiers des adultes sont touchés par le virus de l'herpès, soit plus de trois personnes sur dix…

Boire du thé limite les caries

Noir, vert, fumé ou semi-fermenté, le thé est connu depuis 4.000 ans. C'est la boisson la plus consommée dans le monde et ses vertus médicinales sont nombreuses. Le thé aide notamment à prévenir les caries, une propriété jusque-là attribuée au thé vert, qui s'étend à la version fermentée, le thé noir.

Coup de soleil : réagir immédiatement !

Le soleil est bénéfique pour l'humeur et les os. Mais de petites doses suffisent. Toute exposition excessive se révèle néfaste pour les cellules de la peau. Malgré toutes les précautions, un coup de soleil reste possible.

Mauvaise haleine contrée par le thé

Les polypohénols contenus dans le thé pourraient contribuer à faire disparaître la mauvaise haleine, en inhibant le développement bactérien. Cette nouvelle ne doit pas faire oublier qu'une mauvaise haleine est une affection qui se soigne.

A bonnes dents, belles artères

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il existe une relation entre la flore bactérienne bucco-dentaire et l'état des artères. C'est ainsi que si vous laissez une gingivite évoluer, le diamètre de vos artères risque de diminuer, elles se durcissent, c'est l'athérosclérose.

Les médicaments font-ils grossir ?

Les médicaments ne sont pas forcément dénués d'effets secondaires. A la liste de ces effets indésirables, figure parfois la prise de poids. Qu'en est-il et pourquoi ? Quelles sont les catégories de médicaments déclenchant ce type d'effets et quelles sont les solutions proposées ? Le Dr Charles Hagège (1) nous donne des explications sur ce sujet…

Toujours enroué(e) et abonné(e) à la toux ? Et si c'était un reflux gastro-oesophagien ?

Vous ne fumez pas et pourtant vous toussez tout le temps. Quant à votre voix, elle est constamment enrouée. Régulièrement, votre gorge vous fait mal comme si c'était une angine. Et si c'était les remontées acides de votre estomac qui irritaient votre gorge ? Les complications ORL du reflux gastro-oesophagien sont fréquentes.

Bouton de fièvre, baiser dangereux

Le bouton de fièvre ou herpès du visage, est dû à un virus particulièrement contagieux. Il se transmet très facilement lors d'une poussée, en échangeant un simple baiser. Des facteurs déclenchants aux signes annonciateurs, en passant par les caractéristiques des poussées jusqu'au traitement, tout ce qu'il faut savoir sur cette affection en dix points clés.

Enfin des génériques pour des médicaments vendus sans ordonnance !

Pour les petits maux du quotidien (maux de tête, toux, état fébrile, bouton de fièvre, constipation…),le plus souvent, nous ne jugeons pas utile de consulter un médecin. C'est ainsi, qu'après avoir fouillé dans notre armoire à pharmacie, nous nous rendons chez le pharmacien. Pour alléger nos dépenses en toute sécurité, certains médicaments conseils vendus sans ordonnance, ont désormais leur version générique.

Le traitement de l'herpès : aciclovir et valaciclovir

L'herpès se soigne grâce à des médicaments antiviraux. Ils permettent de traiter les crises ou de les espacer. En complément du traitement médicamenteux, un soutien psychologique peut être mis en place afin d'aider à faire face aux difficultés de la vie quotidienne. Pour que la prise en charge soit la mieux adaptée possible, il est en général utile de la réévaluer régulièrement.

Avec l'évolution des habitudes alimentaires, nous mangeons et grignotons de plus en plus d'aliments mous et sucrés. Au final, nous ne mâchons plus assez, ce qui entraîne de fâcheuses conséquences sur notre dentition.

" Un herpès peut en cacher un autre "

Comme chaque année, l'Association herpès organise une journée nationale afin d'enrayer la progression de cette maladie, qui concerne 10 millions de personnes, soit un Français sur trois ! L'herpès est dû à un virus qui reste à vie dans l'organisme et qui peut prendre plusieurs formes : labiale, oculaire, génitale, de la main. Malgré une progression inquiétante, plus de 400.000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, soit 50% de plus en dix ans, l'herpès génital, première des infections sexuellement transmissibles, reste ignorée comme telle. Ainsi, 60% des personnes atteintes ignorent leur infection et risquent de transmettre le virus.

Les gestes qui sauvent : le coup de chaleur avec la Croix-Rouge Française

Résultant d'une exposition prolongée à la chaleur, il provoque une surchauffe du corps, qui se traduit par une fièvre élevée, une rougeur du visage, des maux de tête, une forte sensation de soif, voire des vomissements et des troubles de la conscience. Il menace principalement les enfants, moins résistants face à une forte chaleur, mais il peut toucher aussi les adultes. Le coup de chaleur est une urgence. La mortalité a diminué ces dernières années du fait d'une meilleure prise en charge et d'un traitement précoce et efficace, mais elle se situe encore autour des 10%. L'évolution est le plus souvent favorable, mais le coup de chaleur peut laisser parfois des séquelles (crampes, troubles neurologiques).

Crise d'herpès, bouton de fièvre : attention au soleil !

Attention, le soleil est un des facteurs déclenchant des poussées d'herpès, ce très douloureux et disgracieux « bouton de fièvre ». Alors, pour ne pas gâcher vos vacances ni vos rencontres, suivez le guide.

Varicelle : pas d'anti-inflammatoires non stéroïdiens chez l'enfant !

En pleines bouffées épidémiques de varicelle, l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) conseille de ne pas utiliser d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chez les enfants. Quelques rares complications, mais graves, ont été enregistrées. Aussi, en cas de fièvre, il est recommandé de prendre conseil auprès de son médecin et de s'orienter plutôt vers le paracétamol.

En France, plus de 3 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des degrés divers et dans des localisations variées. L'herpès labial ou " bouton de fièvre " est le plus courant. Quant à l'herpès génital, qui touche les parties sexuelles et avoisinantes, il concernerait plus de 2 millions de personnes, mais huit personnes sur dix ignorent leur infection avant de consulter un médecin, et risquent ainsi de transmettre le virus. De toutes les infections sexuellement transmissibles, l'herpès génital est celle qui progresse le plus. Il est important de faire le point sur vos connaissances.

Herpès, parlons-en

La 3e journée nationale contre l'herpès aura lieu le 15 novembre 2003. Cette maladie chronique concerne un Français sur trois, soit 10 millions de personnes. Due à un virus qui reste à vie dans l'organisme, elle peut prendre plusieurs formes (labiale, oculaire, génitale, de la main). L'herpès génital, première des infections sexuellement transmissible, et ignorée comme telle par 85% des jeunes, est particulièrement inquiétante avec plus de 400.000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, soit 50% de plus en dix ans, et 60% des personnes atteintes ignorant leur infection et qui risquent ainsi de transmettre le virus.

Aphtes buccaux

Problème très banal d'érosion de la muqueuse buccale, les aphtes peuvent parfois correspondre à des maladies graves comme la maladie de Behcet ou la maladie de Crohn.

La créatine, produit dopant utilisé par certains sportifs dans le but d'augmenter leur masse musculaire, agirait également sur le cerveau en « boostant » la mémoire et l'intelligence.

L'alcool détruit les gencives

La consommation d'un verre d'alcool par jour accroît les problèmes bucco-dentaires, particulièrement au niveau des gencives.

Le tabac ? Toujours pas chic !

En réponse à la lutte contre le tabagisme passif, le tabac à priser fait son retour. Certes, sans fumée, il est cependant au moins aussi dangereux pour la santé que la cigarette. Une mode à ne pas suivre, malgré les pressions d'un marketing avide de séduire une nouvelle clientèle.

Herpès oculaire : une urgence méconnue

L'herpès oculaire est la première cause de cécité dans les pays industrialisés. Cette affection gravissime est responsable de 10 à 20% des greffes de cornées. Chaque année, 60.000 Français sont touchés. Les tous premiers symptômes constituent une urgence médicale.

Alerte : épidémie d'herpès

La deuxième Journée nationale contre l'herpès, qui se déroulera le 21 novembre 2002, est une nécessité absolue. En France, comme dans toute l'Europe, on assiste à une recrudescence inquiétante des maladies sexuellement transmissibles (MST). Il est urgent de sensibiliser la population, et surtout les jeunes, fortement exposés à ce virus particulièrement répandu.

MST : méfiez-vous de l'herpès génital

Les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) sont devenues synonymes de SIDA. Pourtant d'autres maladies peuvent aussi avoir des conséquences très graves. Plus insidieuses, elles doivent également être connues. C'est le cas de l'herpès génital.

Pages