angie31
Portrait de cgelitti
bonjour a tous

je suis allée consulter un neurologue qui ma prescrit du laroxyl 5 gouttes le soir ( un anti depresseur) mais cela fait 15 jours et je n'ose pas le prendre , je suis angoissée a l'idée de le pendre car je ne suis pas depressive et j'ai peur de le devenir et d'avoir d'autres effets indesirables, si quelqu'un en prends pour les cephalées et migraines merci de me laisser vos temoignages pour me rassurer car il parait que cela peut marcher . merci a tous je compte sur vous

Fofie
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous, et à toutes,

Je viens juste de découvre ce forum sur les céphalées et autres migraines.

J'ai mal à la tête depuis mes 12 (1ères règles !) et souvent des migraines, surtout depuis 4 ou 5 ans. Il y a 2 ans, j'en avais vraiment assez, j'ai donc décidé d'aller voir un neurologue. Elle m'a prescrit du laroxyl, une dizaine de goutte je crois. Au début le produit a vraiment fait effet. Il y beaucoup de situations faces auxquelles j'aurais eu mal à la tête si je n'avais pas pris ce produit. Mais malgré tout j'ai quand même souvent eu des migraines et dans des situations stressantes j'ai quand même eu très mal à la tête. L'année dernière j'ai fait un stage de 6 mois avec 2 mois de préparation chez moi et au travail. Et ça été très dur. Malgré le laroxyl j'avais toujours mal à la tête. J'ai même failli faire un ulcère car j'ai pris trop d'anti-inflammatoire. Maintenant je suis restreinte au doliprane effervescent et au pire au di-antalvic ! Super !

Ce qui est paradoxal avec le laroxyl, c'est qu'il me met dans le brouillard totalement le matin.Il me faut une grue pour me lever tellement je suis à l'Ouest ! Je peux dormir jusqu'à 2 heure de l'après-midi alors que c'est aussi quand je dors trop longtemps que j'ai très mal à la tête ! Mais c'est impossible de me lever si j'ai pas une raison importante (travail, rendez-vous...). J'ai moi aussi l'impression de ne plus rien retenir, que mon cerveau est en bouilli. Je ne me souviens jamais des prénoms des gens. Des mots sortent tous seuls de ma bouche sans rapport avec la conversation en cours. Je dois faire de gros effort pour me rappeler les dossiers du boulot... Pendant un moment j'ai cru que je devenais alzeimher. Puis j'ai compris que c'était ce médicament.
J'essaie de diminuer depuis 3 mois, j'étais monter à 25 gouttes par jour ! là j'en suis à 12 gouttes. Mais là les maux de têtes reviennent plus souvent...je vais essayer rivotril apparement il n'y a pas autant d'effets secondaires.
J'espère que mon expérience pourra vous aider. Je me demande tout le temps si je vais devoir passer ma vie à prendre un traitement comme ça ? Parce que ça craint !

J'oubliais de vous dire que j'ai pris 5 kilos avec ce produit ! Il ouvre l'appétit...
mireille b
Portrait de cgelitti
[QUOTE=lassalle myriam] J'ai maintenant des douleurs musculaires diffuses (surtout dans la nuque et dans les jambes) qui sont très accentuées au moindre effort et au stress. je dois avoir des plages de repos dans la journée, sinon c'est très difficile à vivre. Une fatigue extrème s'en suit. Je prends du Laroxyl (2 gouttes le soir) et du RIvotril (2 gouttes le soir). Il est évident que je dors mieux (10 heures facile). Si je dors moins, je suis trés fatiguée au réveil. J'étais une fille trés sportive il y a deux ans. Il est vrai que je ne me reconnais pas dans toutes ces douleurs qui vont et qui viennent majorées par le moindre effort et qui occasionne une grande fatigue.
Les médecins errent. Sydrome de Gougerot ou fibromyalgie.
Ni l'un ni l'autre, ils ne savent guérir. C'est donc une errance médicamenteuse.
Pour ces douleurs diffuses, je prends du Propofan, du laroyxl et du rivotril. J'arrive à mener une vie à peu près normale.
Est-ce que d'après vous, le Laroyxl fait grossir à la dose de 2 à 3 gouttes /jour.
Merci de votre réponse et bon courage.

[/QUOTE] je te conseille de jeter un coup d'oeil à la maladie de lyme dont les symptômes sont souvent confondus avec la fibromyalgie. site sur http://www.lesnympheas.org/ bonne chance
melyssa
Portrait de cgelitti
[QUOTE=aurelie] Marie, exacte au début de mon traitement j'ai eu des effets secondaires (ceux ecrits dans la notice)
tout comme toi au départ, je me sentais faible , après les avoirs pris je devais aller me coucher (c'est pour cela qu'on a changer les prises, au départ c'était le matin, mais comme cela m'assomer, on les a mit le soir)...
Aussi lorsqu'on les prend pas régulièrement les maux de tête s'emplifient...c'est pour cela qu'il faut JAMAIS stoper net, mais diminuer la dose jusqu'au plus minime.
en lisant les messages je me rend compte que j'ai pris du poids. je ne pensais pas que cela était du au laroxil (mais une prise de poids du à l'alimentation) mais j'ai pris aussi 4 kilos (merci les médicaments !!!)
moi non plus le je ne suis pas médecin,mais depuis peu malgrès le laroxil et les autres médicaments que je prend pour les maux de tête rien ni fait , je dois rester dans le noir (en prime les lunettes de soleil) tellement je ne supporte pas
demain je vois mon medecin traitant, car j'ai un début de gastro et je vais lui parler de mes maux de tête intensif ces temps ci (cela doit aussi être du au fait que je sois malade) mais même sans j'ai quand même des douleurs .. je verrai ce qu'elle me répondra et ce qu'on avisera ...
et toi pourquoi es-tu sous traitement de laroxil,cela te convient ???
bon rétablissement,courage à toi[/QUOTE]
home
Portrait de cgelitti
slt je suis come toi sonya mon neurologue ma prescrit le meme produit ke toi et je ne le prent pas ,come toi je ne suis pas depressive et jai des douleurs dans la tete il me dit ke c'est le stress et l'angoise voila
c'est koi les cephalees   a bientot
serge
Portrait de cgelitti
j 'ai pris du laroxyl pendnat 4 ans environ pour des problemes de douleurs sur un lipome sorti au niveau du crane selon un un neurologue .
ma dose n'ayant plus d'effet, j'ai arrete car je me voyais dans l'obligation d'augmenter ls doses .
j'aieme fait une overdose . etant completement desespere, j'ai pris la moitie d'un flacon ( sejour de 2 jours ne rehanim
MB
Portrait de cgelitti
DEPUIS 3 MOIS SURVENU UN MATIN DOULEURS SITUES /
AUTOUR DE L OEIL DROIT UNE BARRE DE DOULEUR AU DESSUS DES YEUX DIFFICULTES A RESTER LONGTEMPS A L ORDINATEUR ET QUELQUES FOIS DIFFICULTES A LA TELEVISION LES EXAMENS FAITS
IRM RADIO SINUS PRISE DE SANG DOPPLER OPHTALMO APRES DES RESULTAT NEGATIFS DIRIJES SUR NEURO DEPUIS 2 JOURS IL M A PRESCRIT LAROXYL JE DORS MIEUX DEJA 10 GOUTTES LE SOIR
NORMALEMENT EFFET PAS AVANT 15 JOURS SI DANS 3 MOIS PAS AMELIORATION NOTABLE RETOUR CHEZ LE NEUROLOGUE POUR CHANGER LE TRAITEMENT VOILA CE QUE JE PEUX DIRE.
JE VOUDRAIS RAJOUTER QUE LES MEDECINS SONT IMPUISSANTS POUR SOIGNER CES MALADIES MOI ILS NE M ONT PAS REMONTER LE MORAL EN ME DISANT QUE DES FOIS IL Y AVAIT DES DOULEURS DONT ON NE TROUVAIT PAS LA CAUSE.
LES MEDICAMENTS ESSAYER IBUPROPHENE DI ANTALVIC ET 5 ANTI INFLAMMATOIRES DIFFERENTS JE GARDE ESPOIR VOUS ME DITES QU IL Y A PRISE DE POIDS CA CA M EMBETE
Bonjour
Portrait de cgelitti
[QUOTE=sonya] bonjour a tous
je suis allée consulter un neurologue qui ma prescrit du laroxyl 5 gouttes le soir ( un anti depresseur) mais cela fait 15 jours et je n'ose pas le prendre , je suis angoissée a l'idée de le pendre car je ne suis pas depressive et j'ai peur de le devenir et d'avoir d'autres effets indesirables, si quelqu'un en prends pour les cephalées et migraines merci de me laisser vos temoignages pour me rassurer car il parait que cela peut marcher . merci a tous je compte sur vous[/QUOTE]
Je souffre aussi de céphalées, apres une hospitalisation de 10 jours avec du laroxyl en perfusion et maintenant que je suis rentré chez je le prend en comprimés. Depuis je n'ai pas une seule fois des maux de tete.
Bon courage, le traitement est assez bien toléré , on dors juste comme les BB
ana
paka
Portrait de cgelitti
Bonjour,
après beaucoup d'hésitations j'ai pris du laroxyl afin de calmer la fréquence des migraines ophtalmiques, très invalidandes (ça arrive n'importe ou, en voiture, au boulot, en sortie ....). J'ai débuté avec 5 gouttes le soir avec une augmentation progressive pour arriver à 30 gouttes. Résultat : 3 migraines en 10 jours : l'horreur + la bouche complétement sèche en permanence.
Sous la pression de mon mari et du médecin généraliste j'ai quand même continué 25 gouttes par jour l'équivalent d'un comprimé. J'ai bien fait et ils ont bien fait de m'encourager : depuis 8 semaines je n'ai plus eu aucune migraine. Pourvu que ça dure ! (avant, j'avais entre 2 à 8 migraines par mois)
ça fait une dizaine d'années que je suis migraineuse. j'ai essayé beaucoup de traitement : celui ci est vraiment le plus efficace. Par contre, il ya des effets secondaires : j'ai grossi et le soir dodo de bonne heure (je m'endors devant la télé)
Je pense quand même que le stress est lié à la migraine et que le laroxil m'a détendu.
Bon courage à tous
ANXIA
Portrait de cgelitti
Je ne savais où poster, je suis complètement perdue, je ne sais s'il faut poster dans le forum qui traite des pb d'oclusion dentaire, ou s'il faut poster dans le forum des céphalées de tension.... désolée, ça va être un peu long à expliquer, je ne viens pas ici pour avoir un diagnostic, mais pour avoir des témoignages....

j'en viens à me demander si je ne suis pas hypochondriaque ou carrément si je n'ai pas de tumeur au cerveau... tous ces symptomes sont horribles....

l'horreur a commencé début 2007 :

janvier 2007 : je croque dans uen galette des rois, et soudain je ressens une décharge électrique molaire supérieure gauche comme jamais j'ai eu.... et pourtant j'avais pas la fève !!!!! la molaire se casse de part en part...... le dentiste me l'extraie fin janvier 2007...

février.... une dent de sagesse pousse..... maxillaire inférieure GAUCHE.... et n'a pas la place visiblement..
    
février 2007.... début des joyeusetés...algies de la face, une énorme sensation de pression dans la tete (comme si je marchais à l'envers), des fourmillements et brulures à la nuque et des douleurs à l'oreille gauche (là ou se trouve la dent de sagesse qui poussait) et puis les pleurs arrivent.......à cette époque je retourne internet.. et je trouve des messages de personnes souffrant du syndrome de sadam tout......     
    
un jour, en pleine crise je v aux urgences complètement persuadée d'avoir une tumeur au cerveau ou une névralgie d'arnold ou une atteinte du nerf du trijumeau, ces symptomes perdurant non stop depuis plusieurs mois... un urgentiste me fait des exams cliniques... tout allait bien il me dit que les symptomes sont trop diffus c tout et n'importe koi et m'envoie voir un neurologue....    
    
mai 2007... je vois le neurologue (j'avais des vertiges depuis février !!!!!).. il me fait faire de nouveau des exams cliniques et me dit la meme chose et pose un diagnostic.... "céphalées de tension" (tension musculaire et pas artérielle) et me met sous rivotril 8 gouttes le soir.... et me prescrit un irm cervical et cérébral car comme il disait, tout le temps que je ne voyais pas un résultat je n'y croirait pas.. (étiquettée en un seul rendez vous d'hypochondriaque déjà.....)
    
je fais donc les irm (cervical et encéphal) en juin 2007... ras... ouf !!!!!    mon mari commence à raler et me dire que je m'écoute trop : "tu vois tu n'as rien je te l'avais bien dis !!!"    

parallèlement je vois un orl toujours en mai ou juin 2007 pour ces douleurs d'oreille et il me dit comme ça "je ne vois pas de cancer si vous voulez savoir" mais vous etes dépressive et fo vous soigner.... (je sors de là en pleurs)....    

je suis donc entre mai et septembre sous RIVOTRIL et je demande à mon géné un antidépresseur PAROXETINE (car le géné voulait m'envoyer chez une psychologue !! et j'ai dis non)... donc traitement et en septembre me sentant bien mieux, progressivement, j'arrête les 2 traitements....
    
fin décembre 2007 le stomatologue que j'avais vu en juillet me dit qu'il faut enlever la dent de sagesse (qui a mon sens était pour beaucoup dans les otalgies et vertiges)... et bizarrement mes douleurs à l'oreilel gauche reviennent (cuisson dans l'oreille comme si c'était une otite)...    
    
le 7 janvier 2008 je me fais enlever 2 dds sous anesthésie géné....( nickel)...    

début février, tout comme l'année dernière, TOUT REVIENT !!! algies de la face, PRESSION dans la tête, dans les yeux, douleurs aux trapèzes....... TOUT !!!!!!! otalgie GAUCHE ENCORE ET POURTANT JE N'AI PLUS MES DENTS DE SAGESSE !!!!!    
j'ai des vertiges...... g aussi des sensations d'étirement dans le nez....... et mal dans les trapèzes aussi.... je cogite de nouveau....... des fourmillement et sensation de cuisson au niveau de la nuque...
    
JE PENSAIS QU EN ENLEVANT LES DDS JE SERAIS TRANQUILLE....

donc, tout cela revient début février 2008, je prends donc l'initiative de reprendre du rivotril entre 5 et 7 gouttes le soir seulement.... je supporte tant bien que mal tous ces symptomes, en me bourrant le crane de conneries "tumeur, si c'était ça ??? l'irm de l'année dernière n'est plus bon, il faudrait un autre exam..." je suis donc repartie dans la spirale du cogitage....

début avril, alors que j'étais déjà "mal", je me fait un beau malaise vagal dans la rue suite à la vue du sang sur mon doigt (je m'étais coupée dans un magasin).... je tombe dans les pommes, seule, sur le bitume, face contre terre......... et oui.... je me réveille, je me relève, sang sur la bouche et dans une oreille !! et lèvre gonflée et gros menton tout gonflé....
je souffre le martyr, mon géné vient me voir de suite et me dit que y a pas fracture du crane, que le sang c en tombant par terre la machoire qui a fait fissurer le canal auditif (donc faut déjà imaginer la violence du choc).....
je fais une radio de l'articulation mandibulaire gauche (ce meme coté qui me faisait déjà souffrirr de l'oreille) car quand je bouge la machoire, je suis genée à gauche, ça "craque" on dirait petit os de cassé... le radiologue ne voit pas de fracture ni à la face.... je vais voir l'orl aussi, sur les conseils du radiologue, accompagnée des clichés de radio.. il m'ausculte...... il constate un "aspect de fracture" au niveau des osselets m'a t il dit, mais rien de grave cela ne nécessite pas de chirurgie, ça se ressoude tout seul... je lui reparle de mon otalgie, il me redit qu'il n'y a rien de grave, pas de problème grave, mais conseille qd meme suite à ma chute, de faire un scanner de l'oreille moyenne et de l'ATM gauche.....

bon... il ya trois jours je me suis fait opérer d'uen coelioscopie pour un problème gygy.. alors évidemment je n'ai pas pris de rdv pour le scan....

mais, mes problèmes sont toujours là... ces problèmes de tête... de pression du cerveau, d'irritation, d'algies du visage...

j'ai remarqué que le matin quand je me réveille, j'ai les machoires complètement serrées à mort.....

dans 2 jours je vais chez le géné pour enlever les fils de la coelio, je n'ose pas lui dire que je veux le paroxétine à la place du rivotril car le rivotril me shoote un peu le soir mais le matin, c'est le MEME PROBLEME.... vertiges et tout....

j'ai lu des témoignages de personnes qui disent que le sadam fait MAL.... je n'ai pas forcément MAL mais c'est une pression au niveau de la tete du visage, du nez, dans les yeux..... je ne sais comment l'expliquer....

ces symptomes sont effrayants et j'avoue ne pas en parler autour de moi, j'ai tellement fais d'exams ces derniers temps............

je vais donc essayer si j'ose, en parler à mon géné, passer un scan de l'oreille en mai, et prendre rdv avec le stomato sur les conseils de mon géné.... et tout ça sans rien dire à personne.....

mais si c'est des céphalées de tension , le stomato n'y pourra rien.. je ne sais plus......




manu
Portrait de cgelitti
Salut Pauline,
Pour les cephalées, j'ai consulté un service specialisé a l'hopital lariboisiere.
La docteur m'a prescrit du Laroxyl (5gouttes) et Rivotril (5 aussi).
C'etait y'a un an, ca avait plutot bien marché;
J'ai arreté qq mois apres, et là mes maux de tetes ont repris, donc je vais reprendre le traitement.
Franchement, c relou si je dois prendre ces gouttes toute ma vie, je les prendrai, si ca fais disparaitres mes maux de tete (qui ces dernieres temps se sont couplées a de grande fatigue pendant la journée).
C'est difficile d'expliquer a quel point les migraines sont genante a qqun qui n'en a pas, ils ne peuvent saisir la souffrance que ca occasionne.
Si tu veux en discuter, y'a pas de soucis, dis moi.

Bon courage !

Pages

Sujet vérouillé