edighoffer
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous.

Je vais vous raconter ce que j'ai vécu à cause de cette maladie; Tout d'abord je me présente : j'ai 16 ans et il y a qq années, pdt les grandes vaacances, j'étais chez ma demie-soeur en vacances et ma mère qui était restée travailler nous a téléphoné toute affollée...elle a voulu parler à mon père de toute urgence. J'ai compris qu'il s'était passé qq ch de grave mais mon père ne voulait pas en dire plus. On est donc rentré chez nous et ma mère nous a expliqué que notre grand-mère ( qui était alors ma seule grand-mère, je n'avais plus de grand-pères non plus ) était devenue aveugle...ça m'a fait très bizarre d'entendre parler d'elle car ça faisait très longtemps que je ne l'avais pas vu à cause de graves problèmes avec elle et ma famille. Elle nous ensuite dit qu'elle avait retrouvé la vue mais que les médecins ont diagnostiqué la maladie d'Alzheimer et qu'il ne fallait absolument pas qu'elle reste toute seule car elle était devenue dangereuse pour elle-même.

On en pouvait pas la mettre dans uen maison de retraite dans l'immédiat et on était les seuls à pouvoir l'accueillir chez nous car il y avait plusieurs problèmes avec mon oncle et ma tante...donc elle est venue chez nous pdt 10 mois...c'était invivable : grandes disputes tous les jours, stress, angoisse, il fallait la surveiller sans cesse, elle s'est enfuit plusieurs fois, nous oubliait..et sombrait ainsis de + en + dans cetet maladie qui détruit tant la personne que son entourage...ma mère a fait une crise de folie à cause de cela, moi j'ai tenté de mettre fin à mes jours, mais pas qu'à cause de cela, à cause d'autres problèmes en +...

Ensuite on a pu la mettre dans uen maison de retraite, elle sombrait encore de + en + dans cette maladie jusqu'à totalement nous oublier...elle est décédée dans son lit ensuite...A cela s'ajoutaient de graves problèmes avec mon oncle et ma tante.

Il faut lutter si vous êtes dans ce cas. On a réussi, essayez aussi et si vous avez la chance de pouvoir en parler n'hésitez surtout pas.

Bises.

Flo.

p claude
Portrait de cgelitti
mon épouse est décédes le 10 octobre dernier de démence vasculaire,pendant plus de six mois je suis allez la voir a l'hôpital gériatrique les bateliers a LILLE , pour essayer de la réconforter
jarine
Portrait de cgelitti
bonjour, j'ai connu la maladie avec une personne proche de ma famille, j'ai très mal vécu la déchéance à cause de la maladie. Nous avons aussi été obligés de faire un pmacement en maison de retraite car la situation devenait horrible. Je trouve fort dommage que les familles ne soit pas plus épaulées car ce sont les proches qui souffrent le plus de cette maladie car la personne elle même ne se rend plus compte à la fin. De plus cela fait 4 ans qu'elle est décédée, je n'arrive toujours pas à accepter la déchéance que l'on a du subir à cause de la maladie, j'aimerais connaître des assos où les familles peuvent dialoguer et être aider par des spécialistes à mieux comprendre la maladie. Ayant toujours pas réussi à faire mon deuil j'aurais besoin d'aide. Assos sur région bordelaise et alentours. Merci d'avance mon adresse e mail celinedacunha@wanadoo.fr
Cathy
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

J'ai l'impréssion de me retrouver dans tout ce que vous avez vaicu.

Moi c'est ma grand mère qui est atteinte de cette maladie depuis 5 environ.
Elle a commencé a avoir des pertes de mémoires quand mon grand père est tombé malade ( il a eu un cancer qui c'est généralisé très vite) au bout d'un an je n'avais plus de grand père. J'ai bcp soufert par ce décès et la maladie de ma grand mère car se sont les seules grand parents que j'ai et je ne les ai jamais connu malade alors sa fait très bizard.
Quand mon grand père est décédé on a pas voulu mettre ma grand mère en maison de retraite on savait que pour elle partir de sa maison allais être sa mort.
Donc on c'est relaiye pour aller la voir mais bien sur comme dans bcp de famille, ma tante ne parlais à mes grand parents et histoire avec son frère donc il n'y avait que moi et mes parents pour aller la voir.
Mais on c'est très vite rendu compte que la laisser toute seule la nuit ou dans la journée devenait trop dangereux.
Elle ne mangeait pas si on n'étais pas la et faisait style de prendre ces médicaments mais aller les jeter après donc cette situation n'étais plus fesable.

Après on a prise une personne de l'assistante sociale pour être avec elle en permanence mais malheuresement cette femme a profiter de ma grand mère et lui a volé pleins d'argent. Et c'est a ce moment la que l'on a mise ma G.M en maison de retraite.
Au départ je les très la accepté mais par la suite je me suis dit qu'elle était mieux la que chez zllz toute seule.
Le début étais très dur à chaque fois qu'elle nous voyait elle voulais qu'on la ramène chez elle, elle s'est même sové plusieurs fois de l'hopital!!!
Maintenant sa fait 3 ans qu'elle y es est sa se passe bien.
Le problème que je rencontre maintenant c'est que j'habite loin de la maison de retraite et je la voix rarement et à chaque fois que je la voix elle dépérie de plus en plus.
Et la peur que j'ai c qu'un jour elle ne me reconnaisse plus et là je peux vous dire que je ne sais vraiment pas comment je réagirai.
En tout les cas même si c'est à travers un clavier sa fait du bien d'en parler.
Je vous laisse mes coordonnées si un jour vous avez envi de dialoguer avec moi : cathy.lancelin@laposte.net
En tout les cas merci à celles et ceux qui oront lu mon méssage.
féline68
Portrait de cgelitti
bonjour florence, eh oui,moi aussi je connais bien cettte maladie,ma mère était malade pendant 9 ans,et de jours en jours elle déclinait.Mon père n'en pouvant plus,on l'a placée en maison de retraite.Il n'y avait que cette solution car je suis fille unique et non voyante,donc pas question pour moi de la garder.Mon père aujourd'hui encore s'en veut de l'avoir laissée en maison,mais je lui dit que detoute façon on n'aurait pas pu faire autrement.C'est bien et très généreux de vouloir soigner ces personnes,mais au risque de perdre la santé soi même,il faut faire un choix un jour ou l'autre.Ma mère est morte,heureuse dans son monde à elle,ne sachant plus qui elle était et qui on était.Donc ce que je veux dire,c'est qu'il faut apprendre a ne pas se culpabiliser dans ces situations.Au contraire,on peut voir la personne malade d'un autre regard en prenant un peu de recul,mais pas au risque de se rendre malade soi même.bon courage à tous ceux qui affrontent ce terrible passage. Féline
edighoffer
Portrait de cgelitti
ma chere cathy je viens de lire le message je vie la meme chose je suis au boàut du rouleau
cousine
Portrait de cgelitti
merci de ton témoignage et du courage que vous avez eu. je me bats pour récupérer mon père qui est dans une maison de retraite mouroir. Même si c'est dur, cela sera mieux pour lui de vivre auprès de nous.
bon courage
Sujet vérouillé