gérald
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

J'ai plusieurs questions relatives à ce dosage :

1- J'ai passé ce test deux jours après avoir fais un diner plus qu'arrosé chez moi (> 1 bouteille par personne) et mon taux était de 4.2%.

2- Après lecture sur le net, je constate que ce taux trace l'alcool consommé sur plusieurs semaines dès lors que la consommation par jour dépasse 50 g d'éthanol!!!!. Or je ne bois que le weekend et effectivement dans cet ordre la (je suis jeune et con). Néanmoins il me semble que cette consommation doit être continue.

3- Cela va faire deux semaines que je ne bois plus une goutte d'alcool et je passe mon test jeudi matin d'ou mes questions :

=> Le taux constaté a t'il pu être influencé par un prise aigu deux jours avant?

=> A partir de quel taux (exprimé en %) peut on valablement se présenter à la commission des permis (référence labo à 1.3%). y a t 'il un écart de tolérance.

=> 4.2% est un taux important, mon arret d'alcool subi ne m'a absolument pas dérangé - dois je faire attention? (les autres tests classiques étant plus que bon)

=> La diminution de ce taux est elle influencé par son mode de vie (je fais 1h de sport par jour - rameur)

Merci pour vos réponses

bas
Portrait de cgelitti
Je comprends tres bien votre réponse Gérald et croyez bien que j'ai de plus en plus concieuse des dégâts causés par l'alcool depuis que je ne bois plus une goutte. Merci, votre réponse est certainement la meilleure, néanmoins je serais heureux de récupérer mon permis car en tout état de cause je m'en sers professionellement...le plus rapidemment sera le mieux.

Merci d'avoir partagé votre expérience qui je crois est le meilleur moyen de prendre une certaine distance entre des problèmes purement factuel et d'autres qui le sont moins.

Basile
gérald
Portrait de cgelitti
bonsoir basile
je serais très satisfait que vous retrouviez votre permis . Mais après il faut continuer à être abstinente.
gérald
Portrait de cgelitti
si c'est pour récupérer votre permis ne chercher pas à savoir quel taux par rapport à un autre ,le mieux s'est d'être abstinent volontaire , l'alcool étant une drogue dur , j'ai bientôt 60 ans et j'ai perdu 38 ans de ma vie l'arrêt de boissons alcoolisés est la meilleur façon de vivre mieux
vie : santé plénitude epanouisement ...
libre : c'est retrouvé la liberté de l'esclavage de l'alcool.
vous êtes une valeur resté en bonne santé libre et consient de votre devoir envers vous même et de votre entourage
bon courage
Sujet vérouillé