Les cathinones, classées comme stupéfiants

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 21 Août 2012 : 14h13
Mis à jour le Mardi 21 Août 2012 : 14h58

Les cathinones sont des drogues de synthèse inspirées d’une substance extraite des feuilles de Khat, une plante d’Afrique connue pour ses propriétés hallucinogènes. Arrivées sur le marché européen dans les années 2.000 et en constante progression, les cathinones viennent d’être classées comme stupéfiants au Journal Officiel, en raison de leur toxicité et du risque de dépendance qu’elles provoquent.

© getty

Appellations trompeuses des cathinones

Vendues sous les noms trompeurs de « sels de bain », « bubble » ou « 7ème ciel », en particulier sur internet où il est presque trop facile de s’en procurer, les cathinones présentées à tort comme festives et inoffensives, consommées avec de l’alcool ou d’autres drogues (cannabis, cocaïne, kétamine, MDMA), peuvent provoquer :

  • une agitation,
  • des palpitations,
  • une augmentation de la fréquence cardiaque,
  • des vomissements
  • et des maux de tête.

Chez un consommateur vulnérable sur le plan psychologique, le risque de basculer dans la schizophrénie, la paranoïa ou de croire en ses hallucinations, est réel.

Il pourrait expliquer plusieurs cas de cannibalisme récents, survenus en Roumanie, aux USA et en Angleterre et ont conduit les Autorités à s’interroger sur ces cathinones. Ce n’est pas si étonnant quand on sait que leur structure est proche de celles des amphétamines. Ainsi, ont déjà été notés plusieurs cas d’intoxications graves à ces cathinones, justifiant la décision du Ministère des affaires sociales et de la santé de les classer comme stupéfiants. Ce classement fait d’ailleurs suite à une proposition du directeur de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), après avis de la Commission nationale des stupéfiants et des psychotropes.

Présentation trompeuse des cathinones

Si aujourd’hui, les cathinones inquiètent autant les autorités, c’est parce qu’un chimiste peut facilement les fabriquer et qu’Internet favorise leur propagation. Et comme les cathinones sont vendues sous forme de petits sachets de cristaux attrayants et d’apparence inoffensive, elles attirent les ados, inconscients du danger.

Enfin, ce mélange pouvant se consommer sous toutes les formes - il s'inhale, s'absorbe, se fume ou s'injecte – les consommateurs n’ont pas toujours conscience de ce qu’ils prennent.

Une bonne raison pour avertir nos petits et grands enfants des dangers des cathinones…

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 21 Août 2012 : 14h13
Mis à jour le Mardi 21 Août 2012 : 14h58
A lire aussi
Adieu l’aspartam ?Publié le 08/04/2011 - 10h06

Comme beaucoup d’entre vous, j’évite au maximum le sucre tout en aimant les saveurs sucrées… Du coup, je consomme beaucoup d’aspartam, cet édulcorant devenu largement leader du marché. Avec l’arrivée du stévia, cette plante naturellement édulcorante, j’ai voulu essayer....

La meilleure façon de marcher... C'est la rando !Publié le 13/05/2008 - 00h00

Activité douce et accessible à tous, la randonnée permet de s'évader du stress, et d'entretenir les systèmes cardiovasculaire, ostéo-articulaire et respiratoire. À pratiquer seul ou en groupe en se souvenant d'un dicton : «Un jour de sentier, huit jours de santé.»

N'achetez aucun médicament sur Internet !Publié le 02/02/2009 - 00h00

Ne vous laissez jamais tenter par les médicaments vendus en ligne. L'Agence francaise de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient de lancer une nouvelle alerte à propos d'un médicament amaigrissant vendu illégalement sur la toile, mais surtout dangereux pour la santé.

Plus d'articles