• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    6 avis
  • Consultations (7717)
  • Commentaires (0)

Cathéter veineux central et cathéter veineux périphérique

Durée : 
2,00 minutes

Vous devez installer le plugin flash et activer le javascript pour visualiser ce contenu

La chimiothérapie est l'emploi de médicaments chargés de tuer les cellules cancéreuses. Ces médicaments anticancéreux sont généralement administrés par voie intraveineuse (IV), c'est-à-dire qu'ils sont administrés au goutte-à-goutte dans la circulation veineuse selon un rythme préétabli. Avec ce type de traitement, les veines sont soumises à rude épreuve avec parfois pour conséquences l'impossibilité de les solliciter de manière répétée ou à long terme.

Une solution consiste à introduire un cathéter veineux central. Le cathéter veineux central est implanté par voie chirurgicale dans une grosse veine du thorax ou du cou puis conduit jusqu'à la veine cave supérieure. Le cathéter est ensuite maintenu en place sur la poitrine du patient. Une fois inséré, le cathéter veineux central peut être utilisé pour administrer des traitements par voie IV ou pour prélever du sang pour les analyses. Le cathéter veineux central peut rester en place pendant une longue période. Il est une solution avantageuse pour les patients qui ont besoin d'une chimiothérapie au long cours.

Un autre type d'accès veineux à long terme est le cathéter veineux périphérique qui lui est introduit dans une veine du bras ou de la main. Comme pour le cathéter veineux central, il est conduit le long de veines de plus en plus larges jusqu'à la veine cave supérieure. La seule différence est qu'il est introduit dans une veine du bras ou de la main. Comme pour le cathéter veineux central, il est conduit le long de veines de plus en plus larges jusqu'à la veine cave supérieure.

Ces deux types de cathéter permettent un accès veineux à long terme et évitent les piqûres fréquentes. Grâce au cathéter veineux central, certains traitements peuvent même être administrés à domicile. Cependant, ces deux types d'accès veineux comportent un risque d'infection. Il est par conséquent essentiel de respecter des conditions de stérilité et d'hygiène maximales lors de leur utilisation.

Article publié par le 19/08/2010
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Trouvez-vous cette vidéo intéressante ?
 
intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés
Avatar de valda59
Par valda59 21/07/14 - 12.40
Bonjour, J'ai 33ans et depuis tout petit j'ai mon testicule gauche atrophié (il est 2 voir 3 fois plus petit que le droit) avec une petite boule dure dessus pas plus grosse qu'une tête d'épingle. Je ...

VOTRE COMMUNAUTÉ Cancers

Participez aux discussions les plus actives

  • Fran Bonjour. Je te souhaite bon courage et espère que tu ne souffres pas trop ? J'ai eu le même ...

    Par marigégé 04/07/2014 - 18h25

    5838
    réponses
    28792 consultations
  • Je dois être opérée dans 15 jours d'une tumeur denviron 1 cm. Le gynéco demande la pose d'un ...

    Par jeannekiri 24/07/2014 - 22h21

    4
    réponses
    614 consultations
  • Dsl pour réponse tardive pas de prostate je suis une femme lol 

    Par Pasdebol 08/07/2014 - 14h49

    2
    réponses
    174 consultations