Ras le bol
Portrait de cgelitti
Je suis représent de parent depuis quelques années dans une école primaire.

Dans cet établissement ,le Directeur déteste tout ce qui s'appelle Représentant de Parents ,allant même par leur dire qu'ils ne sont rien,qu'ils ne representent rien et que lui seul a tous les pouvoirs.

Il régne en tyran,seul maitre à bord de son établissement qu'il considère être chez lui!

Il a un gros problème relationnel avec les parents en général mais avec les RP,c'est pire...sinon avec les enfants ca se passe plutot bien.

Je ne suis pas une de celle qui démissionne,pour le bien etre des enfants ,je me battrais ...meme contre cette forteresse que l'ecole a pour Directeur!

Chaque année au moment de la réunion de presentation,ou les RP interessés par ce role totalement benevole et autonome puisque d'aucunes associations...Il nous lorgne comme des insectes à écraser,là déjà les quelques personnes interessées font machine arrière demandant aux anciens ,s'il est toujours comme ca!

Que répondre d'autre que "oui" ,il l'est...en omettant de dire que "c'est pire parfois".

Au fil des mois,les conseils d'école et autres réunions,se vident de tous les RP,et pour cause bien vite ,ils se rendent compte que ca ne sert à rien de se battre...

Le pire de tout c'est que devant le nombre de RP diminuant d'années en années ,il semblent étonné...alors que c'est de sa faute.

J'ai ete la seule à lui en faire la remarque,et depuis il ne m'adresse plus la parole,plus un bonjour,pire nous nous sommes violemment disputés,il me fuit comme la peste et refuse de m'adresser la parole.

Impossible de lui faire admettre les choses,les changements qui pourrait apporter dans son etablissement pour le bien etre des enfants...Non tout ce qui se passe dans son école ne regarde que lui...

Comme il le dit si bien"les RP n'ont aucune utilité ,ils ne servent à rien!"

Et si pourtant les RP servent à quelque chose!!!

Je me bats souvent seule tous les ans,pour faire bouger les choses,j'y arrive parfois,mais en general les gens ont peur de se faire mal voir...Il faut sans cesse les trainer...leur prouver que c'est important.

C'est pour leurs enfants,et tous les enfants qui viendront après eux...ca bouge parfois un peu,mais je suis usée à la fin de l'année,moralement surtout!

Les autres parents me disent "j'espère que tu te representeras l'an prochain...on sait que l'on peut compter sur toi!!!"

C'est vrai ,mais à quel prix...dans l'ecole j'ai passe un an,ecartée de toutes sorties,plus un prof ne me disait "bonjour"...on me regardait comme ci j'avais commis un crime...

Le seul que je commets chaque annee,c'est de me representer,et ca ...je ne suis pas prete d'arreter!!!

Voilà...et vous qu'en pensez vous?

Avocat du Diable
Portrait de cgelitti
Des DOM-TOM. Ici, le syndicalisme est plus une rumeur qu'un acquis. On la ferme de peur d'être éjecté de notre poste.
On est rarement d'accord avec le boss mais on se tait car les représailles existent. J'en ai fait les frais au début, maintenant moi aussi j'acquiesse devant lui mais continue à oeuvrer comme il me semble être le mieux pour les élèves. Au fond je bosse pour eux et pas pour mon supérieur. Oh la la, je m'emporte, heureusement que c'est anonyme ici! Sinon je serai vite dégagée, certains ont sauté pour moins que ça!
ras le bol
Portrait de cgelitti
c'est vrai,certains Rp sont très envahissantset d'autres ne tiennent absolument par leur role...
Avant de me lancer ,je me suis renseignée auprès de deux coordinateurs d'association de parents,pour ne pas commettre d'impair...
J'essaie d'avoir le plus de tact possible et ne pas imposer quoi que ce soit à qui que ce soit..même lorsque ca chauffe lors des conseils d'école j'essaie toujours de calmer le jeux,et de détourner les négatifs en positif...
Seulement,je suis la seule à essayer,les autres renoncent tout de suite.
les autres instits ne sont pas tous titularisés,ils sont jeunes,et prennent parti corps et ames pour le Directeur...les autres restent neutre,je sais qu'entr'eux ils ne s'entendent pas bien,les CE (conseils d'école)sont chaud parfois,et là les malheureux Rp qui ont osé s'aventurer sur le territoire enemis...se regardant en priant pour que la réunion se termine vite.
Ambiance de merde bien souvent,enseignants tenus à l'écart,qui se disputent ou se balancent des vannes...c'est pas terrible,nous là dedans quand on ose prendre la parole,on nous regarde avant un rien d'ironie...mais parfois le message passe...
j'essaie malgrè tout de garder tout mon humour,je pense que les messages passent mieux quand c'est moins sérieux...

En tout cas merci pour votre réponse

Jessie
Portrait de cgelitti
A moins que ce soit une classe unique, il y a d'autres instits dans cette école. Qu'en penses-t-ils? Un directeur d'école a un rôle administratif et d'animateur de l'équipe enseignante, en aucun cas un rôle de chef. Il faut savoir si tous les avis sont identiques.
Maintenant, et je sais pas comment tu vas prendre ma remarque, il y a parfois des représentants de parents qui ne savent pas occuper la place qu'on leur accorde, du fait les instits sont souvent méfiants. Il faut arriver à être objectif, des 2 côtés. Normalement, dans une école, vous n'êtes pas ennemis.
Bon courage.
Ras le bol
Portrait de cgelitti
Bonjour Avocat du Diable,

Je vous remercie pour ce message...Je comprends mieux certaines choses maintenant même si certains sont syndicalisés,je pense que "les represailles"doivent exister chez nous également...

Oui,en tout cas, j'y repenserais avant de mettre en cause ceux ou celles qui n'osent pas trop s'avancer lors des CE ou autres réunions.

Cordialement

Ras le bol



ras le bol
Portrait de cgelitti
Je suis tout à fait d'accord avec vous,sauf que les enseignants de notre primaire ont trop tendance à généraliser,ils mettent tous le monde dans le meme sac...
Si quelques parents poussent des coups de gueule injustifiés,ce sont tous les parents qui sont critiqués...
C'est contre cela que je me bats,et je me bats souvent seule ,hélàs...
Mais c'est vrai que les gens ralent mais n'agissent pas,en tant que RP,je peux en témoigner,combien de fois ai je essayé de faire "bouger les parents,les mettre à contribution..",rien qu'un petit peu...juste un petit peu... pour prouver au Directeur que les RP sont utiles à l'école....et qu'ils peuvent entrainer les autres parents à faire autre chose que "râler"...

Nous sommes en ZEP...et quelques parents,développent une très grande méfiance vis à vis du groupe d'enseignants.
Hélàs les enseignants réagissent de la même façon vis à vis des parents...
Je ne sais pas comment je réussis à tenir mon rôle dans une telle ambiance,je ne veux pas démissionner,mais je ne peux pas me battre seule,et parfois j'en ai l'impression ...
Ce que je ne comprends pas,c'est la réaction des enseignants...je peux comprendre ceux et celles qui ne sont pas encore titularisés...mais les anciens ,pour quelle raison personne n'ose tenir tête au Directeur...
Quand il dit quelque chose en réunion,on dirait que les autres écoutent le bon dieu!Parfois je vois qu'il ou qu'elle n'est pas d'accord mais elle acquiesse très vite,devant le regard noir qu'il lui adresse.

Je dis souvent ce que je pense,même en réunion...mais quand il m'aboie dessus,j'ai plus envie de l'envoyer sur les roses (ce que je fais d'ailleurs)que d'aider pour la kermesse...pourtant l'école sait qu'elle peut toujours compter sur moi...

de quelle région etes vous Avocat du Diable?

Ras le bol




l'avocat du diable
Portrait de cgelitti
je ne prends pas la défense de ce directeur inconnu mais étant moi-même enseignante je sais que des fois il nous arive de mettre un peu de côtés les parents , car (j'explique mais ne justifie pas) on a souvent du mal à pouvoir compter dessus.
Souvent on a l'impression que pour râler ou critiquer il y a du monde mais pour faire avancer concrètement les enfants, il n'y a plus personne.
Par exemple, on me reproche de ne pas faire de fête du collège mais aucun parent n'accepte d'aider pour les costumes ni pour ranger les chaises ou juste donner un coup de main.
Autre exemple, je propose un voyage linguistique sur mon temps de repos, tout bénévolement et les critiques fusent: "l'avion est trop cher" alors qu'on a des sponsors.
Alors on vend des pains au chocolat à la récré pour financer à 100% le voyage , et là aucun parent biensûr!
Du coup la situation fait qu'on en demande de moins en moins aux parents. Et même là certains réussissent à râler: cette année, une mère m'a reproché que son enfant transpirait en sport, et que le collège devait apporté un Tshirt propre à sa fille à chaque cours de sport!
J'ai été si outrée devant une telle démission des parents que je lui ai dit que j'allais lui repasser son linge la nuit pendant qu'on y était!!!

Déjà qu'on les fait manger à la cantine (ça c'est normal) et qu'on leur donne un goûter (il est apparement plus facile de distribuer 1200 brioches que de glisser un BN dans le cartable de son enfant le matin) mais maintenant on leur fait même le petit déj en arrivant car certains arrivent à jeun!

Où vont les allocs?
Apparement pas dans l'alimentation, ni dans les fournitures scolaires car ça fait longtemps qu'on demande plus rien aux enfants, c'est plus simple de prêter en classe.

Alors tu comprends, je veux pas généraliser, loin de là, mais quand on voit le peu que certains parents font et la quantité de reproches qu'on reçoit pour un travail de titan et une paye de misère, il nous arrive (à tort certes)de généraliser et de rejeter tous les parents en bloc, alors que tous ne sont pas ainsi.

Si tu apportes des critiques constructives et ton aide à l'école, ce directeur devrait avoir un bon rapport avec toi et les parents, sinon c'est qu'il est trop con et tu as raison de persister!
Sujet vérouillé