marieinternaute
Portrait de cgelitti
Très attentive à la qualité et à l'équilibre alimentaire des repas servis à la maison, j'appréhende la prochaine rentrée scolaire de ma fille qui prendra ses repas à la cantine scolaire du collège et j'ai bien peur que les repas soient trop riches et peu équilibrés. En discutant avec le proviseur, il m'a informée qu'il avait la lourde tâche d'une part de contenter ses petits pensionnaires en leur proposant des plats appréciés par la plupart d'entre eux (frites, pâtes, pizza,...), d'autre part de veiller à l'enveloppe budgétaire fixée pour l'élaboration des repas (souvent des plats reconstitués ou industrialisés peu chers et vite préparés), afin d'éviter les plaintes répétées des parents concernant les tarifs des repas jugés trop élevés. Avez-vous observer le même phénomène avec la cantine scolaire de votre ou vos enfant(s) ?

Mariette

DIDIER 59
Portrait de cgelitti
CI APRES COPIE DU COURRIER QUE J'ENVOIE AU FOURNISSEUR DE REPAS CANTINE <"coordonnées de l'établissement supprimées par le modérateur"> concernant un menu "scandaleux"

Bonjour,
Je suis père de 2 enfants qui déjeunent à la cantine de <"coordonnées de l'établissement supprimées par le modérateur"> où les repas sont fournis par <"coordonnées de l'établissement supprimées par le modérateur">(59).

Au menu du mardi 4 juillet, "Menu américain": cheeseburger+frites+coca+yaourt liquide.
"Menu américain": une réfèrence ! alors que tout le monde s'accorde à dénoncer ce type de repas pour lutter contre l'obésité et les pathologies liées, et que dans sa charte de qualité <"coordonnéers de l'établissement supprimées par le modérateur"> avance:

<"coordonnées de l'établissement supprimées par le modérateur"> s'implique dans une démarche de bonnes pratiques alimentaires en développant une politique nutritionnelle qui s'articule principalement autour de 4 axes :
- prévenir l'obésité et les maladies cardiovasculaires,
- renforcer les apports nutritionnels,.....
En Enseignement, précurseur dès 1995 de la promotion auprès des enfants d'une alimentation saine et équilibrée ...le Groupe développe des programmes d'éducation nutritionnelle et une offre d'alimentation équilibrée. L'objectif est de donner aux enfants et aux adolescents des repères de consommation et les éléments d'une décision raisonnée, sans omettre la dimension plaisir du repas.

En tant que parents nous essayons d'inculquer à nos enfants des principes diététiques, de leur donner des repas sains.
De leur côté les enseignants dans leur école leur expliquent ce qui est bon et mauvais pour la santé, qu'il faut éviter les sucres, les graisses, les sodas. L'Education nationale a fait supprimer les distributeurs de confiseries des établissements d'enseignement au nom de la santé publique.
Le corps médical ne cesse de mettre en garde contre l'accroissement dramatique des cas d'obésité infantile, essentiellement dû à ces "menus américains".

Or tout ce travail d'éducation est battu en brêche par le fournisseur de repas: la "mal-bouffe" promue au rang de réfèrence culinaire.
Les enfants n'auront aucun choix et le menu "américain" devient pour eux un repère de consommation: si ça se mange à la cantine c'est que c'est bon pour les enfants... c'est aussi ce que se diront malheureusement des parents qui offrent déjà ce type de repas à leurs enfants.

Il est manifeste que les conception du menu en question ne tient aucun compte de l'ensemble des études, conseils, analyses, sur les choix alimentaires à opérer et dont se prévaut <"coordonnées de l'établissement supprimées par le modérateur"> .

Ce qui est en jeu est la santé de nos enfants.

J'ose espèrer qu'il s'agit d'une "maladresse" et que le respect de nos enfants vous incitera à supprimer ce menu délirant, au nom de la diététique et du respect dû aux consommateurs ( vos clients) et à tous ceux qui oeuvrent pour la santé de la population.

Ce message fait l'objet d'une large diffusion.
isa
Portrait de cgelitti
help !
je suis représentante des parents d'élèves d'une petite école de campagne (2 classes de maternelle et 1 classe de CM). Comment faire pr améliorer l'équilibre alimentaire des repas de la cantine ?? La cantinière s'organise en fonction d'un certain budget, certes, mais le plat "raviolis - coquillettes" du lundi : je dis non !! tout comme la suite "kiri et fromage blanc" en dessert. Evidemment, les menus ne st pas distribués car ne correspondent pas du tout à ce que les enfants mangent( sinon sur le papier c tjs très bien). J'aimerais aider l'école mais je ne sais pas vers qui me tourner d'autant plus que selon le président du SIVOS(regroupement de notre communauté de communes qui gère les cantines) tout va très bien !!!
merci de votre aide
restolefreron
Portrait de cgelitti
bonjour
chef de cuisine dans un collège de campagne dans l Oise
j ai créer un blog destiné à tous nos clients,parents,enseignants ,professionnels
skyblog.com : "restolefreron"
bonne visite
cordialement
sylvie
Portrait de cgelitti
j'étais gérante en restauration dans un établissement privé et c'est pas évident de contenter en même temps tous le monde la directrice, les professeurs des écoles, les petits, les moyens, les grands, votre inspecteur et vos collègues. Vous devez jongler entre votre coût matières premières, Hygiène, Menus équilibrés, l'éducation alimentaire des enfants car plus vous avez des enfants d'un milieu favorable et plus ils sont difficiles, mangent rien !!! les parents pensent que si ils mettent leurs chérubins à la cantine le midi, ils n'ont plus rien à faire chez eux le soir, que ce soit alimentaire ou éducation.
jojo
Portrait de cgelitti
A quand la bonne gestion des rythmes de vie de l'enfant?
marieinternaute
Portrait de cgelitti
bonjour,
je suis journaliste et m'intéresse aux cantines scolaires. J'aimerais discuter avec quelqu'un comme vous, qui a expérimenté les cuisines centrales les plus diverses. Pourriez-vous m'envoyer vos coordonnées à : marieinternaute@gmail.com pour que nous en parlions ensemble ?
Merci d'avance
Restodiderot
Portrait de cgelitti
[QUOTE=imper] Je suis intendant dans un collège. Les situations sont assez différente d'un établissement à l'autre.Il faut savoir faire la part des choses dans les critiques en distinguant bien ce qui relève du goût des enfants et ce qui à trait à l'équilibre alimentaire.

Paradoxalement, il semblerait que ce soit dans les cantines oû l'on mange le moins bien que les normes d'hygiène et de diététique soient les mieux respectées.[/QUOTE]
david
Portrait de cgelitti
j ai lu toutes vos reponses il y a du vrai il y a du faux tout depend du chef de cuisine de sont envies de sa motivation et du budjet ce n est pas facile de faire plaisir a tout le monde mais la cuisine est un metier je suis donc cuisinier en remplacement dans ma region j ai fais beaucoup d ecole et pas mal de college et pour dire vrai j ai vu de tout Ce qui est malheureux c est de voir dans certaine cuisine des gens non qualifié ou avec une experience de cuisine de maman la cuisine est un art chaque cuisinier est different je rappel juste la Motivation CA NE FAIS PAS TOUT MAIS CA Y PARTICIPE AUSSI AIS JE BESOIN DE RAPPELER LE MONTANT DES SALAIRES ;;;;; la motivation ca se paye . SINON C SYMPA DE VOIR AUSSI LES CRITIQUE DE CERTAIN PARENT DANS LES PETITES REUNION j aimerai juste des fois manger chez vous juste pour voir ... ou aussi ce qui est rigolo c est les proposition de menus des parents EXEMPLE crumble de legumes .... LES ENFANTS DE TOUTE FACON A LA BASE C EST QUAND MEME DIFFICILE LES ADULTES AUSSI LOL NON? (juste pour rire ) ya meme des enfants qui n ons jamais vu un poireaux et la la faute elle viens de qui????? VOILA J AI FINI MON PETIT ROMAN JE REPASSERAI POUR RIGOLER MERCI DAVID
babibelle
Portrait de cgelitti
je travaille, dans une cantine scolaire( collège) et il est vrai que les menus ne sont pas équilibrés et trop riche, beaucoup de graisse et de liaisons pour épaissir lezs sauces, pas assez de crudités et de salade(on peut en faire avec des légumes cuits aussi)
imper
Portrait de cgelitti
Je suis intendant dans un collège. Les situations sont assez différente d'un établissement à l'autre.Il faut savoir faire la part des choses dans les critiques en distinguant bien ce qui relève du goût des enfants et ce qui à trait à l'équilibre alimentaire.

Paradoxalement, il semblerait que ce soit dans les cantines oû l'on mange le moins bien que les normes d'hygiène et de diététique soient les mieux respectées.

Pages

Sujet vérouillé