Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Les cancers sont des processus naturels dont on peut se prémunir

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 28 Octobre 2013 : 09h35
Mis à jour le Lundi 04 Novembre 2013 : 16h16
-A +A

Nous fabriquons chaque jour des millions de nouvelles cellules et nous en détruisons tout autant, dont celles qui ont été ratées et sont potentiellement cancéreuses.

C’est un phénomène naturel, dont il faut savoir se prémunir, car ce n’est plus une fatalité.

 Il faut s’en protéger comme on le fait pour les catastrophes naturelles… C’est vraiment une question de méthode.

Les cellules de notre corps se renouvellent quotidiennement par millions, et chaque jour des milliers d’entre elles, trop vieilles ou ratées, sont détruites par nos lymphocytes, ces petits globules blancs qui font le ménage. Parmi ces cellules ratées, certaines sont potentiellement cancéreuses et si notre système immunitaire ne les élimine pas au fur et à mesure, elles pourront en quelques années devenir de véritables cancers.

Si fabriquer des cellules cancéreuses tous les jours est donc tout à fait naturel, souffrir de cancers n’est pas pour autant une fatalité.

Nous disposons en effet de solutions efficaces pour rattraper le coup, si nos lymphocytes se sont fait déborder.

La dépression ne favorise pas les cancers

Tout d’abord une bonne nouvelle : la dépression ne semble pas aggraver les choses.

Nous avons en effet une tendance à vouloir tout expliquer, et une dépression ou un accident de la vie nous semblent souvent une cause pouvant justifier un cancer. Il n’en est rien, comme vient de le montrer une étude conduite sous l’égide de l’Inserm.

Pendant 15 ans, 14.203 salariés EDF ont rempli, tous les 3 ans, des questionnaires visant à mettre en évidence des signes dépressifs. Tous les arrêts de travail pour dépression survenus entre 1989 et 1993 ont également été recensés. Parmi ces personnes, 1.119 ont développé un cancer, et le croisement des données a permis de constater, selon le Dr Lemogne « qu’être déprimé n’expose pas à un risque de cancer accru. »

Importance des vaccins

Si la dépression ne semble pas jouer un rôle particulier dans la genèse des cancers, deux facteurs sont déterminants : les agents infectieux et l’âge.

Les virus et les bactéries interfèrent avec la production des cellules, ce qui peut entraîner des anomalies. C’est ainsi que de nombreux virus ou bactéries sont impliqués dans certains cancers :

  • Virus de l’hépatite B et cancer du foie ;
  • Helicobacter pylori et cancer de l’estomac ;
  • Papilloma virus et cancer du col de l’utérus et de la verge ;
  • VIH et sarcomes de Kaposi ;
  • Bactéries des gingivites et cancer du côlon.

Il est donc tout à fait important de se vacciner contre certaines de ces maladies et d’avoir une hygiène buccodentaire parfaite… Simple et très efficace.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 28 Octobre 2013 : 09h35
Mis à jour le Lundi 04 Novembre 2013 : 16h16
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Cancer du col de l'utérus : la prévention est possible Publié le 12/11/2001 - 00h00

Actuellement, environ 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus sont diagnostiqués chaque année en France. Ce chiffre a diminué ces dernières années, mais pourrait encore considérablement se réduire, si le dépistage du cancer du col par frottis cervico-vaginal était régulièrement...

Plus d'articles