123joneH
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous

Suite à une masse dure au niveau du testicule gauche mon fils de 19 ans a été orienté vers un chirurgien urologue pour consultation le 12 septembre.

L'urologue lui a dit d'emblé et sans prendre de gants qu'il s'agissait d'un cancer du testicule et qu'il fallait opérer rapidement.

Tout va très vite: Opération prévue pour le 15 Septembre ( en plus de son planning déjà chargé) donc il faut agir vite et voir rapidement l'anesthésiste.

Le chir lui-même prends le phone et appele l'anesth car on vient de loin.

Une demi-heure plus tard rv avec anesth et réservation de chambre pour le 15.

La nouvelle tombe comme un coup de massue et je ne sais plus quoi faire.

Tout va trop vite.

On part pour une simple consultation et on rentre à la maison avec un cancer : oups...

faut vite faire un bilan d'extension : scanner thoraco-abdo-pelvien afin de voir s'il n'y a pas de métastases mais comme le delai de l'opération est court le scan est prévu pour le 27 mais il faut faire tout un tas de bilans biologiques en urgence: marquers tumoraux,hormonologies, etc etc...

Résultat des bilans bio : CATASTROPHE les marquers sont énormémént élevés et il faut agir vite.

Chirurgie donc le 15/09 à 18 h retour de bloc 21h tout s'est bien passé : ORCHIDECTOMIE Gauche + prothèse en silicone.

Le plus dur est à venir : résultats du scann et des analyses de la tumeur afin d'en déterminer le type pour la suite du traitement.

le 27/09 résultats du scan : OUF scan normal pas de métastases, on a eu chaud.

28/09 Rv avec le chirurgien pour connaitre les résultats ana-path et le couperet est tombé : CARCINOME EMBRYONNAIRE donc il faut passer par la chimio lourde.

L'urologue contacte l'oncologue qui nous donne rv 48 h plus tard pour le protocole mais avant tout ça il faut contacter le CECOS pour conservation de paillettes car à 19 ans il faut penser à l'avenir.

Le lendemain nous voilà partis mon fils et moi vers le CECOS de Grenoble pour faire le recueil de sperme et là encore le coup a été rude : AUCUN spermatozoïde mobile.

Il va falloir retourner encore 2 ou 3 fois pour avoir le plus de chances possible.

Le lendemain rv donc chez l'oncologue qui nous dit que vu que c'est un carcinome il faut taper très fort.

Le protocole de la chimio sera : 1 cure d'une semaine de chimio branché 24h/24, 2 semaines de repos et on recommence et ainsi de suite pendant 3 cures.

Première cure a commencer le 17 /10 car il faut laisser le temps de régler les choses avec CECOS.

Et nous voilà le 17 partis mon fils et moi avec sa valise pour une semaine commencer sa chimio.

Je suis aux aguets des effets secondaires mais tout se passe mieux que prévu.

Jusqu'à la nuit du jeudi au vendredi ou les effets se font sentir : nausées, vomissements, grosse fatigue,...

Retour le vendredi soir et les injections de Granocyte 34 doivent commencer le lendemain afin de renforcer ses défenses immunitaires.

Grosse fatigue jusqu'à mardi mais aujourd'hui ca va mieux.

On appréhende la prochaine cure prévue pour le 7/11 et les cheveux devront commencer à tomber.

Qu'elle injustice !!!

Un jeune qui doit affronter toutes ces atrocitées à 19 ans alors qu'il pourrait vivre sans aucun souci!!!

Quelle injustice quand une maman voit son enfant souffrir et changer physiquement!!!

C'est une horreur!

Je passe mes nuits à pleurer malgré les bons pronostics des médecins!

C'est tellement dur de vivre une épreuve pareille!!!

Si vous avez été dans ce cas ou avez autour de vous des personnes qui on subi ce genre de traitement, j'aimerais connaitre vos témoignages et pouvoir ensemble trouver du réconfort et du courage.

Ceci est l'histoire de mon fils de 19 ans .

Je vous remercie de votre patience et surtout de m'avoir lu jusqu'au bout.

J'attends vos témoignages.

Cécile
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,
inconnu,tu as la date de ton rendez vous?
Jérôme,oui tu as raison,et là tu as 2 mois de vacances,tu verras tu seras en forme pour la rentrée.
Gigi,ça va?Je ne t'ai pas encore envoyé mon mail,mais j'espère que ça va?
Flo62,Céline,Do21,ln,Jérôme2,Ben ,Ludo,vous allez bien?
Nathalie,je sais que tu es toujours en vacances,profitez en bien.
Bbse,j'espère que ton moral va mieux aujourd'hui,j'essaie de passer te lire de l'autre côté tout à l'heure,sinon ce soir tard.
Bonne journée à tous,bisous
jerôme
Portrait de cgelitti
pour Gigi:
dans l'éducation nationale, on a le maintien du salaire pour cette pathologie tout le temps qu'on est malade, mais il faut l'accord d'une commission pour le maitien au-delà de 3 mois. Pour les cancers, c'est systématiquement accepté m'ont-ils dit à l'inspection académique. En plus je suis directuer et donc salarié du privé puisque c'est une école privée. Là pas de maintien au-delà des trois mois mais le contrat souscrit à AG2r doit prendre le relais mais c'est la grosse galère à mettre en place.
Pour les AFP, j'ai toujours été entre 1,65 et 3,42 et je n'ai pas eu le curage mais je crois que c'est plus une question de savoir s'il reste des ganglions ou pas.
Bon courage à tous.
denis
Portrait de cgelitti
salut je suis revenu l operation a bien ete enlever le testicule droit j ai de la douleur un peu mes avec la morphine sa va mieux.

je voudrait dire que ceux qui attendre pour une decision oui ou non je devrait tu accepter l operation je dirait oui sa vaut la peine et en plus je me n est faite posser une en siliconne



mes toujour pas eu de nouvelle de mes resultat de mon sca
nneur je recontre le docteur dans deux semaine si il a de koi il va m appeler avant le rendez vous merci de vos encouragement denis



Cécile
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,
Bbse je vais aussi passer sur l'autre forum pour toi et Charlotte.
Nathalie a raison,depuis que j'ai repris le travail j'ai moins de temps pour l'ordi,et j'étais prise par des soucis de famille.Fred a passé son contrôle,il reste encore le rendez vous avec le cancéro mercredi après midi,mais apparement ça va.
Vous êtes de plus en plus nombreux à venir ici,alors ce n'est pas facile de tout suivre,mais soyez confiants,gardez espoir,ce n'est pas toujours facile mais ça vaut le coup.Mon mari c'était il y a tout juste 3 ans,un vrai tremblement de terre,mais 3 ans après il est là,il est guéri.Accrochez vous !
Fab,peut être pourrais tu en parler à ton mèdecin traitant et lui demander de passer chez vous un jour où ton ami est là,mais sans le prévenir?Ta situation est bien difficile,et tu as déjà tenté de le faire réagir mais sans résultats,alors c'est la seule idée qui me vient à l'esprit là tout de suite.
Flo 62,comment va ton beau père?¨
Plein de courage à vous tous.
Nathalie
Portrait de cgelitti
Cécile, merci beaucoup pour ton message d'encouragement concernant la reprise du travail de mon mari qui s'est bien passée, malgré une appréhension par rapport aux questions que les gens se posent, ce qui est légitime, mais je trouve qu'il faut également respecter le choix de la personne qui ne désire pas parler de la maladie, ce qui est le cas de mon mari.

Comment va ton mari ? A-t-il pu reprendre le travail comme avant ?

A bientôt
nathalie m
Portrait de cgelitti

bonsoir je viens avec de bonne nouvelle la prise de sang et bonne , il a tjrs mal au dos il vas passer une radio . sa mere qui travail au urgences pense qu il a un hematomes j en serais plus d ici quelque jours en esperant que tout cela soit finie une bonne foi pour toute !! j espere que pour marmotte tout ce passe pour le mieux et  que sa s arrange ?

gigi
Portrait de cgelitti
jcgr ca doit te faire du bien de rentré,il va falloir profiter de ces bons moments...il y a un an mon mari avait fait sa 1ere cure ....cette année noel sera sans traitement et l'année prochaine se sera a ton tour!
Je souhaite du courage a tous les gars en traitement ....bientot vous sera guéri!!!
Je souhaite a tous de bonnes fetes de fin d'année!
ps pour le moment je ne c pas si mon insémination est réussie, je le saurai vers le 24 décembre.on a tellement envie d'un bébé,moi je pense a ça tt les jours voir toutes les heures!
Bisous a vous tous
gigi
Marie
Portrait de cgelitti
Je ne comprend pas que le mari de GIGI n'est pas fait plus de cure car mon mari avant de parler de curage ganglionnaire, ils nous avaient dit qu'il fallait qu'il fasse c'est 4 cures . Il est vrai que le traitement n'est pas le même pour tous mais avant de passer sur la table d'opération ne devrait t il pas faire quelques cures de plus pour voir si les ganglions diminue ou pas. Enfin, je ne suis pas médecin. En tout cas, pour lui remonter le moral, mon mari à 100 fois préférer passé par le curage ganglionnaire plutot que les cure de chimio. il m'a dit qu'à coté des cures, c'était du gateau bien qu'il y ait réanimation et soin intensif. Avec la morphine, il n'a pas souffert. Il est rentré à la maison 10 jours aprés l'opération. Si vous avez besoin de plus de renseignement sur cet opération GIGI, je suis là mais j'espère que vous ne serait pas obligé de passer par là.
marmotte
Portrait de cgelitti

 

Natahlie m je pense que le curage ganglionnaire est la meilleure solution, au mois ils voient exactement l'intérieur, pour Grégory ils ont " nettoyé " un peu plus bas que prévu car " ce n'était pas clair " comme m'avait dit le chirurgien et à la sortie tout était nécrosé.

Ne paniquer pas l'opération peut durer de 3 à 6 heures voir plus, mais c'est simplement que c'est très minutieux.

Mais je serai là pour vous aider, j'ai eu la grande chance d'avoir GIGI  ( si tu te rapelles pour son mari le chirurgien avait pris des photos tellement qu'il y avait des ganglions et à la sortie tout était nécrosé, il va très bien) pour me soutenir et répondre à mes angoisses pour cette opération et je ne la remercierai jamais assez car grâce à elle je savais exactement le déroulement et cela m'a enlevé beaucoup de peur, car les chirurgiens vous peignent un tableau noir et à la sortie rien de telle.

Marmotte
Portrait de cgelitti
Grégory a pris 6 kgs depuis la rentrée des vacances, mais il faut dire qu'il s'en donné la peine et il en avait besoin. 1m76 pour 62 kgs à ce jour, au-tant dire qu'avant il était poids plume, donc quand il a pris des seins nous avons pensé bêtement que c'était du à la formation car il s'est beaucoup élargie des épaules.
Les seins lui faisaient mal et ils sentaient des grosseurs dessous, ils étaient tendus.
Mais il faut savoir que certains médicaments comme le Nufliril (anti-inflammatoire) peut provoquer ces désagréments.
A l échographie il est noté : Hypertrophie des bourgeons mammaires très nette bilatérales.
Petits ganglions axillaires bilatéraux mais à centre graisseux d'aspect séquellaire.

Prises de sang :
Testostérone ( homme) : 35.1 nmol/L (8,4 à 28,7 nmol/L)
Prolactine : 14,3 ug/L ( 2,1 à 17,7 ug/L)

Les organes sont intactes à part ces ganglions de 3,3cm, 3,2 cm et 2,2cm qui devraient être de 1cm, son cancer aurait été bénin, d'où l'urgence de ne pas attendre.

Au mois de novembre il m'a dit qu'il avait une petite grosseur au testicule, vous comprenez bien que je n'ai pas pu me rendre compte par moi même, c'est déjà énorme qui me l'ai dit, mais de ce coté là il est assez ouvert envers moi mais je respecte son intimité.
Je lui ai conseillé d'aller consulter, mais comme je vous l'ai indiqué il deavit se faire opérer à l'anus et oui quande cela commence 8 jours après avec 1 mois d'arrêt, il me dit j'aurai le temps.
Puis après l'opération entre anti-inflammatoires et morphine la douleur et la grosseur avait presque disparue, on a pensé à un kyste.
A la fin décembre subitement les seins lui ont fait mal, même en le effleurant, mais en janvier de nouveau sur la table d'opération, c'est qu'à la fin février début mars qu'il a vraiment ressentit une douleur qui partait du testicule remontait dans l'aine et le dos du coté gauche.
La il a consulté, son médecin traitant a pensé pour ses seins à la formation, formation qui arrive à l'adolescence !! et pour sa grosseur elle n'arrivait même pas à la cernée, quand on lui a enlevé elle faisait 1 cm.
On lui a détecté une forte infection urinaire prostatique, qui pour l'urologue était descendu sur le testicule d'où ses douleurs.
Vous voyez on était loin de se douter du pire, c'est le résultat des marqueurs tumoraux spécifiques au tumeur des testicules qui a tout déclenché.
LDH normal
Protéine C réactive normal
AFP normal
BETA HCG Explosé

Voici son premier diagnostic :

Le testicule est souple, mais sur le pôle inférieur on sent nettement une lésion indurée et douloureuse.
L'écho retrouve ce nodule, micro kystique, associé à une inflammation de épididyme.
En pratique il s'agit probablement d'une infection urinaire avec prostatie et orchite associée, toutefois je suis très prudent du fait du risque de tumeur testiculaire.

15 jours après :

Le taux de BétaHCG était en fait élevé, ce qui est fortement évocateur de tumeur testiculaire.
L'échographie abdominale retrouve plusieurs adénopathies latéro aortiques et le scanner thoraco abdo confirme plusieurs adénopathies volumineuses et plusieurs adénopathies infracentimétriques thoraciques.

En pratique le diagnostic de cancer du testicule est établi, et les ganglions montrent qu'il s'agit d'une tumeur métastatique.

A la sortie il s'agit bien d'un cancer mais le moins agressif avec une guérison presque à 100%, mais il faut passer par la chimio, il a rendu vous jeudi avec l' oncologue.

Grégory n'a jamais eu de problème de testicule non descendu, il ne fume pas, pas de cannabis, ne bois pas, il ne faisait absolument pas parti des personnes à risque.

Par contre très émotif donc très stressé, et la je ne le reconnais pas une force et un moral ... depuis le mois de novembre il n'a pas été épargné....

Au début comme vous avez pu le lire j'étais effondrée, maintenant je me bats à ces cotés et pouvoir aider d'autres personnes me fait énormément de bien, le plus qui me manque est un soutien et malheureusement je n'en ai pas, au contraire il faut que je remonte le moral aux autres et que je me blinde contre les remarques des voisins et leur mine défaite quand ils me voient, bravo pour le moral.

Courage c'est peut-être moins grave qu'il n'en parait.

Pages

Sujet vérouillé