Cancer du sein : ne pas tarder après le diagnostic

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 11 Janvier 2013 : 10h21
Mis à jour le Lundi 14 Janvier 2013 : 12h48

Les femmes atteintes d'un cancer du sein avancé doivent être prises en charge dans les deux mois pour augmenter les bénéfices du traitement.

© Istock

Cancer du sein avancé : quel délai pour le traitement ?

Une étude américaine conduite par le Dr Electra Paskett montre l'importance d'une prise en charge rapide des patientes atteintes d'un cancer du sein avancé.

Son équipe a suivi entre 2000 et 2006 environ 1 800 patientes modestes de Caroline du Nord, un État américain de la côte Est, à partir du moment où le diagnostic a été posé.

Les chercheurs ont mesuré le délai entre la confirmation du diagnostic par biopsie et le début du traitement, qu'il soit une chirurgie, une chimiothérapie ou une radiothérapie.

Pour deux patientes sur trois, le traitement a débuté au plus tard trente jours après que le diagnostic ait été confirmé. Mais pour 10 % d'entre elles, le traitement prend du retard et intervient au moins 60 jours plus tard. Dans ce cas, la chirurgie est moins fréquente (64 % contre 83 % pour les femmes prises en charge tôt), au profit des autres formes de traitements.

PUB

Traiter vite un cancer du sein avancé : dans les deux mois

Ce délai supérieur à 60 jours se révèle néfaste pour les patientes : elles présentent alors un risque plus élevé de décès par cancer, de l'ordre de 85 %, toutes choses égales par ailleurs.

Il est donc important d'accompagner les patientes les plus éloignées du parcours de soin pour qu'elles soient prises en charge rapidement et qu'elles puissent profiter de plus nombreuses années.

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 11 Janvier 2013 : 10h21
Mis à jour le Lundi 14 Janvier 2013 : 12h48
Source : J.M. McLaughlin et al. Effect on survival of longer intervals between confirmed diagnosis and treatment initiation amon low-income women with breast cancer. Journal of Clinical Oncology. En ligne le 19 novembre 2012.
A lire aussi
3e Plan cancer : 17 objectifs et 1,5 milliardPublié le 10/02/2014 - 05h00

Le Président de la République a lancé mardi, lors de la cinquième édition des Rencontres de l'Institut national du cancer (INCa), un troisième Plan cancer sous le signe de la réduction des inégalités.

Plus d'articles