jean luc g
Portrait de cgelitti
je ne sais pas s'il y a des progrès tous azimuts sur les cancers, mais j'ai été opéré d'un cancer de la thyroïde à la PITIE. Bonne opération, mais pour le suivi du cancer, c'est une autre affaire. Après le traitement par l'iode I131, ils avaient décidé, vu que le cancer était avancé, de me refaire une scintigraphie avec arret du LEVOTHYROX pour bien se rendre compte de l'évolution. Ils ont changé d'avis. Ne me demandez pas pourquoi, car ils ne disent jamais rien. Alors, j'ai eu donc 2 piqures de THYROGENE à la place de l'arrêt du LEVOTHYROX. Bilan des examens : trace d'un foyer cancéreux, mais les resultats sanguins ne correspondent pas avec le reste du foyer cancéreux. Raison ; peut-être dû au THYROGENE.

DONC, bilan de nouveau dans un AN, avec cette fois-ci arrêt du LEVOTHYROX et scintigraphie, ce qui aura pour conséquence de me retrouver pendant un mois sans pouvoir travailler et sans aucune énergie à cause de l'arrêt du LEVOTHYROX. Et tout ça un an après.

Alors, pourquoi avoir changé d'avis dans le traitement et le suivi.

AUCUNE EXPLICATION. TELLE EST LA DEVISE POUR LE CANCER DE LA THYROIDE. ATTENDRE SANS RIEN SAVOIR.

C'EST CA LE PROGRES........

monique
Portrait de cgelitti
courage a tous ceux qui souffrent, nous avons chacun notre lot de maladies, interventions et autres soucis plus "graves" des qu'ils concernent nos enfants ou petits enfants( l'adolescence est tellement difficile a
vivre pour certains d'entre eux ) n'oubliez jamais qu'il faut croire en son destin et surtout en son etoile ,y croire tellement fort que les choses automatiquement iront en s'ameliorant, c'est une mamie qui en a fait l'experience bien cruelle parfois mais qui y croit tellement,tellement que je voudrais bien pour vous encourager vous transmettre un peu de ma ferveur , voila je ne sais pas si ce message vous apportera grand chose mais au moins un peud'amitie et de reconfort a partager. peut-etre a bientot!!!!!!
jean luc g
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Alain] Opéré d'un cancer externe de la prostate il y a cinq ans:
curage ganglionnaire, radiothérapie (36 séances), puis trois ans d'hormonothérapie, (plus de traitement depuis
vingt mois, j'ai eu bien du mal à connaitre certains termes employés par les médecins; enfin après bien des recherches sur internet, j'ai réussi à jauger mon état et à savoir le pourquoi du comment; les médecins sont toujours évasifs. Enfin toujours se méfier, extension du cancer, par retard de diagnostic : première échographie, réalisée par un radiologue qui a fait un mauvais diagnostic. Enfin pour donner de l'espoir, ne pas se laisser abattre, dévorer la vie, donner de son temps aux autres et pour les croyants, prier et espérer, cela fait du bien; actuellement je me sens bien, en forme, et surtout se dire que sur terre beaucoup sont pire que nous, alors ne nous plaignons pas toujours. [/QUOTE]
jean marc
Portrait de cgelitti
il semblerait qque le cancer ne touche que les femmes.
Toutes les campagnes de prévention leurs sont destinées. la médecine serait t'elle féministe. sinon préfère t'on s'occuper plus d'un sein plus que d'une protaste
jean luc g
Portrait de cgelitti
le cancer ne conserne pas uniquement les femmes moi aussi je l'ai eu a 46 ans
Alain
Portrait de cgelitti
Opéré d'un cancer externe de la prostate il y a cinq ans:
curage ganglionnaire, radiothérapie (36 séances), puis trois ans d'hormonothérapie, (plus de traitement depuis
vingt mois, j'ai eu bien du mal à connaitre certains termes employés par les médecins; enfin après bien des recherches sur internet, j'ai réussi à jauger mon état et à savoir le pourquoi du comment; les médecins sont toujours évasifs. Enfin toujours se méfier, extension du cancer, par retard de diagnostic : première échographie, réalisée par un radiologue qui a fait un mauvais diagnostic. Enfin pour donner de l'espoir, ne pas se laisser abattre, dévorer la vie, donner de son temps aux autres et pour les croyants, prier et espérer, cela fait du bien; actuellement je me sens bien, en forme, et surtout se dire que sur terre beaucoup sont pire que nous, alors ne nous plaignons pas toujours.
HUSSON
Portrait de cgelitti
je suis d'accord il y a bcp d'abandon en matière de dialogue malade et médecin, on ne nous explique pas bcp l'évolution et la rémission de la maladie, les résultat des examens ne nous sont pas tjrs communiqués et pas vraie et réels
Sujet vérouillé