Cancer de la peau : tout se joue dans l'enfance

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Avril 2010 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 23 Juillet 2015 : 15h36
-A +A
Les cancers de la peau sont en très forte augmentation, et certains sont particulièrement dangereux. L'idéal est de les dépister tôt en examinant régulièrement sa peau, car plus les traitements sont initiés tôt, plus ils sont efficaces. Mais le mieux est encore de prévenir les cancers de la peau, et cette carte se joue surtout dans l'enfance...

Deux types de cancers de la peau

Il existe deux grands types de cancer de la peau : les carcinomes et les mélanomes.

Parmi les carcinomes, on distingue le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire, mais le basocellulaire est de loin le plus fréquent. On retiendra que les carcinomes touchent la couche la plus profonde de l'épiderme, siègent souvent sur le visage et qu'ils sont généralement bénins.

En revanche, les mélanomes sont des tumeurs malignes. Elles touchent les mélanocytes, les cellules qui produisent le pigment mélanine, responsable de la coloration de la peau.

Les ennemis de la peau : les ultraviolets !

La principale cause de cancer de la peau est l'exposition aux UV, qu'ils proviennent directement du soleil ou qu'ils soient délivrés par des lampes artificielles (cabines de bronzage).

Mais c'est aussi et surtout l'exposition durant l'enfance et l'adolescence, et la survenue de coups de soleil, qui sont associés au risque maximal de cancer de la peau. Il existe cependant quelques différences selon le type de cancer de la peau.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Avril 2010 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 23 Juillet 2015 : 15h36
Source : Syndicat national des dermatologues vénéréologues, www.syndicatdermatos.org.
A lire aussi
Cancer de la peau : quels sont les signes d'alerte ? Publié le 15/05/2006 - 00h00

Grains de beauté, tâches sur la peau qui changent d'aspect…... Quelques signes d'alerte sont à connaître pour reconnaître un cancer de la peau. L'objectif, consulter très tôt un dermatologue afin de bénéficier d'un traitement simple et efficace.

Soleil et peau Publié le 18/06/2007 - 00h00

Le soleil, il ne faut pas en abuser en raison du risque de cancer de la peau. En revanche, avec modération, l'exposition solaire est bonne pour le moral. On se sent mieux dans sa tête, mais également dans son corps lorsque celui-ci, phénomène de mode oblige, commence à se haler légèrement......

Soleil, Ultraviolets : mi-anges mi-démons Publié le 16/08/2005 - 00h00

On aime le soleil, il nous fait du bien. Mais point trop n'en faut ! Les résultats d'une nouvelle expertise sont formels : « l'exposition aux ultraviolets (UV), qu'ils soient d'origine naturelle ou artificielle (cabine et banc de bronzage), est cancérigène (= source de cancer)».

Plus d'articles