Cancer : ce père se bat en mémoire de son enfant

Publié le Vendredi 22 Septembre 2017 : 10h29

Vidéo associée: 

Partager cette vidéo :

Publié le 22/09/2017
1005 vues

Pendant tout le mois de septembre, nous pouvons admirer l’immense portrait de Noé qui figure sur la façade de la Tour Montparnasse. Noé était un petit garçon très courageux qui livra un combat exemplaire contre le cancer, mais qui ne parvint pas à le terrasser. Pour honorer sa mémoire et pour poursuivre la lutte à l’échelle de la société tout entière, son papa, Frédéric Lemos s’est engagé auprès des professionnels du cancer, en particulier ceux de l’Institut Gustave Roussy qui accompagnèrent Noé pendant les trois années de sa maladie. Il est président du comité de campagne « Guérir le cancer de l’enfant au 21ème siècle » qui s’est ouverte avec Septembre en Or, consacré chaque année aux cancers pédiatriques. A l’heure actuelle, 1 enfant sur 5 touché par le cancer décède de la maladie.
Pour que l’on puisse afficher un jour un taux de guérison de 100% chez les plus jeunes, mobilisons-nous et donnons à la recherche médicale : RV sur le site www.gustaveroussy.fr

PUB
PUB
PUB
PUB
A lire aussi
Cancer de l’enfant : 1 enfant sur 5 n'en guérit pas, un papa s'engage pour récolter des fondsPublié le 01/09/2017 - 10h24

2500 enfants et adolescents sont atteints d’un cancer chaque année en France, 1 enfant sur 440 sera touché par la maladie avant l'âge de 15 ans, et 1 enfant sur 5 n'en guérira pas... Une réalité intolérable. Seule solution : booster la recherche médicale. L’Institut Gustave Roussy,pionnier dans la lutte contre le cancer pédiatrique, sous la houlette d'un papa d'enfant malade, Frédéric Lemos, lancent « Septembre en Or », une campagne de sensibilisation et d’appel à dons auprès du grand public. E-santé s’engage à leurs côtés pour porter la parole de ce combat...

L'après cancer du sein : une qualité de vie à reconstruirePublié le 01/02/2010 - 00h00

Le taux de guérison du cancer du sein atteint aujourd'hui les 90%. C'est ainsi qu'en France, plus de 400.000 femmes sont concernées par " l'après cancer du sein ". Leur qualité de vie dépend des médecins qui organisent le suivi, mais aussi de la participation active des femmes ayant eu un...

Plus d'articles