Cancer du côlon

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Janvier 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 29 Avril 2013 : 16h53
-A +A

Le cancer colorectal représente le 2e cancer le plus fréquent chez la femme (derrière le cancer du sein) et le 3e chez l'homme (derrière le cancer de la prostate et du poumon).

Il se développe généralement à partir de polypes bénins et peut mettre plusieurs années à se manifester.

Cancer du côlon : Comprendre

Ses symptômes sont assez discrets au début et ne se manifestent que dans les formes avancées, alors qu'on obtient aujourd'hui de nombreuses guérisons quand il est pris en charge assez tôt. D'où l'intérêt du dépistage organisé et du dépistage personnalisé des personnes à risque par la coloscopie, la recherche de sang dans les selles et l'analyse génétique.

Du sang dans les selles ? Une constipation inhabituelle ? Un proche atteint de cancer du côlon ? Autant de raisons de consulter sans attendre et d'entreprendre un dépistage à la recherche d'un cancer.

Cancer du côlon : Causes

Les causes réelles du cancer du côlon sont encore mal connues. On sait qu'il y a probablement une conjonction de facteurs génétiques et environnementaux. Une personne qui a dans sa famille quelqu'un atteint d'un cancer du côlon a un risque accru de développer un cancer du côlon. Il existe même des cas de cancers "familiaux". Il s'agit de familles présentant des polypes multiples du côlon (polypose familiale) ou des cas de cancers multiples pouvant toucher d'autres organes que le côlon. Toutefois, dans la majorité des cas de cancer, on ne trouve pas de facteur familial, ce qui laisse penser que d'autres facteurs entrent en compte, notamment l'alimentation et le mode de vie.

Les facteurs protecteurs à mettre en place :

  • Pratique régulière d’une activité physique.
  • Alimentation riche en fibres (céréales complètes, fruits et légumes).
  • Réduction des graisses animales (charcuteries), de la viande rouge, des grillades et des aliments fumés.
  • Un taux suffisant de vitamine D.
  • Prévention du surpoids et de l’obésité abdominale.
  • Arrêt du tabac.
  • Limitation de l’alcool.
  • Limitation du sucre et des boissons sucrées.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Janvier 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 29 Avril 2013 : 16h53
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001. Rapport Fonds mondial de recherche contre le cancer et American institute for cancer research. Anticancer, David Servan-Schreiber, Editions Robert Laffont. Ministère de la santé, http://www.sante.gouv.fr/.
A lire aussi
Cancer du rectum (anus) Publié le 05/11/2003 - 00h00

Le cancer du rectum est fréquent et redouté car il est synonyme de gravité et d'anus artificiel. Cependant, des progrès considérables ont été réalisés par les chirurgiens afin de conserver au maximum l'anus naturel et de mieux ôter les ganglions malades. Ils emploient pour cela une...

Cancer du côlon : comment se faire dépister ? Publié le 08/06/2014 - 22h00

Face au cancer du côlon, nous n’avons pas tous le même niveau de risque.Or c’est ce niveau de risque qui dicte la stratégie de dépistage à suivre.Globalement, il y a des personnes à risque de cancer colorectal à qui l’on recommande un dépistage individuel à mettre en place avec son...

Dépister le cancer du côlon avec une simple prise de sang ? Publié le 31/07/2012 - 08h44

Beaucoup d’entre nous rebutent à se faire dépister pour le cancer du côlon, les tests proposés (analyse de selle sur plusieurs jours ou coloscopie) n’étant pas très « glamours ».Du coup moins de la moitié d’entre nous font le dépistage, ce qui permet à ce cancer redoutable de...

Plus d'articles