• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    13 avis
  • Commentaires (0)

Cancer du col et papillomavirus : questions / réponses (première partie)

Cancer du col et papillomavirus : questions / réponses (première partie)

Quels sont les signes d'atteinte des papillomavirus ?

Dr David Elia : Il n'y a pas de signe, ni perte vaginale, ni douleur, ni fatigue, ni trouble gastrique. La contamination par les papillomavirus ne se traduit par aucun symptôme.

Si pratiquement toutes les femmes sont contaminées, comment se fait-il qu'il n'y ait pas plus de lésions dues à ces virus ?

Dr David Elia : Près de 80% de femmes éliminent naturellement les papillomavirus dès lors qu'ils sont entrés dans l'organisme. Ces femmes fabriquent des anticorps particulièrement efficaces qui détruisent les virus avant qu'ils ne provoquent des lésions. En revanche, 20% de femmes ne possèdent pas une immunité suffisamment importante pour les éliminer. La plupart du temps, ils sont seulement immobilisés, neutralisés. Ils attendent patiemment, parfois pendant des dizaines d'années que l'immunité diminue légèrement pour pouvoir agir et parfois provoquer progressivement des lésions du col, lesquelles peuvent devenir malignes, cancéreuses selon le type de virus en cause.Rappelons qu'il existe de nombreux papillomavirus différents. Certains ne donnent jamais de lésion ou très peu, d'autres sont à l'origine de lésions bénignes (par exemple des verrues de la vulve ou condylomes qui sont difficiles à faire partir mais qui ne dégénèrent jamais en cancer) et d'autres enfin, comme les virus 16 et 18, qui attaquent le col de l'utérus et qui peuvent être à l'origine du cancer du col, si le frottis n'a pas été fait suffisamment tôt.

Article publié par Isabelle Eustache le 28/07/2008
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus