Cancer et activité physique

Cancer et activité physique
Pratiquez une activité physique régulière au moins 30 minutes par jour permet de diminuer le risque de développer un cancer. Le sport occupe également une place importante dans le traitement du cancer et diminue les récidives. Contre le cancer : faites du sport !

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : La chimiothérapie plus facile à supporter grâce au sport

La chimiothérapie plus facile à supporter grâce au sport

Les chimiothérapies anti-cancer entraînent pour beaucoup de malades des effets secondaires importants et handicapants: faiblesse, fatigue intense, dépression... Une équipe suédoise vient de découvrir que l'activité physique intensive peut diminuer ces symptômes.

Lire l'article
Dossier Santé : Le sport, des vertus anti-cancer

Le sport, des vertus anti-cancer

Selon une étude britannique, la pratique d'une activité physique modérée ou intense chez l'homme d'âge moyen réduit le risque global de développer un cancer. En revanche, l'absence d'exercices sportifs ne serait pas associée à une augmentation du risque cancéreux.

Lire l'article
Dossier Santé : Contre le cancer, bougez-vous !

Contre le cancer, bougez-vous !

La sédentarité ne pourvoit pas seulement les maladies cardiovasculaires et le diabète. Elle augmente aussi les risques de cancer. Pour preuve, l'activité physique réduit le nombre de tumeurs du sein et du côlon, dans des proportions non négligeables : 20% de cancer du côlon et de cancer du sein en moins !

Lire l'article
Dossier Santé : Le simple fait de bouger représente un puissant facteur anticancer

Le simple fait de bouger représente un puissant facteur anticancer

L'activité physique est bénéfique en prévention des cancers, mais elle occupe également une place importante dans le traitement du cancer. Mais quel type d'activité pratiquer, à quelle fréquence et à quelle intensité ?

Lire l'article

Articles

Les femmes sont autant touchées par le cancer que les hommes. Mais, ce ne seront pas les mêmes. Découverte des 6 plus fréquents au féminin avec le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé dont "Bilans de santé personnalisés" aux éditions Dangles.

C'est une méthode radicale contre l'obésité, mais elle a fait ses preuves. Pour autant, la chirurgie bariatrique n'est pas dénuée de risques. On fait le point avec le Pr François Pattou, chef du service de chirurgie générale et endocrinienne au CHRU de Lille (Nord).

La chaîne de valeurs en santé progresse à vive allure. Il y a 10 ans, nous découvrions les bio-médicaments, de nouveaux brevets, de nouvelles formes de distribution, la traçabilité des produits, de nouveaux acteurs… Dans 10 ans, que seront devenus les standards concernant la conception, la fabrication, la diffusion, la consommation des produits de santé ? La digitalisation en santé sera devenue incontournable dans notre quotidien. Voici les 12 grandes tendances qui vont animer demain notre parcours de santé autour de notre comportement de patient.

Varicelle, scarlatine, coqueluche… ces maladies infantiles s’attrapent pendant l’enfance et s’accompagnent parfois d’éruptions cutanées. Côté Santé fait le point avec le docteur Béatrice Di Mascio*, pédiatre. 

Pousser la porte d’un cabinet pour parler de son sexe, demeure pour la majorité des hommes extrêmement tabou ! Pénoplastie chirurgicale, lipofilling, injections d’acide hyaluronique, implant pénien…, l’arsenal thérapeutique ne manque pourtant pas !

Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, sautes d'humeur… Les signes de la ménopause se manifestent parfois bien avant l'heure. On parle alors de formes précoces, qui peuvent se déclarer dès 20 ans. 

Des traitements permettent de limiter les conséquences de cette survenue prématurée. Le Pr Patrice Lopes, gynécologue à la polyclinique de l'Atlantique à St-Herblain (Loire-Atlantique) nous explique comment vivre avec.

Le préservatif n'a plus la cote. A peine la moitié des étudiants l'utilise à chaque rapport sexuel, et encore moins de lycéens. La faute à des idées reçues qui circulent abondamment. On fait le point sur les 10 choses à ne plus croire avec le Dr Anne Simon, présidente de la Société française de lutte contre le Sida.

Chaque année, les maladies cardiovasculaires font 147 000 morts. La moitié de ces victimes sont des femmes. On les imagine pourtant épargnées par ces accidents qui toucheraient plus les hommes âgés et fumeurs. Voilà pourquoi les femmes doivent aussi faire attention à leur cœur.

C'est une visite incontournable dans la vie d'une femme : le rendez-vous chez le/la gynécologue. En fonction de votre âge ou de votre état de santé, certains examens seront nécessaires. E-Santé fait le point avec le Dr Béatrice Guigues, gynécologue à Caen (Calvados) et membre du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).

Tout le monde sait qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour tout en limitant les aliments trop gras, trop sucrés et trop salés pour rester en bonne santé. Pour aller encore plus loin dans cette pratique, Evelyne Chartier, médecin généraliste et nutritionniste, membre du Syndicat des médecins libéraux, nous dévoile les aliments qu’il faudrait consommer chaque jour pour ne pas être malade.

Démangeaisons intenses parfois intolérables, brûlures... Les mycoses vaginales sont très désagréables. Plus encore quand elles ne passent pas. A partir de quatre par an, on parle de mycoses récidivantes. Tour des solutions pour en finir avec ce déséquilibre intime avec Aurélie Dornier, sage-femme et cadre de service de gynécologie en maternité. 

Colposcopie : un nom compliqué pour un examen en réalité simple. Cet examen visuel du col de l'utérus permet de repérer des lésions qui pourraient évoluer vers un cancer. Explications pas à pas avec les Dr Jean-Luc Mergui, gynécologue à Paris, et Christine Bergeron, anatomo-cyto-pathologiste à Cergy-Pontoise.

C'est le cancer le plus répandu chez les Françaises. Et pourtant, le cancer du sein pourrait être combattu de manière plus efficace. Chez les femmes, un examen régulier et une autopalpation sont vivement recommandés. E-Santé fait le point sur les signes à surveiller avec le Dr Nasrine Callet, gynécologue-oncologue à l'Institut Curie (Paris).

Des millions de Français doivent se battre avec une peau sèche, qui tiraille aux moindres variations de l'environnement. De nombreuses causes existent. Certains médicaments figurent au bataillon.

Pas toujours douloureux, mais souvent présent, le kyste aux ovaires peut inquiéter. Le point avec les Drs Patrice Lopes, gynécologue-obstétricien à la polyclinique de l'Atlantique de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), et Sylvain Mimoun, gynécologue à Paris.

Cette substance blanchâtre et fertile suscite de nombreuses curiosités… et quelques mythes franchement aberrants. Avec le Pr François Desgrandchamps, urologue à l'hôpital Saint-Louis (Paris), E-Santé revient sur 8 choses à ne plus croire sur le sperme.

Ce n'est pas à 40 ans qu'il faut se négliger mesdames ! Au contraire, les premières maladies chroniques font leur apparition, les soucis gynécologiques aussi... Retour sur les maladies à surveiller et sur la manière de rester en bonne santé.

Saviez-vous qu’un spermatozoïde a besoin de 800 ondulations pour parcourir un centimètre dans le vagin ? Quantité, qualité, toxicité, allergies... Avec le Pr François Desgrandchamps, urologue à l’hôpital Saint-Louis (Paris), E-Santé fait le point sur sept choses insolites à savoir sur la semence masculine.

5 à 7 % des femmes auront un kyste aux ovaires au cours de leur vie. Le point sur leurs causes avec les Drs Sylvain Mimoun, gynécologue à Paris, et Patrice Lopes, gynécologue-obstétricien à la polyclinique de l'Atlantique à St Herblain (Loire-Atlantique).

Un fumeur sur deux aimerait arrêter de fumer. Mais entre les idées reçues et les retours d'expérience négatifs, se lancer peut s'avérer difficile. Le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), fait le point sur les changements qui surviennent dans l'organisme au moment de l'arrêt du tabac.

Nez qui coule, courbatures, fatigue, fièvre... Chaque année, la grippe infecte au moins 2 millions de personnes. Il est pourtant possible de s'en prémunir. Explications avec Gilles Bonnefond, président de l'USPO (Union syndicale des pharmaciens d'officine).

Originaire du Brésil, la noix de cajou issue de l’anacardier fait partie des fruits oléagineux au même titre que les noix ou les amandes. Cette petite graine, séduisante par son petit goût subtilement sucré, bénéficie de ressources inépuisables. Zoom sur ce concentré d’énergie !

L’hiver peut être rude pour vos cordes vocales… Pas question de rester sans voix face aux virus qui passent. Les méthodes douces vont leur mener la vie dure pour éviter que les infections ne se passent le mot que la voie est libre. 

Le frottis est recommandé tous les trois ans, après deux frottis normaux espacés d’un an chez les femmes de 25 à 64 ans. Le Dr Morgane Perrin, chef de Clinique-Assistant du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Lariboisière, détaille les résultats possibles de cet examen.

Le nouvel IRM Ingenia 3 Tesla de Philips. L’examen IRM étant souvent angoissant, qui plus est pour les jeunes patients, l’hôpital universitaire Robert-Debré, AP-HP, a choisi de s’équiper du tout dernier système Philips In-bore Experience. Ce dispositif innovant sensoriel et personnalisable, permet au patient de choisir une vidéo qu’il pourra visionner pendant toute la durée de son examen par un système de miroirs et de projections

Comment les Français perçoivent-ils leur santé de demain à partir du système de santé d’aujourd’hui ? Le Future Health Index 2017 (indice de la santé au futur), une vaste étude menée par Philips dans 19 pays auprès des patients et des professionnels de santé, révèle leurs inquiétudes et leurs espoirs, malgré l’investissement significatif porté par l’Etat et les industriels dans l’innovation du système de soins. Les solutions technologiques numériques de la santé du futur sont déjà là. 

Très présente dans nos assiettes, surtout au-dessous de la Loire, l’huile d’olive fait l’objet de nombreuses études scientifiques et se décline sous différentes appellations sur les marchés et supermarchés. Difficile parfois de s’y retrouver ! Voici cinq idées fausses à son sujet.

Derrière le terme de charcuterie se cache toute une série de modes de conservation et de préparation de viandes d’origines variées. Autant de produits souvent très appréciés des consommateurs mais qui ont mauvaise presse du fait de leur teneur moyenne élevée en graisses. Qu’en est-il vraiment ? Voici cinq idées fausses à son sujet.

Quand les plantes offrent une alternative aux traitements habituels des infections, la consommation de médicaments peut se réduire considérablement. Une utilisation qui implique le respect de quelques règles qui vont contribuer à changer le comportement et le regard sur ces nouveaux médicaments…

L’homéopathie est dans la ligne de mire de nombreux supporteurs et détracteurs qui s’affrontent par médias et communiqués interposés. Nous avons voulu donner la parole aux professionnels de santé, médecins, pharmaciens, et sages-femmes qui, bien que formés à la médecine conventionnelle et à l’allopathie, ont choisi de faire entrer l’homéopathie dans leurs prescriptions.

2500 enfants et adolescents sont atteints d’un cancer chaque année en France, 1 enfant sur 440 sera touché par la maladie avant l'âge de 15 ans, et 1 enfant sur 5 n'en guérira pas... Une réalité intolérable. Seule solution : booster la recherche médicale. L’Institut Gustave Roussy, pionnier dans la lutte contre le cancer pédiatrique, sous la houlette d'un papa d'enfant malade, Frédéric Lemos, lancent « Septembre en Or », une campagne de sensibilisation et d’appel à dons auprès du grand public. E-santé s’engage à leurs côtés pour porter la parole de ce combat destiné à  « guérir plus d’enfants, mieux et plus vite ».

Pages