Robert
Portrait de cgelitti
J'ai 54 ans et souffre d'un calcul de la vessie.

Aprés différentes analyses(écographie externe et endorectale), il est décelé un calcul de 19 mm. j'ai consulté un urologue(chirurgien) qui bien entendu ne me laisse pas le choix du traitement car d'emblée, il propose une hospitalisation de trois jours pour faire à la fois une opération endoscopique pour aller chercher le calcul dans la vessie et au passage faire un grattage de la prostate.

D'après lui, c'est indispensable de lier les deux car le calcul vésical est une conséquence du gonflement prostatique lui même provoquant une compression du canal urinaire. Le calcul serait dû au fait de la rétention des urines dans la vessie favorisant la cristallisation.

Devant les risques liés à l'intervention sur cet organe qui sont l'incontinence urinaire(faible), l'impuissance(faible aussi), a rétroéjaculation(incontournable dans tous les cas)et enfin la stérilisation(risque trés fort mais sans importance pour moi), je me pose des questions car d'une part l'assurance du chirurgien me déplaît(problème de confiance), d'autre part il y a des contradictions dans les avis médicaux avec mon médecin qui m'a parlé de médicaments, du médecin praticien des échographies qui dans ses conclusions écrit je le cite:<< nécessite une consultation en milieu urologique pour une éventuelle lithotritie>> terme savant pour dire destruction de calcul(pierre) par ondes de choc( le nom de la machine importe peu). Cependant, le chirurgien est catégorique en disant qu'on ne pratique JAMAIS de lithotritie sur une lithiase vésicale, propos confirmés par le médecin traitant, la raison étant que le calcul est mobile(j'ai un doute sur cette mobilité, je comprends bien qu'il est libre dans la vessie mais pas au point de tourner en rond quand même!).

Je lis dans ce forum qu'il existe des médicaments pour traiter la prostate mais dans les documentations, il apparaît que ce n'est pas sans effets secondaires. Quels sont ils ?

Pour ce qui est du calcul, y a t'ils des gens soumis aux mêmes problèmes que moi et existent t'ils des gens qui ont été traités par ondes de choc malgré tout par un médecin plus adroit ou plus innovateur que les autres. Y a t' ils des médecins qui peuvent proposer une aide moins envahissante que celle du bistouri chirurgical dont l'histoire retient surtout l'arrogance.

PUB
PUB