mllejules
Portrait de cgelitti
Ca fait + de 20 ans que je carbure aux cachetons.Au debut,j'avais rien demandé mais mes parents m'ont mis a l'h.p a l'ge de 12 ans et les medecins ont pas hesité a me chéper la tete a coups de Tranxene et compagnie.Donc,au debut,je prenais des cachetons parce-que c'etait mon traitement et je realisais pas encore l'impact que ca avait sur mon corps et sur mon cerveau.A l'age de 15,16 ans,j'ai commencé a picoler avec les copains genre ts les samedis soirs on se murgeait la tete et on finissait tous la tete dans la bassine,jusqu'a ce qu'il ne reste + qu'un petit groupe qui commencait a bien tenir l'alcool...C'est la que je me suis rendue compte de l'effet du melange alcool/cachetons...Ca a commencé a devenir un vice et je crois que c'est la que j'ai commencé a augmenter ma conso de medicaments.Je ne me rendais pas alors compte dans quel piege infernal j'etais en train de tomber...

A l'age de 20 ans environ,j'ai commencé a trainer en teuf et a essayer differents prods(trip,exta,speed,+ tard ketamine)et a trainer dans des squats ou sur les marches de Bastille.A l'epoque,c'etait le lieu de rendez-vous de ts les teuffeurs et des tox.Ma conso d'alcool/cachetons etait enorme si bien que j'ai fait plusieurs comas ethylliques et sejours en milieu psychiatrique ou ils m'assommaient de cachetons d'ou le vice de la chose.Le seul truc que je comprenais pas,c'est que je trainais avec des punks qui se piquaient a n'importe quoi,qui vivaient dans des conditions hygieniques lamentables mais qui me jetaient quand ils me voyaient prendre du Tranxene ou du Rohypnol.

Alors j'ai continué a avaler mes cachetons en surdose et en les melangeant avec de l'alcool mais sans rien dire a personne.Le lendemain,je ne me rappellais de rien de ce que j'avais fait la veille et qd les gens me voyaient,ils me racontaient ce qui s'etait passé et j'arrivais pas a y croire tellement c'etait enorme...

Enfin bref,il s'est passé des choses terribles et j'ai compris que je devais modérer ma conso si je voulais garder le controle,alors je me suis calmée mais j'avais un traitement qd-meme tres chargé et avec l'alcool,ca faisait pas vraiment bon menage...

Qqes années ont passé,je m'etais eloignée du monde de la teuf et fait de nouveaux amis et la j'ai decouvert avec stupeur que les cachetons etaient devenus la nouvelle drogue!Pas vraiment les benzos mais le subu,le skenan et meme le Rivotril!J'ai completement halluciné.Tt le monde venait me voir pour que je leur donne des cachetons!Je suis tombée assez rapidement dans le Subu,puis le Skenan en + de mon traitement psychiatrique et la,l'Enfer a commencé.Trous de memoire,crises d'hysterie,internements...Il fallait que tt cela s'arrete...

J'ai fait plusieurs cures de desintox tte seule chez moi,heureusement j'avais mon pere avec moi pour m'aider,me faire a manger , aller acheter mes clopes,me ramener du shit de temps en temps...Mon pere est exceptionnel,je n'aurais jamais tenu le coup sans lui,pourtant,qd je suis en mank,je suis odieuse avec lui mais il me pardonne,il sait que c'est la souffrance qui me rend aussi mechante...Bref,j'ai decroché 4 ou 5 fois apres un mois insupportable,des fois ca durait meme un mois et demi...J'essayais de decrocher des cachetons en meme temps,c'etait atroce...

Aujourd'hui,je suis sous metha depuis 4 mois environ,parfois je me shoote une boite de Skenan le week-end mais ca me fait gonfler les jambes et puis ca ne me procure + autant de plaisir qu'avant...Je suis + serieuse avec mon taitement,j'essaye de moins boire,bref d'avoir une vie un peu + normale mais qd je suis sobre,je me prends la realité en pleine face et franchement,je me demande si ca vaut le coup de l'affronter.De +,les medecins m'ont dit qu'avec mon etat,je serai sous traitement a vie...Pour moi,c'est la societé qui m'a rendue toxico.On assomme pas une petite fille de 12 ans a coups de piqures et de perfusions...

Bref,si vous avez reussi a decrocher de la came ou de l'alcool,ecrivez-moi pour me dire si le monde est Plus beau sans ces saloperies de prods...

J'attends vos temoignages.Merci. Mllejules.

.

PUB
PUB