savanha
Portrait de cgelitti
Je trouve scandaleux que l'on continue à appeler un vésicule d'herpès labial "un bouton de fièvre". Cela diminue l'importance de ce mal terrible et contribue à le propager. Même les laboratoires utilisent cette tricherie sur les emballages des petits tubes vendus en pharmacie sans ordonance alors qu'ils contiennent la même molécule que le Zovirax. Pourquoi perpétuer ce mensonge dangereux ? Chaque fois que je lis ça, j'enrage. Peut être est-ce parce qu'il y a 20 ans de cela, je travaillais en intérim, un job de 15 jours, et une "collègue" est arrivée un matin avec une énorme, plusieurs centimètres, croûte d'herpès au coin de sa lèvre et sur sa joue. Les personnes qui la connaissaient lui ont demandé si ce n'était pas dangereux pour son bébé et elle a répondu que le mèdecin avait dit que non, que ce n'était qu'un bouton de fièvre. Bien sûr, elle a menti, mais je ne connaissais rien de l'herpès à ce moment là. Je partageais une imprimante avec elle et il fallait actionner une manette pour imprimer un document. La suite n'est pas difficile à imaginer, 15 jours plus tard, j'avais ma primo infection, très forte et depuis, je dois vivre avec. Alors, de grâce, appelons un chat un chat et effaçons ce foutu "bouton de fièvre" de notre vocabulaire et demandons que les laboratoires fassent de même.

savanha
Portrait de cgelitti
tu as tout a fait raison michèle c est l'hèrpes qui est responsable du "bouton de fièvre" mais c'est bien de l'herpes et c'est tres contagieux et peut etre tres grave si ce n' est pas pris au serieux.les medecins nous prenne parfois pour des c.... donc moi je me document sur certains bouquins et j en sais plus que certaines   conneries dites par certains medecins.
Sujet vérouillé