Boulimie et anorexie : les dents souffrent aussi

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 11 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 02 Avril 2012 : 10h32
-A +A
L'anorexie et la boulimie sont des maladies dont les conséquences sont parfois si dramatiques qu'elles peuvent cacher des complications plus secondaires telles que les pathologies buccodentaires. Les carences alimentaires des uns et les excès des autres facilitent les attaques acides et la formation des caries. Un constat qui doit inciter ces personnes à se faire suivre très régulièrement par leur dentiste.

L'anorexie et la boulimie : des conséquences sur la dentition

L'anorexie et la boulimie sont toutes deux des troubles du comportement alimentaire. Elles sont le plus souvent liées à des conflits affectifs d'ordre familial ou professionnel. Ces comportements excessifs, dans un sens comme dans l'autre, qui sont liés à une grande détresse morale, ne sont pas sans conséquence sur la dentition.

La dentition est malmenée tant chez les personnes atteintes de boulimie que d'anorexie

En effet, chez les sujets touchés par la boulimie, la consommation de quantités importantes de nourriture, les grignotages incessants tout au long de la journée ou encore l'excès de sucre induisent une usure précoce de la dentition et favorisent l'apparition des caries.

Chez les sujets atteints d'anorexie, au contraire, l'insuffisance alimentaire peut être à l'origine de carences. Un apport insuffisant en calcium par exemple, peut entraîner une déminéralisation des dents et faciliter d'autant les attaques acides des bactéries et donc les caries. Poussée à l'extrême, une carence en vitamine C peut être à l'origine d'un scorbut. On a ainsi vu ressurgir des cas de cette maladie alors qu'elle avait disparu depuis longtemps de nos pays occidentaux. Elle provoque entre autres, des troubles de l'ossification (et donc de la dentition) et une altération des gencives.

Par ailleurs, les vomissements fréquents que subissent les anorexiques ou que se font subir les boulimiques, laissent une acidité dans la bouche, qui là encore facilitent les attaques bactériennes.

Chez les personnes touchées par la boulimie, l'alternance entre diète et excès alimentaire est également néfaste à une bonne hygiène buccodentaire.

En fin de compte, les personnes atteintes d'anorexie, tout comme celles atteintes de boulimie, sont donc des sujets chez qui le risque buccodentaire est plus élevé.

#E#Ces personnes, qui doivent impérativement bénéficier d'un accompagnement par des psychologues et des nutritionnistes, ont également tout intérêt à être suivies de façon régulière par leur dentiste.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 11 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 02 Avril 2012 : 10h32
A lire aussi
Les TOC peuvent annoncer l'anorexie ou la boulimie Publié le 06/05/2002 - 00h00

Les personnes anorexiques ou boulimiques sont fréquemment atteintes de TOC, ou troubles obsessionnels compulsifs. Ces troubles caractérisés par la répétition immuable d'un grand nombre de rites touchent plus particulièrement les anorexiques purgatifs, c'est-à-dire celles qui sont enclines à...

8 questions autour de l'anorexie Publié le 18/05/2009 - 00h00

L'anorexie est un trouble alimentaire potentiellement grave qu'il faut savoir dépister pour le prendre en charge le plus tôt possible. En cas de suspicion, il ne faut pas hésiter à consulter, rechercher des informations et demander de l'aide.

La boulimie : une maladie insidieuse Publié le 07/01/2002 - 00h00

La boulimie est caractérisée par l'ingestion compulsive de grandes quantités de nourriture (souvent en cachette), généralement suivie de régurgitations provoquées. Elle apparaît vers 17-20 ans et peut durer de longues années. 2 % de la population féminine générale et 4 à 8 % de la...

Plus d'articles