solene24376
Portrait de cgelitti
j'ai 46 ans et dpuis 4 ans je suis ménauposée il faut dire que les BDC un véritable enfer. mon gynéco m'a

prescrit un ths "DIVINA" qui me soulage bcp en ce mement.

plus de fatigue, ni de BDC, ni d'insomni,et j'accepte même de faire l'amour.

la ptite nini
Portrait de cgelitti

Bjr Solène, pourquoi est-ce que tu passes des examens médicaux ? De quoi souffres-tu ? As-tu des enfants ou désires-tu en avoir et est-ce cela qui te tourmente ? Car si ta vie personnelle va bien, j'ai du mal à voir où est le problème d'être ménopausée même à  36ans. Tu n'as aucune grave maladie donc la vie n'est pas si moche que cela. Je voudrais bien t'aider mais j'ai du mal à comprendre ce qui te tracasses. Allez on s'accroche.

solene24376
Portrait de cgelitti

bjr la ptite nini,je me suis mariée à 28 ans et ce jours là avec mon mari  nous attendions d'avoir un enfant sans rien précipité j'ai laissé faire la nature les années passant rien ne venait donc j'ai dis à mon gygy de l'époque qu'il y avait un hic mais il m'a répondu vous etes quelqun de tres stressé(ce qui est vrai) il ni a aucun soucis ça viendra .en parlant avec mon endocrinologue qui me suis pour une hashimoto,il c'est étonné et m'a prescrit un bilan complet ce qui a confirmé une iop(insuffisance ovarienne précoce).c'est vrai que je suis tracassée car si le gygy avait fait son travail correctement on aurait pu s'occuper de ce problème avant.il faut savoir que  pour le  don d'ovocyte la liste d'attente est de 4 à 5 ans en france ,et qu'apres 39 ans on ne peux plus en bénéficier ,alors il ne reste que l'étranger qui reste tres couteux et sans certitude .je suis inscrite a dans une clinique à barcelone .j'ai la chance d'avoir à mes coté mon mari qui me soutien.mais la ménopause m'a tout pris en plus je suis fatiguée grognon et je rale tout le temps,alors que j'étais une personne souriante et pleine de joie de vivre.je ne me reconnais plus.les exam que je passe sont des exams gynécologiques car les ménopauses précoce doivent etre suivies de pres(d'apres mon gygy qui est également spécialiste de la fertilitée)j'espère t'avoir donné les info que tu voulais si tu as d'autre question je me ferais un plaisir d'y repondre.

solene24376
Portrait de cgelitti

bjr la ptite nini,moi je m'appelle solene et je suis ménopausée j'ai 36 ans le gyné m'a pescrit des hormones mais j'ai peur de les prendre j'ai l'impression de m'empoisonner .je vois que tu as été ménopausée précocement également et que tu t'es passée de ces ths et que finalement tout va bien .ça fait plaisir d'avoir enfin un témoignage comme le tien.

la ptite nini
Portrait de cgelitti

Bjr Solène, je pense comme toi que tu as choisi la bonne solution, tout tenter tant que tu es jeune puis après de laisser faire la vie naturellement. C'est vrai que pour beaucoup d'hommes, être père n'est pas forcément une nécessité contrairement aux femmes. Mon mari c'était pareil, au départ je l'avais prévenu que je risquais de ne jamais avoir d'enfant et cela lui était égal, notre amour lui suffisait pour être comblé. Dans un sens c'est une grande preuve d'amour qu'ils nous donnent là et  peut être est-ce nous les nanas qui en demandons toujours plus, un mari aimant + des enfants. Le principal c'est d'être tous les 2 amoureux et de préserver son couple et avec ou sans enfant ce n'est pas toujours évident, les années passant.

Nous aussi nous allons au mois de septembre, nous retrouver en tête-à-tête car notre 2ème fille nous a annoncé ce week-end qu'elle aimerait bien aller à la prochaine rentrée en internat comme sa grande soeur. Elle nous adore mais pense que cela l'aiderait à grandir d'être un peu loin de nous. Je savait que cela arriverait car dans notre région c'est souvent la seule solution pour poursuivre ses études mais je croyais avoir encore 1 ou 2 années devant moi. Et voilà, nous allons bientôt nous retrouver à nouveau tout les 2, mari et femme la semaine. On commence à 2 et on finit à 2.

Mais toi Solène, tu es jeune, tu aimes la vie et tu es aimée, alors où est le problème même si tu ne suis pas le même chemin de vie que beaucoup de couples, le tien est un peu plus compliqué. Après tout, le principal n'est-il pas d'être heureux de quelque façon que ce soit. On peut toujours avoir des enfants autour de soi,ceux de la famille pour des week-ends ou des vacances sachant que cela fait aussi plaisir aux parents  ou en participant à des activités associatives.... Et peut être que finalement avant 40ans, il se pourrait qu'il se passe quelque chose. En tout cas, je te souhaite d'être heureuse dans ta vie.

la ptite nini
Portrait de cgelitti

Bjr Solène, c'est vrai que 36ans c'est tôt et on se pose des questions. Mais toi, comment te sens-tu ? Avec tout ce que l'on entend sur les médicaments, on finit par se demander si cela nous soigne ou nous empoisonne. Il y a 10ans les patchs hormonaux c'était génial et après on s'aperçoit que cela peut provoquer le cancer. Alors qui croire ? Moi, je me dis que la nature fait moins d'erreur que l'homme pour beaucoup de choses alors si moi je vais bien en étant ménopausée à 40ans pourquoi avaler des trucs ?

En tout cas, après 12ans de ménopause, je me porte très bien, mon squelette aussi alors que c'est surtout cela qui m'inquiétait à 40ans. J'avais peur que mes os se fragilisent trop tôt et que mon corps vieillisse plus vite qu'il n'aurait dû. Par contre, j'ai remarqué que bien que ménopausée à 40ans, c'est à partir de 50ans que les changements physiques ont commencé à apparaître, prise de poids avec graisse localisée sur le ventre, apparition de quelques rides sur le visage, douleurs au dos ou à l'épaule ou autre qui durent 2 ou 3 jours. Finalement, je suis contente, mon corps a attendu l'âge autorisé (50ans) pour commencer (hélas) à perdre de sa grandeur (lol) malgré une ménopause précose. Par contre, mon caractère n'a pas changé, j'adore m'amuser, faire la fête, m'éclater à danser les danses de jeunes même si le lendemain bobo partout, profiter de mes filles, mari et amis un max et ça c'est le meilleur remède pour ne pas vieillir.

C'est dans la tête tout ça, je connais des jeunes de 20ans qui sont tristes et n'ont envie de rien, mais nous on en profite et la ménopause c'est un détail, ce n'est pas une maladie seulement un moment à passer (comme l'acné à l'adolescence, tu te souvient) et bien c'est ça, pas marrant mais pas grave. Je sais je suis bavarde. A +

la ptite nini
Portrait de cgelitti

Bonjour Marie-claude,

J'ai 52 ans et mes règles se sont arrêtées moins de 2mois après mes 40ans. Mon gynéco m'a mise sous hormones, résultat nervosité, sensation de ballonnement bref pas bien dans mon corps et ma tête. Elle m'a prescit d'autres hormones, que j'ai achetées puis jetées aussitôt. Après tout, si mon corps ne voulait plus que j'ai mes règles alors que médicalement parlant tout allait bien, pourquoi est-ce que j'aillais l'embêter avec des médoc.

Il faut dire que j'ai été opéré d'une endométriose qui avait fait des dégâts utérus/intestin à 25ans donc problème pour  tomber enceinte après et malgré cela euréka à 31ans et 36ans, 2 jolies filles. Suite à l'endométriose, adhérences et cicatrice au niveau de l'intestin, j'avais des douleurs  rendant ma vie amoureuse difficile.

Alors à 40ans, des règles tous les 2-3 mois la 1ère année puis 1 fois l'année l'été, grr.. Bien sûr, des BDC jour et nuit, surtout la nuit accompagnées de rhume car on se rendort sur le lit, génial. Puis au fil des années, sécheresse vaginale (il y a des crèmes pour cela). J'avais peur que mon corps veillisse trop vite, je commence à avoir des rides donc ça va, j'ai passé l'année dernière une densitométrie osseuse, tout va bien.

Tout ça pour te dire, faut-il vraiment avaler ton ths, on peut vivre une ménopause agréable sans tout cela même si les BDC durent malheusement des années, parfois elles s'arrêtent on se croient débarassé et zut elles reviennent. Je te rassure de + en + rarement et de - en - souvent et de - en - forte mais j'en ai encore de temps en temps la nuit. Bon courage Isa

la ptite nini
Portrait de cgelitti

Coucou Solène, maintenant je comprends mieux ton état général de fatigue et baisse de moral. J'avoue que je ne connaissait pas la maladie d'hashimoto et que j'ai du aller sur le site Doctissimo pour avoir des infos. Ceci expliquant cela, c'est vrai qu'aparemment la meilleure solution pour toi, c'est de prendre des hormones afin de palier au déficit de ta glande thyroïde. J'espère que tu es bien suivie, n'hésite pas à consulter plusieurs spécialistes afin d'avoir différents diagnostics et proposition de traitement, tu as vu avec ton gynéco la perte de temps que cela a donné. Ce ne sont pas des dieux, et on a le droit de douter ou de vérifier leur jugement.

 Moi aussi,  les années suivant mon opération utérus et intestin causés par l'endométriose, j'ai consulté plusieurs gynéco et médecins pour des douleurs pendant les rapports sexuels. J'ai entendu tout et n'importe quoi, on voulait me réopérer pour voir, me donner des médoc, m'envoyer chez un psy parce que c'était dans ma tête.... Jusqu'au jour où on m'a dit que cela pouvait être les adhérences causées par l'opération donc un ptit coup de lazer mais toujours pareil. Résultat c'est la cicatrice sur mon intestin qui parfois est enflammé et voilà tout ça pour ça. Ma mère aussi lors de son cancer du sein, il y a plusieurs dizaines d'années c'est vrai, 3 spécialiste, 3 avis, rayons, opération, juste chimio bref elle a choisi opération + chimio et maintenant elle a 77ans. Donc consulte, n'hésite pas.

Bon courage et on se reparle quand tu veux.

solene24376
Portrait de cgelitti

bjr ptite nini,je me sens comme une personne de + de 50 ans voila tout ,j'ai un physique de 36 ans avec des ovaires d'une femme de 55 ans ou + .c'est tres difficile pour moi car aujourd'hui je suis ménopausée et j'ai l'impression d'etre agée malade et avoir perdu une 20ène d'années .je suis toujours entrain de passer des exams médicaux ,moi qui ne fume pas ,ne bois pas et mange equilibré je me dis que c'est la fatalité.en gros je suis dégouttée,j'essaie d'avancer mais ce n'est pas evident.

solene24376
Portrait de cgelitti

merci la ptite nini,vos paroles sont très réconfortantes et cela fait du bien de se sentir comprise car dans la vie de tous les jours(au travail en particulier) les collègues ont des phrases toutes faite comme:" tic tac tic tac solène faudrait peut etre s'y mettre avant d'etre trop vieille".la pression sociale qui nous oubligerait presque à nous justifier,parfois j'ai envie de hurler ma detresse, car pour ma part ce n'est pas un choix mais je ne dis rien et laisse passer les comèrages,c'est mon quotidien que je dois gerer tant bien que mal.je pourrais avouer mon état de ménopausée mais je ne l'assume meme pas moi meme alors comment le dire ,puis les regard qui changent je ne supporterais pas.vous savez les gens adorent papoter du malheur des autre ça les rend + fort quelque part.et surtout dans le milieux professionnel.enfin parfois je me dis que se serait + simple de tout dire mais en meme tempsc'est très dur.le pire de l'histoire c'est quand on me dit:" ah! oui toi ;solene tu peux te faire plaisir tu n'as pas d'enfant a gerer"(tu peux faire ci ou ça) c'est le comble.je pense pouvoir essayer d'etre heureuse car comme vous le dite mon mari est là et c'est énorme.j'espère que sene sera pas trop difficile pour vous de vivre sans vos enfant (je crois que ça s'appelle "le syndrome du nid vide") avec beaucoup d'amour on arrive à tout surmonter....

solene24376
Portrait de cgelitti

bjr la ptite nini,je vois que tout le monde a son lot de problème,moi pour ma thiroide je prends du levotirox et de ce coté là c'est stabilisé,j'en souffre depuis mon adolescence,cote ths c'est + dans le but d'avoir un enfant ,je me fais aider par un psy ça aide à passer le cap.et je commence tout juste à me faire à cette idée de ne peut etre jamais etre mère je tenterai en espagne et si ça ne donne rien j'arrete tout le ths et la pma(procréation médicalement assistée) j'essairai de passer à autre chose ....

Pages

Sujet vérouillé