Bonbons

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 29 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 11 Août 2008 : 02h00
-A +A
La France est la reine des bonbons. Elle en compte environ six cents variétés ! Chiffre en perpétuelle augmentation : il se crée toujours de nouveaux bonbons car c'est un marché fructueux dont les clients sont non seulement les enfants mais aussi les adultes, hommes et femmes.

Contemporains de la canne à sucre

Les premiers bonbons sont apparus au 12ème siècle avec la canne à sucre rapportée d'Orient par les Croisés. Pendant des siècles, ils furent rares et exceptionnels. Puis, ils se sont diversifiés, multipliés et banalisés avec l'apparition du sucre de betterave. Premières usines : vers la fin du 19ème siècle. Un peu plus tard naquirent les "bonbecs". Ce terme désignait les bonbons de fabrication industrielle.Cette expression populaire vit le jour juste après la deuxième guerre mondiale et fut employé jusque dans les années 70. Elle est maintenant tombée en désuétude.Aujourd'hui, les bonbons occupent la première place dans la confiserie. Plus de 230 000 tonnes sont fabriquées chaque année. Productions industrielle, artisanales et régionales se côtoient. La vente des bonbons ne cesse d'augmenter grâce à une distribution massive aussi bien dans la grande distribution que dans les cafés et chez les boulangers. Matières premières utilisées : sucre, sirop de glucose, lait (entier ou écrémé), gomme arabique, amandes et noisettes, graisse végétale, fruits, miel et beurre. Colorants et arômes artificiels sont autorisées et (trop) largement employés pour séduire encore plus.

Les différents bonbons

La fabrication des bonbons repose sur la cuisson d'une masse de saccharose et de glucose qui est ensuite travaillée. Plusieurs types de bonbons existent :

  • bonbons pleins : la masse sucrée est formée en un boudin qui est partiellement refroidi. Puis il est mis en forme entre deux cylindres ou au pilulier pour les bonbons ronds ou sous une presse (berlingots, bêtises, bonbons acidulés aux fruits, à la menthe, au miel, aux plantes, coquelicots, sucres d'orge, sucres de pomme, sucettes).
  • bonbons rocks : bonbons pleins cylindriques. On assemble des bandes et des boudins de sucre de couleurs différentes qui contiennent des dessins (fruits, fleurs, lettres, etc.).
  • bonbons fourrés : la masse est coulée en une enveloppe où l'on enferma un fourrage pâteux ou liquide : pulpe de fruit, pralin, pâte aromatisée, liqueur, miel, etc. qui coule dans la bouche. Quand il est "Fourré pur fruit", le bonbon contient uniquement la pulpe du seul fruit indiqué ; "Fourré fruit", il s'agit de pulpes différentes et d'arômes naturels ; "Fourré arôme fruit" : c'est du sirop additionné d'un arôme artificiel.
  • bonbons feuilletés : ce sont des couches de sucre alternant avec du praliné.Mais il existe aussi pastilles, fondants (bonbons et bouchées au chocolat), papillotes, bonbons à la liqueur (chardons, grains de café, oeufs à la liqueur, etc.).Et tous les abominables bonbons à base de gel d'amidon, colorés et aromatisés artificiellement, aux formes diverses. Ils sont vendus en vrac pour le plus grand bonheur des enfants et le malheur de leur équilibre.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 29 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 11 Août 2008 : 02h00
A lire aussi
Confiseries Publié le 29/06/2001 - 00h00

Le marché de cette innombrable famille des confiseries, produits sucrés souvent gras de surcroît, ne cesse d'augmenter. Pour le plus grand bien de l'industrie mais pas pour celui de l'équilibre alimentaire.

Sucre : combien, comment et quand ? Publié le 02/03/2012 - 10h48

Le sucre, une fois de plus, est mis au pilori nutritionnel, carrément classé comme drogue par certains scientifiques américains. Certes, cet aliment devient dangereux quand il est absorbé en excès mais est-ce une raison pour s'en priver totalement ? Comment gérer sa consommation de sucre ?

Peut-on manger des glaces les yeux fermés ? Publié le 02/08/2013 - 15h40

C’est l’été, il fait chaud et rien n’est plus agréable qu’une boule de glace qu’on léchouille ou une cuillerée qui rafraîchit un instant le palais, délivrant ensuite de délicieux arômes. Mais toutes les glaces ne sont pas les mêmes et, de surcroit, il ne s’agit pas de risquer...

Glaces et sorbets Publié le 04/09/2001 - 00h00

Les glaces et les sorbets sont des produits sucrés plus ou moins gras et de pur plaisir. Ils sont les bienvenus lorsqu'il fait chaud mais aussi à la fin d'un repas en toute saison.

Plus d'articles