Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Boire des sodas light plutôt que des sodas sucrés

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Octobre 2014 : 10h43
Mis à jour le Mardi 28 Octobre 2014 : 08h22
-A +A

Que n’a-t-on pas entendu sur l’aspartam et les édulcorants en général. On avait beau lire les nombreux travaux scientifiques confirmant, d’année en année, les grands dangers d’une consommation excessive de sucre pour la santé, on avait quand même peur des édulcorants qui permettaient de s’en passer. On était condamné au café sans sucre, à l’eau gazeuse avec sa tranche de citron, etc. Les résultats de cette étude américaine sont donc essentiels : ils confirment que la consommation régulière de sodas sucrés est catastrophique pour la santé. A l’inverse, celle des sodas « light » est sans effet. Autrement dit Coca classique, non, Coca light oui ! Idem pour les Ice tea et autres boissons sucrées qui nous tentent régulièrement.

J’avoue que la lecture de cette étude américaine m’a fait très plaisir. Dans un pays où les jeunes de 10 à 34 ans consomment en moyenne 333 à 421 calories par jour sous forme de sodas sucrés, il était essentiel de mesurer les conséquences d’une telle pratique. Sachant qu’un adulte a besoin de 2000 à 3500 calories par jour, selon sa conformité et son activité physique, une telle consommation de sodas sucrés apporte plus de 10 % des besoins quotidiens en énergie… C’est énorme et cela fait des dégâts.

Trop de sucre, beaucoup de maladies

On les connaît bien les conséquences sur la santé de cette excessive consommation de sucre : surpoids, obésité, diabète, infarctus du myocarde, attaque cérébrale, cécité, insuffisance rénale, cancers, etc. Cela se traduit par des vies plus difficiles et une grande perte de chance pour rester longtemps en bonne santé.

Reste la question des boissons « light » non sucrées faisant appel à des édulcorants comme l’aspartam (le plus utilisé d’entre eux dans ces boissons). Reste la question de ceux qui ne boivent que des jus de fruits, eux aussi sucrés. Qu’en est-il de leur impact sur leur durée de vie ?

La réponse par la taille des télomères

Pour répondre à toutes ces questions, les chercheurs ont sélectionné 5309 adultes, âgés de plus de 20 ans qui avaient participé à l’étude National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) entre 1999 et 2002. Au cours de cette étude, ils avaient répondu à des questionnaires sur leur santé, sur leurs habitudes alimentaires, et un prélèvement de sang avait été effectué. Les chercheurs ont éliminé tous ceux qui présentaient un diabète ou une maladie cardiovasculaire.

À partir des échantillons de sang disponibles, ils ont procédé à des analyses génétiques pour mesurer la taille des télomères des chromosomes des globules blancs. Concrètement, les télomères sont les bouts de nos chromosomes et plus ceux-ci sont longs, plus notre espérance de vie est élevée. Pourquoi ? Parce que toutes les cellules de notre organisme se renouvellent de nombreuses fois au cours de notre vie, et qu’à chaque renouvellement la taille de nos télomères diminue. Au bout de ce processus, le renouvellement des cellules devient impossible, et donc la vie s’arrête. La question devenait ainsi la suivante : est-ce que la consommation de sodas sucrés, de sodas « light », et de jus de fruits a des conséquences sur la longueur de nos télomères, et donc sur notre espérance de vie ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Octobre 2014 : 10h43
Mis à jour le Mardi 28 Octobre 2014 : 08h22
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Adieu l’aspartam ? Publié le 08/04/2011 - 10h06

Comme beaucoup d’entre vous, j’évite au maximum le sucre tout en aimant les saveurs sucrées… Du coup, je consomme beaucoup d’aspartam, cet édulcorant devenu largement leader du marché. Avec l’arrivée du stévia, cette plante naturellement édulcorante, j’ai voulu essayer....

Plus d'articles