Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Boire du jus de baobab ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 08 Janvier 2014 : 02h40
Mis à jour le Mercredi 08 Janvier 2014 : 09h47
-A +A

Ca va être très tendance cette année ! Le baobab, arbre emblématique - et protégé - de certains pays d’Afrique, produit des fruits d’une grande richesse nutritionnelle, consommés depuis des millénaires. 

Comme l’arbre qui le porte, le fruit du baobab est énorme : il fait facilement 10 cm de diamètre pour une longueur de 20 cm. Il est composé d’une pulpe assez sèche qui renferme une multitudes de graines.

Cette pulpe est ultra riche en vitamine C, B1 et B2, en sels minéraux (surtout du calcium et du fer) et en antioxydants. C’est pourquoi depuis toujours les Africains la consomme pour ses bienfaits et qu’elle fait partie de la médecine traditionnelle africaine.

C’est ce qui a donné l’idée à deux jeunes ingénieurs agronomes de Montpellier, Raphaël Girardin et Alexandre Giora, de créer une boisson énergisante à partir de cette pulpe, logiquement appelée Baobab Energy Juice. Et cela dans une démarche écolo et développement durable vraiment exemplaire.

Les fruits sont recueillis au Bénin, en collaboration avec une ONG qui œuvre pour la protection du baobab, et ça fait travailler des centaines de familles. Puis la pulpe est expédiée à Nîmes où elle est transformée en boisson et mise en bouteilles.

Ces deux garçons ont mis du temps avant de trouver la bonne composition et le bon procédé pour que leur Baobab Energy Juice soit agréable à boire sans perdre les propriétés nutritionnelles de la pulpe du fruit. Ils y ont ajouté juste un chouïa de caféine pour qu’elle soit tonique, ce qui leur a permis d’échapper aux foudres de l’ANSES quand les boissons énergisantes ont été passées au pilori.

Vous trouverez là ce Baobab Energy Juice à 2,50 € la cannette de 20 cl. C’est plus cher que le Redmachin et autres boissons énergisantes, mais ça n’est pas dangereux !

Paule

Vertuani, Silvia et al., « Antioxidant capacity of Adansonia digitata fruit pulp and leaves », Acta Phytotherapeutica, vol. 5, no 2,‎ 2002

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 08 Janvier 2014 : 02h40
Mis à jour le Mercredi 08 Janvier 2014 : 09h47
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Boissons énergisantes, le cœur peut trinquer Publié le 03/02/2016 - 14h44

Les boissons énergisantes, dangereuses pour les personnes cardiaques ? Une consommation excessive provoque des troubles du rythme cardiaque voire des arrêts cardiaques, à mettre surtout sur le compte de la caféine. Or les consommateurs d’energy drink ne sont pas forcément ceux que l’on...

La dangereuse escalade des energy drinks Publié le 04/08/2010 - 00h00

Les energy drinks, boissons énergisantes en francais, se déversent par hectolitres dans les gosiers et surtout dans ceux des ados. En vente partout, y compris dans les fêtes d'été, on a vite oublié qu'elles avaient été interdites en France jusqu'en 2008 pour leur dangerosité.

Plus d'articles