Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Du bleu dans vos casseroles !

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 11 Janvier 2012 : 09h47
Mis à jour le Mercredi 11 Janvier 2012 : 10h04
-A +A

Elle n'a pas vraiment été classée dans ces fameux légumes oubliés, pourtant elle l'était bel et bien car elle était quasiment introuvable, n'étant presque plus cultivée pour toutes sortes de raisons.

Mais voilà que les Chefs (les grands !) s'en sont emparés et l'ont du coup remise à la mode.

Il s'agit de la Vitelotte, une pomme de terre à la peau foncée et avec une chair bleu tirant sur le violet. Selon les régions, elle s'appelle truffe noire, boudin noir ou encore négresse.

La Vitelotte est délicieuse, avec un petit goût de châtaigne. Sa chair est assez farineuse et elle s'accommode très bien cuite à l'étouffée, en frites ou en purée.

Quand vous la cuisez dans de l'eau, celle-ci devient plus ou moins verte, ne vous inquiétez pas. La chair reste bleue.

Cette couleur bleue est due à sa richesse en anthocyanine qui a des propriétés antioxydantes. Donc la Vitelotte, en plus, est bonne pour la santé !

Les Vitelottes se trouvent maintenant dans la plupart des supermarchés. Si vous en rencontrez, ne vous en privez pas. Un peu de bleu dans l'assiette, ça vous changera du quotidien.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 11 Janvier 2012 : 09h47
Mis à jour le Mercredi 11 Janvier 2012 : 10h04
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Connaissez-vous bien la dorade ? Publié le 16/11/2014 - 21h52

Ou la daurade ? Il n’y a qu’en France où ce poisson jouit de deux orthographes : dorade et daurade. Mais il y a aussi des dorades qui se nomment autrement que dorade ou daurade ! 

Betteraves : comment les cuire ? Publié le 23/11/2015 - 20h15

La betterave rouge cuite ne demande pas beaucoup de savoir-faire culinaire : on la coupe en dés ou en rondelles et c’est plié.Maïs il existe d’autres variétés de betterave que l’on rencontre au marché, et là, elles sont crues : comment les cuire ? 

Dans votre assiette : la dorade Publié le 01/07/2002 - 00h00

Ou… daurade. Mais seule, la « royale » peut revendiquer cet orthographe. Elle est de la même famille, les sparidés, que les dorades. Du temps où l'aquaculture n'existait pas et où on respectait les saisons et les poissons, la daurade royale se pêchait de mai à octobre.

Plus d'articles