Birodogyl

Vous consultez la fiche Birodogyl sous la présentation suivante : 1,5 MUI/250 mg Comprimé pelliculé.

Classe thérapeutique : Infectiologie - Parasitologie

Composition : Spiramycine

Présentation : 1,5 MUI/250 mg Comprimé pelliculé

Laboratoire : Sanofi-aventis France

Prix : 7.93 €

Statut : Ordonnance simple non renouvelable sauf mention contraire

Remboursement : 65%

Indications Birodogyl

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de ce médicament. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
- Traitement curatif :
Les indications sont limitées aux infections stomatologiques aiguës, chroniques ou récidivantes :
. abcès dentaires, phlegmons, cellulites périmaxillaires, péricoronarites,
. gingivites, stomatites,
. parodontites,
. parotidites, sous-maxillites.
- Traitement préventif :
Traitement préventif des complications infectieuses locales post-opératoires en chirurgie odonto-stomatologique.
- L'efficacité dans la prévention de l'endocardite infectieuse n'a pas été démontrée.
- Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie Birodogyl

- Traitement curatif :
ENFANT de plus de 15 ans et ADULTE :
. 2 à 3 comprimés par jour en 2 ou 3 prises, au cours des repas (soit : 3 à 4,5 MUI de spiramycine et 500 à 750 mg de métronidazole).
. Dans les cas sévères, la posologie peut être portée à 4 comprimés par jour.
- Traitement préventif des complications infectieuses locales post-opératoires en chirurgie odonto-stomatologique :
ENFANT de plus de 15 ans et ADULTE : 2 à 3 comprimés par jour en 2 ou 3 prises, au cours des repas.

Contre-indications Birodogyl

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE UTILISE dans les cas suivants :
. hypersensibilité aux imidazolés, à la spiramycine et/ou à l'un des excipients,
. enfants de moins de 15 ans.
- En raison de la présence de sorbitol, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose.
DECONSEILLE :
- Ce médicament est GENERALEMENT DECONSEILLE en association avec le disulfirame, l'alcool et les médicaments en contenant (voir rubrique interactions).
- De très rares cas d'anémie hémolytique ayant été rapportés chez les patients ayant un déficit en Glucose-6-Phosphate-Déshydrogénase ; l'utilisation de la spiramycine dans cette population de patients n'est pas recommandée.
- Allaitement : le métronidazole et la spiramycine passant dans le lait maternel, éviter l'administration de ce médicament pendant l'allaitement.

Interactions Birodogyl

LIEE A LA SPIRAMYCINE :
ASSOCIATION A PRENDRE EN COMPTE :
Lévodopa (associée à la carbidopa) :
Inhibition de l'absorption de la carbidopa avec diminution des concentrations plasmatiques de la lévodopa.
Surveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie de la lévodopa.
LIEES AU METRONIDAZOLE :
ASSOCIATIONS DECONSEILLEES :
- Disulfirame :
Bouffées délirantes, état confusionnel.
- Alcool :
Effet antabuse (chaleur, rougeur, vomissements, tachycardie). Eviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.
ASSOCIATION FAISANT L'OBJET DE PRECAUTIONS D'EMPLOI :
Anticoagulants oraux :
Augmentation de l'effet de l'anticoagulant oral et du risque hémorragique par diminution de son métabolisme hépatique.
Contrôle plus fréquent du taux de prothrombine et surveillance de l'INR. Adaptation de la posologie de l'anticoagulant oral pendant le traitement par ce médicament et 8 jours après son arrêt.
ASSOCIATION A PRENDRE EN COMPTE :
Fluorouracile :
Augmentation de la toxicité du fluorouracile par diminution de sa clairance.
PROBLEMES PARTICULIERS DU DESEQUILIBRE DE L'INR :
De nombreux cas d'augmentation de l'activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez des patients recevant des antibiotiques. Le contexte infectieux ou inflammatoire marqué, l'âge et l'état général du patient apparaissent comme des facteurs de risque. Dans ces circonstances, il apparaît difficile de faire la part entre la pathologie infectieuse et son traitement dans la survenue du déséquilibre de I'INR. Cependant, certaines classes d'antibiotiques sont davantage impliquées : il s'agit notamment des fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du cotrimoxazole et de certaines céphalosporines.
INTERACTIONS AVEC LES EXAMENS PARACLINIQUES :
Le métronidazole peut immobiliser les tréponèmes et donc faussement positiver un test de Nelson.

Précautions d'emploi Birodogyl

MISES EN GARDE :
- La survenue, en début de traitement, d'un érythème généralisé fébrile associé à des pustules, doit faire suspecter une pustulose exanthématique aiguë généralisée (voir rubrique effets indésirables) ; elle impose l'arrêt du traitement et contre-indique toute nouvelle administration de spiramycine seule ou associée.
- Eviter les boissons alcoolisées (effet antabuse) (voir rubrique interactions).
- Interrompre le traitement en cas d'ataxie, de vertiges, de confusion mentale.
- En raison de la présence de métronidazole, tenir compte du risque d'aggravation de l'état neurologique chez les malades atteints d'affections neurologiques centrales et périphériques sévères, chroniques ou évolutives.
- En raison de la présence de sorbitol, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- De très rares cas d'anémie hémolytique ayant été rapportés chez les patients ayant un déficit en Glucose-6-Phosphate-Déshydrogénase ; l'utilisation de la spiramycine dans cette population de patients n'est pas recommandée.
- En cas d'antécédents de troubles hématologiques, de traitement à forte dose et/ou de traitement prolongé, il est recommandé de pratiquer régulièrement des examens sanguins, particulièrement contrôle de la formule leucocytaire.
- En cas de leucopénie, l'opportunité de la poursuite du traitement dépend de la gravité de l'infection.
- En cas de traitement prolongé, surveiller l'apparition de signes évocateurs d'effet indésirable à type de neuropathies centrale ou périphérique (paresthésies, ataxie, vertige, crises convulsives).

Effets secondaires Birodogyl

LIES A LA SPIRAMYCINE :
- Système gastro-intestinal :
gastralgies, nausées, vomissements, diarrhée et très rares cas de colites pseudomembraneuses.
- Peau et annexes :
. éruptions, urticaire, prurit.
. très rarement oedème de Quincke, chocs anaphylactiques.
. très rares cas de pustulose exanthématique aiguë généralisée (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
- Système nerveux central et périphérique :
paresthésies occasionnelles et transitoires.
- Manifestations hépatiques :
très rares cas d'anomalies des tests hépatiques.
- Lignée sanguine :
de très rares cas d'anémie hémolytique ont été rapportés (voir mises en garde et précautions d'emploi).
LIES AU METRONIDAZOLE :
- Système gastro-intestinal :
. troubles digestifs bénins (douleurs épigastriques, nausées, vomissements, diarrhée),
. glossite avec sensation de sécheresse de la bouche, stomatite, goût métallique, anorexie,
. exceptionnellement, cas de pancréatites réversibles à l'arrêt du traitement.
- Peau et annexes :
. bouffées congestives, prurit, éruption cutanée parfois fébrile ;
. urticaire, oedème de Quincke, exceptionnellement choc anaphylactique.
- Système nerveux central et périphérique :
. céphalées,
. neuropathies sensitives périphériques,
. convulsions, vertiges, ataxie.
- Troubles psychiatriques :
confusion, hallucinations.
- Lignée sanguine :
très rares cas de neutropénie, d'agranulocytose, et de thrombopénie.
- Manifestations hépatiques :
très rares cas d'anomalies réversibles des fonctions hépatiques et d'hépatites cholestatiques.
- Divers :
apparition d'une coloration brun-rougeâtre des urines due à la présence de pigments hydrosolubles provenant du métabolisme du produit.

intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Médicaments

Participez aux discussions les plus actives

  • bonjour j ai eu le meme y a quelques années et dieu merci j ai pas gardé les séquelles juste de ...

    Par pharaon25000 24/11/2014 - 01h59

    36
    réponses
    39036 consultations
  • mo  mon mari est diabetique mais on lui a prescit une application de qutanza est-ce normal?

    Par bibmalou 08/11/2014 - 14h41

    5
    réponses
    1048 consultations
  • bonjour, j'ai eu un pneumothorax il y a 15 ans et depuis 3 mois des douleurs dans le poumon et le ...

    Par jaime 10/11/2014 - 17h39

    27
    réponses
    12387 consultations
  • J'ai pris du fosavance pedant 4 mois je me suis progressivement retrouvée avec des douleurs osseuses...

    Par sboyer65 14/11/2014 - 20h10

    0
    réponse
    38 consultations
  • bjour j'ai telecharger une appli pour trouvé des infos sur les medicament 360medics, c super bien ...

    Par JPP21 27/10/2014 - 21h33

    0
    réponse
    43 consultations
  • Bonjour a tous!!! Mon fils 7 ans il est eu maladie de chat et chiens sort de la Gale, mais notre ...

    Par kotik75 25/10/2014 - 12h20

    0
    réponse
    45 consultations