Bientôt en France : une " pilule anti-tabac sans nicotine " !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 28 Mai 2001 : 02h00
-A +A
La pilule « anti-tabac sans nicotine », commercialisée notamment aux Etats Unis depuis 1997 sous le nom de Zyban, contribue de façon significative à l'arrêt du tabagisme. Visiblement, elle est bien plus efficace que les timbres et ceci, même chez les gros fumeurs déjà atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive, une des majeures complications gravissimes associées au tabac. En France, son arrivée sur le marché est prévue d'ici la fin de l'année 2001.

Attendue impatiemment en France, la pilule « anti-tabac sans nicotine » indiquée dans le sevrage tabagique est en vente aux Etats Unis et au Canada depuis mai 1997, et depuis mai 2000 dans tous les pays européens, excepté la France et la Finlande.

Un anti-dépresseur dont les propriétés s'élargissent !

Le Zyban, ou le bupropion de son appellation internationale, est à l'origine un anti-dépresseur, dont les propriétés anti-tabagiques ont été découvertes fortuitement après sa mise sur le marché américain. Depuis, de nombreuses études ont montré qu'il était plus efficace que les substituts nicotiniques, notamment les timbres ou patchs. Cependant, aucun essai n'avait encore été réalisé chez les gros fumeurs déjà atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive. Cette affection est associée au tabac dans 80% des cas et représente une des principales causes de maladie et de décès dans le monde.

Une efficacité démontrée chez les gros fumeurs

Plus de 400 gros fumeurs, consommant plus de 15 cigarettes par jour, souffrant de broncho-pneumopathie chronique obstructive et candidats au sevrage ont été recrutés. Divisés en deux groupes, les uns ont reçu le Zyban, les autres un placebo. Entre la 4ème et la 7ème semaine suivant le début de l'étude, le taux d'abstinence a atteint 28% chez les patients prenant la pilule anti-tabac sans nicotine, contre 16% seulement chez les malades sous placebo. Par la suite, ce taux d'abstinence a diminué, mais il est resté nettement supérieur chez les personnes traitées par le Zyban : 16% contre 9% des patients prenant le placebo.

L'arrivée de ce médicament sur le marché français est prévue pour la fin de l'année 2001. Il sera vendu sur prescription médicale et son prix sera similaire à celui d'un timbre anti-nicotinique, ce dernier étant lui-même calculé sur la base du prix moyen d'un paquet de cigarettes.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 28 Mai 2001 : 02h00
Source : Communiqué de presse, Paris, 21 mai 2001.
A lire aussi
Sevrage tabagique : prêt, partez ! Publié le 31/12/2003 - 00h00

Profitez des vacances pour vous lancer dans l'aventure du sevrage tabagique. Cette sensation de liberté que vous ressentirez n'a pas de prix. Les nouvelles recommandations de bonne pratique formulées par l'AFSSAPS*, vous expliquent les différentes aides disponibles et vous offrent les clés de la...

Plus d'articles