vivi
Portrait de cgelitti
bonjour,je cherche des infos sur les ALD.

Médicaments ,soins et médecins sont pris en charge pour l'ALD.Et pour les arrets de travail,suite a l'ALD,comment cela est rembourssé?

Je suis inquiéte,car ma maladie est incurable (polyarthrite),et les arrets vont etres assez répétitifs. MERCI D' AVANCE

vivi
Portrait de cgelitti
salut franceline,
J'ai bien une mutuelle et une assurance(perte d'enploie,chomage ,invalidité (80%).Mais cela fonctionne suite a un arret consecutif de plus de 4 mois.Et les 80%,j'espert le plus tard possible.
Bon!
comme tu le constate,cette maladie m'entraine lamentablement dans un gouffre.
Il est préférable de garder ,le moral un rien et tout s'écroule.
Stop,je redresse la tete et repart plus positive,meme si cela n'est pas toujour trés facile.
ENCORE MERCI CHERE FRANCELINE .
franceline
Portrait de cgelitti
Bonjour Vivi,
tu sais, il faut peut-être un peu t'écouter, dans le sens ou épargner un peu ton corps te fait moins souffrir comme tu dis.
Mais je devines aussi que résister fait partie de ta lutte.
Il n'y a pas de honte à être malade, la douleur tu ne l'as pas choisie.
Les fainéants, ça oui, il y en a..mais toute médaille a son revers, je l'ai souvent constaté.

Je connais une dame qui a une polyarthrite chronique évolutive, qui a été très handicapée dès le tout début. Ce qui est affreux, ce sont ses douleurs. Ses souffrances ont décidé sa fille à faire ses études d'infirmière. Elle voulait comprendre cette maladie, et pouvoir soigner elle même sa maman.

Moi auss, je me retrouve en arrêt après une intervention, et je pensais que dès ma sortie de l'hopital et un mois de convalescence, je reprendrai. Mon travail, mes copines de bureau, mon stress, mes mauvaises habitudes, ma routine, celà devient une façon de vivre..tout a été stoppé brutalement.
j'ai eu du mal à comprendre, d'abord, que je devais rester à la maison, puis y rester encore,et encore, le temps que le corps se requinque.
je ne m'attendais pas à être si longue à récupérer. des jours, je culpabilise d'être là, et des jours j'entends les ordres du médecin conseil avec lequel je travaille :"non mais, vous me faites le plaisir de vous soigner, je ne veux pas vous revoir pour l'instant" car le centre de sécu où je travaille est à 2 km de chez moi, je vais les voir quand je vais au labo situé en face, ou porter mes papiers.
Alors, celà me tranquillise un peu. j'ai moins mauvaise conscience..

Fais tu partie d'une association ?
vivi
Portrait de cgelitti
Ah! te voila franceline.
Et oui !je suis déjà partie dans" l'aprés".
Les lendemains, meme s'ils ne sont pas trés joyeux vont devoir faire partie de cette nouvelle "vie".
Je n'ai pas de maintien de salaire,voilà pourquoi je me pose toutes ses questions.
Vivre sa maladie est difficile,et la perte de salaire est une catastrophe.
Mais comme je t'ai retrouvée,ça va déjà beaucoup mieux.
Merci pour ses jolies,jolies petits mots.
A bientot de te lire.(chouette fille)
vivi
Portrait de cgelitti
re moi,pour franceline.
Tien en relisent ton message ,j'ai oubliée de te dire que question travail rien n'est gagné.Je vais devoir faire un reclassement médicale(j'espert dans la meme entreprise)le travail que j'occupais est complétement contre indiqué,voir meme facteur aggravent pour cette maladie.
Bon! a par ça,il y a des jours presque bien et d'autres pas bien du tout.En gros moins,j'en fait moins je souffre" me voilà dans la politique,du parfait fénéant".
Je me retrouve dans la position,la plus honteuse.
Et oui je banissais,tout les "peu courageux" et me voilà dans le meme cas.Comme quoi!
vivi
Portrait de cgelitti
Merci pour tes conseils franceline.
Pour répondre a ta question:je ne fait partie d'aucunes association.
Voilà pourquoi,j'écrit sur le forum ,j'y trouve un peu de réconfort.Internet est trés récent pour moi,je mis perd encore,donc je m'accommode du peu que je trouve.
la même !!
Portrait de cgelitti
c'est pas vrai, ce clavier..!
ne sont pas soumis à impôt, donc.

Tout dépend aussi de ta convention avec l'employeur, si tu as ou non le maintien de salaire.
J'espère que ta santé va à peu près, pour l'instant.

Mais qu'est ce que tu racontes, au fait : actuellement, tu es toujours en arrêt ? donc, aucun problème, tu seras payée pareil.

le médecin devra juste cocher la case "en rapport avec ALD" et ne surtout pas oublier, à chaque fois. c'est tout.

Voilà, ne t'affole pas, Vivijolie !!
Excellent WE !!
franceline
Portrait de cgelitti
de ttes façons, je viens tous les jours sur ce forum sécu, si tu as un message, tu fais un sujet : "au secours franceline "!!

Bon, je ne veux pas être indiscrète, mais actuellement tu es juste payée par la sécu, donc c'est très peu. et malheureusement, je crains fort qu'il en soit ainsi par la suite.
Je demanderai quand même lundi. (par hasard, ta mutuelle ne donnerait rien, je sais que c'est bête, mais tu n'as pas d'autre assurance possible ?)

Il est très injuste que les malades soient privés à la fois de la santé et de leurs revenus. Il y en a qui perdent aussi leur emploi..

En accident de travail, notamment, la personne qui ne peut plus exercer sa profession du fait des séquelles, va toucher une rente de 10,20 ou 30%, et est licenciée pour inaptitude au poste..(les travailleurs manuels, souvent) sa rente ne la fait pas vivre, ne représente qu'une partie minime de son salaire et ciao !! il ne reste que le chomage..on voit des cas très douloureux..et une fois au chomage avec des séquelles, comment retrouver un emploi ?

Ah Vivi, c'est vrai que les gens qui ont la santé ont tout.

Je te fais une grosse bise, à lundi.

franceline
Portrait de cgelitti
Bonsoir Vivi,
ça va pas de t'inquiéter comme ça ? je suis là !!
je me renseignerai plus précisément auprès du service administratifs de la sécu lundi, si tu peux attendre d'ici là.
Je peux déjà te dire que les périodes d'arrt de travail en rapport avec ta PR seront payés différemment, la méthode de calcul, je ne la connais pas, je n'étais que service médical, je ne connais rien aux remboursements.^
Je sais céjà (quand même) que ces arrêts là, en rapport avec l'ALD? NE SONT PAS SOUMIS 0 IMPÖTS;
Sujet vérouillé