vincent62147
Portrait de cgelitti

bonjour,

je vais être opéré d'une hernie discale L5-S1 la semaine prochaine. Voici l'histoire :

Après être resté bloqué 2 semaines, sans pouvoir marcher plus de 10m, j'ai passé une IRM qui montre une hernie discale L5-S1.

j'ai alors consulté un neuro-chirurgien sous les conseils de mon medecin.

il est parti sur le principe d'une opération, mais en se laissant une semaine, pour évaluer l'évolution de la douleur.

aujourd'hui, j'ai beaucoup moins mal ( je viens d'arreter la cortisone et la morphine) mais un nouveau phénomène est apparu : la jambe qui flechi d'un seul coup, et je me suis tordu la cheville 3 fois sans raison valable.

le neuro m'a dit : on n'attends plus.

ce qui m'inquiète, c'est que la douleur a disparue, ceci étant, j'ai encore la jambe raide et des douleurs le matin.

l'opération est-elle encore necessaire ?

d'un point de vue personnel ,je souhaite me faire opérer pour ne plus souffrir tous les 3 mois dès que fais un effort !!!

qu'en penez-vous ?

vincent62147
Portrait de cgelitti

bonsoir

J-1 avant mon entrée.

Merci beaucoup pour ces bons conseils.

Je pense qu'il est préférable de prendre les devants et de la faire enlever cette hernie.

je vous tiens informé dès que je serais sortie de la clinique.

Merci encore

 

@ bientot

 

Vincent

 

mararaan
Portrait de cgelitti

Bonjour vincent

A 35 (cela fait 21ans maintenant) j ai ete operee en urgence par un neurochirurgien, d une hernie descale avec sciatique paralysante.

Je vivais avec une hernie dont j ignorais la presence. J ai souffert plusieures annees de douleurs lombaires et de sciatiques que je faisais passer avec moultes anti-inflamatoires et du repos. 

J usqu au jour ou ma jambe m a fait defaut et je me suis retrouvee allongee en pleine rue. Les pompiers sont intervenus sur appel de passants: Hopital urgence, Radios Examens Dianostique: hernie discale. les chirurgiens de cet hopital n ont pas pris le risque de l 'intervention et ont fait appel a un neurochirurgien de Rouen.

Tout c est bien deroule, j ai recu les explications et soins necessaires. l hernie avait pris de        l ampleur et ecrasait le nerf sciatique ce qui de ce fait justifiait que je ne ressentais plus de douleurs.

Les deux mois de convalescence ont ete longs et handicapants, je vivais seule, sans famille mais une assistante sociale de l hopital a fait le necessaire pour qu une personne vienne trois fois par semaine pour m apporter l aide physique et morale dont j avais besoin.

Vincent je vous souhaite un bon retablissement, et suivez bien les consignes de votre neurochirurgien, meme si cela semble long il est tres important de prendre sur soi et de patienter pour un meilleur confort retrouve.

 

Sujet vérouillé