sansens
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'ai 21 ans et mon problème c'est que je ne sais pas ce que je veux faire plus tard. Je suis actuellement en 3eme année de gestion à la faculté, je ne peux pas dire que ça me déplait mais je sais au fond que ce n'est pas ça. Le seul soucis c'est que je ne sais pas ce que j'ai envie de faire. C'est comme si je me trouvais à un carrefour sans savoir où allez mais le pire c'est que sur les panneaux fléchés rien est inscrit, je ne sais pas quelle direction prendre. Je suis perdue. Le problème c'est que je ne me vois pas arrêter les études mais je suis persuadée que les études que je suis ne me mèneront pas où je veux aller. J'ai l'impression de perdre mon temps et j'attends toujours que qqch me mette sur la voie de ce qui me passionnerait vraiment. Est ce que qqn a déjà vecu ça ? Je me demande si un psycholoque pourrai m'aider ? Et comment savoir si c'est mieux d'aller voir un spychiatre ou un spychologue ? Merci pour vos conseils et votre aide.
Kandoo
Portrait de cgelitti
Plutôt déplacé, en effet, le commentaire de Cool. D'ailleurs si Audrey ne trouve pas savoie, elle va déprimer et là, tu la jugeras peut-être intéressante !!! Autant faire de la prévention !!!
Pour Audrey : si tu es en 3ème année de fac, ce serait peut-être dommage de ne pas essayer d'obtenir ta licence, ne serait-ce que parce que tu auras un titre, un niveau universitaire reconnu qui te donnera accès à plein de concours possibles. Et t'ouvrira des passerelles vers d'autres filières.
Sinon, que dire ? Il faudrait que tu réfléchisses à ce qui t'intéresse dans la vie, à ce qui te plaisait dans tes études au lycée, vois peut-être un conseiller d'orientation. A l'heure actuelle, de toute façon, il est toujours possible de se former, de s'orienter autrement en cours d'emploi, donc rien n'est jamais perdu. Le tout est de ne pas tout abandonner par découragement, tu le regretterais !
Amicalement
Audrey
Portrait de cgelitti
Cool, je n'ai pas relu mon texte, c'est pour ça que j'ai fait quelques fautes. Ensuite, tu juges sans savoir, qui te dit que ce n'est pas moi qui survient à mes besoins ??? Tu penses qu'avec ce que j'ai écrit tu es capable de ma tailler un costume. C'est sûr que certaine personne rencontre des problèmes plus grave que les miens mais je n'ai pas dit "je suis en dépression à cause de mon avenir aidez-moi". Je demande juste des conseils, on s'est jamais si qqn a connu ce genre de doute.Parce qu'il y a des gens qui ont des problèmes plus graves on doit ignorer les autres ???? Drôle de conception de la vie qd même. Juste pour te dire que j'ai consulté le forum alors c'est un peu facile d'agresser les gens comme tu le fais. Si mon message ne t'intéresses pas, tu n'a qu'à pas y répondre.
sansens
Portrait de cgelitti
Bonjour Audrey,

J'ai aujourd'hui 33 ans et je pense faire un métier que j'aime. Toutefois, il n'a jamais été décidé en tant que tel..

Née en décembre, j'ai eu mon Bac à 17 ans. Pendant l'année de Terminale j'ai passé le concours d'assistante sociale, concours que j'ai raté (avec le recul, je me dis heureusement car je serais sortie à 20 ans assistante sociale, ça me parait bien jeune...)
J'ai donc trainé mes guêtres à la fac en sociologie, jusqu'en maitrise sans avoir plus de projet professionnel.
J'avais la chance d'être surveillante en lycée en parallèle de mes études ce qui me permettait de ne pas être obnubilée par un futur métier.
Après la maitrise, sans plus d'idée, j'ai continué en DESS Développement Culturel et je me suis rendu compte que ce n'était pas mon truc... retour à la case départ, j'ai repris en sciences de l'éducation de façon à pouvoir continuer d'être surveillante (il me fallait le statut d'étudiant).
Et après, les opportunités se sont ouvertes, plus ou moins naturellement, j'ai pris une année de congé sans solde par rapport au rectoral et me suis lancée dans la formation pour adultes.

Je suis aujourd'hui coordonnatrice dans ce domaine et jamais, ô grand jamais je ne me suis projetée plus jeune sur ce métier, ne sachant même pas que ça existait et/ou à quoi ça correspondait...

Ce témoignage cherche à te montrer qu'on ne sait pas forcément à l'avance quel futur métier exercer et sans n'empêche pas d'être insérée professionnellement par la suite.

Le seul conseil que je te donnerai, c'est tant que tu ne sais pas quoi faire, ne lâche pas tes études, surtout pas et effectivement, en plus tu as accès aux différents concours au fur et à mesure que tu valides tes diplômes.

Bon courage à toi et tiens nous au courant

sansens
angélique
Portrait de cgelitti
j'ai eu aussi beaucoup de mal à trouver ma voie et encore aujourd'hui, je ne suis pas certaine de mes choix!
j'ai 24 ans, je suis en maitrise de psychologie et j'ai deux enfants.
je sais au moins que c'est eux ma priorité, à part ça, j'ai beaucoup changé d'orientation;
j'ai un bac pro de styliste de mode, c'est pour te dire!!!
plusieurs choses peuvent nous interesser dans la vie!
maintenant, je dois trouver un projet professionnel pour rentrer en DESS et ce n'est pas chose facile!
je pense que le meilleur moyen est de faire des stages.
il n'y a qu'en étant sur " le terrain " que l'on peut se faire une idée concrete de ce qu'est le métier.

bon courage.

quand à ce soit disant "cool", il n'a plus qu'à corriger mes fautes si ça lui chante!
cool
Portrait de cgelitti
au vu de tes fautes d'ortho et de gram il est évident que tu dois changer d'orientation alors arrête déjà de perdre ton temps à te poser en victime et révise puisqu'il n'est question de lâcher tes études
je pense que si tu devais subvenir toi même à tes besoins tu n'aurais pas autant de doutes.

navigue sur ce forum et tu verras des personnes qui elles ont réellement un problème et besoin d'aide
kangourou
Portrait de cgelitti
Pas cool, cool. Ne ne te laisse pas démonter Audrey , cool n'a pas du aller voir les autres forums pour les fautes...

Je trouve que tu écris pratiquement sans faute, à part le mot psy mais bon tout le monde a du mal à l'écrire.

Je ne pense pas qu'un psy pourra t'aider à choisir ta voie, il soigne des cas plus graves. Ton problème est un choix, pas facile je sais !

Il doit exister des centres de documentation et d'information et d'orientation.. je ne sais pas trop quoi te conseiller car je n'ai plus 20 ans.
Bon courage,
Sujet vérouillé