Bébés : un lait infantile pour chaque âge

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Lundi 07 Mars 2016 : 12h13
Mis à jour le Jeudi 10 Mars 2016 : 15h29
-A +A

Le lait maternel est le plus adapté aux bébés mais il n’est pas toujours possible d’allaiter pour une maman. Pour l’alimentation au biberon, entre les laits premier âge, deuxième âge ou de croissance, comment choisir le bon lait infantile, et à quel âge changer ?

Qu’est-ce qu’un lait infantile ?

Il existe au moins 281 laits infantiles sous forme de poudre ou de liquide prêt à l’emploi. Principalement fabriqués à partir de lait de vache écrémé, la composition du lait infantile est strictement réglementée pour s’approcher le plus possible du lait maternel. « Le lait de vache a des taux de protéines et de minéraux trop élevés, cela peut engendrer une surcharge rénale chez l’enfant. Il ne contient ni les bons sucres ni les bonnes graisses. Il faut le modifier pour que les apports en lipides, glucides, protéines, oligo-éléments, acides gras... répondent à la spécificité et aux besoins nutritionnels des nourrissons », souligne le pédiatre Georges Thiébault.

A quel âge changer de lait infantile?

Spécifiquement formulé pour remplacer l’allaitement au sein, le lait infantile 1er âge est donné au biberon de la naissance jusqu’à 4 à 6 mois, période pendant laquelle l’alimentation du bébé commence à se diversifier avec l’apport de compotes, de préparations aux légumes... « Le bébé reçoit un biberon en moins dans la journée donc il faut passer à un lait 2ème âge dont l’intérêt nutritionnel est supérieur au précédent », précise le pédiatre. Les laits de croissance sont introduits à l’âge d’un an environ. Ils sont recommandés jusqu’à 3 ans car, à la différence du lait de vache standard, ils contiennent un complément de fer, essentiel pour renforcer le système immunitaire et protéger des infections.

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Lundi 07 Mars 2016 : 12h13
Mis à jour le Jeudi 10 Mars 2016 : 15h29
Source : Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa).
A lire aussi
Bébé : quel est le bon lait ? Publié le 14/11/2011 - 10h31

Le lait de sa maman, en priorité. Mais lorsque, pour différentes raisons physiques ou psychologiques, celui-ci est ou devient absent, votre pédiatre va prescrire un lait infantile. Ils sont légion. Comment s'y reconnaître ?

Plus d'articles